La Nuit d'en face

Un film de
Titre original : LA NOCHE DE ENFRENTE (France)
Genre : Drame - Duree : 1H50 mn
Distributeur : Bodega films
Sortie en salles le 11 Juillet 2012
Année de production : 2011
Présenté à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes le 19 Mai 2012
Avis spectateurs : 2 étoiles 2.03 / 5 (35 notes)

Résumé de La Nuit d'en face

A ses proches, à ses amis, Raul Ruiz disait qu’il s’inspirait de contes d’Hernan del Solar, ou bien encore, aux plus rusés, qu’il parlait de son enfance. Toutes ses fausses pistes n’avaient qu’un but : semer des leurres, égarer ses proches, ne pas les inquiéter, ne pas les attrister. savait que La Nuit d’en face serait son dernier film, qu’il nous y parlerait une dernière fois, d’outre-tombe, et qu’il n’y aurait pas d’autre film, de lui, après. La Nuit d’en face est un résumé de son œuvre, un film émouvant, et drôle.
Présenté en Sélection en Séance Spéciale à la La 44ème Quinzaine Des Réalisateurs Cannes 2012

Bande annonce de La Nuit d'en face

Photos de La Nuit d'en face (7)

Critiques

Moyenne : 3 étoiles (2.58 / 4)
Paris Match 4 étoiles
Les Inrocks 3 étoiles
Studio Ciné Live 3 étoiles
Première 3 étoiles
Le Point 3 étoiles
Le Monde 3 étoiles
Libération 3 étoiles
Le Nouvel Observateur 2 étoiles
Télérama 2 étoiles
Positif 2 étoiles
Les fiches du cinéma 2 étoiles
L'Express 1 étoiles

Voir en détail

Avis des Spectateurs

Moyenne : 2 étoiles (2.03 / 5)
3 avis 4 étoiles
8 avis 3 étoiles
11 avis 2 étoiles
13 avis 1 étoiles

Notes de Prod. de La Nuit d'en face

Don Raul par François Margolin

C’était un éternel enfant. Un enfant de 70 ans, pour qui le cinéma était un jeu, et qui ne réussit pas à survivre à sa mère, Olga, morte à plus de 90 ans, il y a deux ans à peine. Sa disparition déclencha chez lui, presqu’immédiatement, un cancer du foie. Il s’en remit par miracle, au prix d’une greffe à laquelle peu de gens survivent, pour très vite voir réapparaitre un autre cancer qu’il n’eut même pas le temps de soigner, puisqu’un virus se chargea d’infecter les poumons de son corps affaibli, et l’emporta en quelques jours, sans que lui-même ait eu le temps de penser qu’il s’agissait de la fin.

Réagir sur La Nuit d'en face