CommeAuCinema

La Nuit nous appartient

    en DVD le 04 Juin 2008
Quand le cinéma de Scorsese se mêle à la caméra de Gray…
Un film de , avec , , , .
Titre original : WE OWN THE NIGHT (Etats-Unis)
Genre : Action, Policier - Duree : 1H50 mn
Distributeur : Wild Bunch Distribution - Editeur DVD : Wild Side Video
Sortie à la Vente en DVD le 04 Juin 2008
Sortie en salles le 28 Novembre 2007
Année de production : 2006
Présenté en Sélection Officielle au Festival de Cannes le 25 Mai 2007
Avis spectateurs : 3 étoiles 3.01/5 (249 notes)

Résumé du film La Nuit nous appartient

New York, fin des années 80. Bobby () est le jeune patron d’une boite de nuit branchée appartenant aux Russes. Avec l’explosion du trafic de drogue, la mafia russe étend son influence sur le monde de la nuit.
Pour continuer son ascension, Bobby doit cacher ses liens avec sa famille. Seule sa petite amie, Amada () est au courant : son frère, Joseph () et son père, Burt () sont des membres éminents de la police new-yorkaise…
Chaque jour, l’affrontement entre la mafia russe et la police est de plus en plus violent, et face aux menaces qui pèsent contre sa famille Bobby va devoir choisir son camp…

Acteurs et Actrices : La Nuit nous appartient

Bande annonce et vidéos (9 vidéos )

Galerie Photos ( 46 photos )

  • La Nuit nous appartientLa Nuit nous appartientLa Nuit nous appartientLa Nuit nous appartientLa Nuit nous appartientLa Nuit nous appartientLa Nuit nous appartient
  • La Nuit nous appartientLa Nuit nous appartientLa Nuit nous appartientLa Nuit nous appartient
  • La Nuit nous appartientLa Nuit nous appartientLa Nuit nous appartient
  • La Nuit nous appartientLa Nuit nous appartientLa Nuit nous appartient
  • La Nuit nous appartientLa Nuit nous appartientLa Nuit nous appartient
  • La Nuit nous appartientLa Nuit nous appartientLa Nuit nous appartient
  • La Nuit nous appartientLa Nuit nous appartientLa Nuit nous appartient
  • La Nuit nous appartientLa Nuit nous appartientLa Nuit nous appartient
  • La Nuit nous appartientLa Nuit nous appartientLa Nuit nous appartient
  • La Nuit nous appartientLa Nuit nous appartientLa Nuit nous appartientLa Nuit nous appartient
  • La Nuit nous appartientLa Nuit nous appartientLa Nuit nous appartient
  • La Nuit nous appartientLa Nuit nous appartientLa Nuit nous appartient
  • La Nuit nous appartientLa Nuit nous appartientLa Nuit nous appartient
  • La Nuit nous appartient

Retrouvez Eva, Joaquin et les autres... la nuit leur appartient !

Lors du dernier Festival de Cannes, nous étions aux premières loges pour voir la sublimissime Eva Mendes, le troublant Joaquin Phoenix, le charismatique Robert Duvall et le très talentueux James Gray, à l’occasion de la présentation de son dernier film : La nuit nous appartient.

Impressions Cannoises : La Nuit nous appartient 3 étoiles

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    3 étoiles
    Qué pasà sur la Croisette ?
    Sifflets et quolibets pendant le générique de fin, conférence de presse désertée (beaucoup de journalistes ont déjà plié bagages), … Décidément, James Gray s'en prend plein la tête.
    On lui souhaite pourtant bien meilleure fortune ce soir à la présentation officielle de LA NUIT NOUS APPARTIENT. On le lui souhaite vraiment sincèrement parce que nous, on est encore une fois tombés dans le panneau de réalisateur de LITTLE ODESSA.

    Avec son histoire de frères ennemis-amis, de flics, de drogue et de mafia, celui qui avait enflammé la critique avec son excellentissime THE YARDS nous ressert un film noir comme on les aime.
    Un scénar nerveux sur la mafia russe, mis en valeur par un remarquable sens du cadrage et de la photo de Gray : la tension est palpable. Pire, elle suinte de l'écran. Violence et terreur psychologique sont au menu messieurs dames.

    Alors, oui, c'est vrai, LA NUIT NOUS APPARTIENT n'est pas THE YARDS (diable, ce serait énorme !). Oui, le film avance des valeurs « positives » (police et famille) qui feront grincer certaines dents. Mais peut-on vraiment s'en étonner d'un cinéma américain qui n'en finit décidément pas de panser ses plaies post-11 septembre 2001 (le film se passe à New York) et désespérément en quête de héros ?

    Qu'importe, le film reste formellement au-dessus de beaucoup, beaucoup d'autres. James Gray ? Le polar peut définitivement compter sur ce nom.

Critiques : La Nuit nous appartient 4 étoiles

  • Première
    Première
    4 étoiles
    " James Gray a peu tourné depuis ses débuts. Mais, à chaque fois, il a tourné juste, profond et admirable."
    O.D.B. (article entier disponible dans Première n°369, page 77)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    4 étoiles
    " (…) la mise en scène serrée et totalement maîtrisée de James Gray affiche un sens radical de la dramaturgie et un esthétisme jamais ostentatoire. "
    B.T (article entier disponible dans le Journal du Dimanche du 25/11/2007)
  • Elle
    Elle
    4 étoiles
    " La nuit nous appartient clôture brillamment une trilogie new-yorkaise aux couleurs sombres, dont l’authenticité pointilleuse nourrit l’intensité dramatique. "
    Michel Palmiéri (article entier disponible dans Elle n°3230, page 60)
  • 20 Minutes
    20 Minutes
    4 étoiles
    " (…) Gray ne se contente pas d’aligner les séquences d’anthologies propres à réjouir l’amateur de mise en scène pur. La nuit nous appartient est aussi une réflexion sur l’identité d’un héros (…) "
    Caroline Vié (article entier disponible dans 20 Minutes du 28/11/2007)
  • Metro
    Metro
    4 étoiles
    "Brillant dramaturge et directeur d’acteurs, il ajoute une nouvelle corde à son arc en signant de superbes séquences d’actions, dont une poursuite en voiture sous la pluie complètement … renversante."
    Jérôme Vermelin (article entier disponible dans Metro du 28/11/07)

Critique Cannoise : La Nuit nous appartient 2 étoiles

  • L'Humanité
    L'Humanité
    3 étoiles
    " (…) un univers régalant. "
    Michel Guilloux (article entier disponible dans L'Humanité du 26/mai/2007)
  • Les Inrocks
    Les Inrocks
    2 étoiles
    " (…) un nouveau film noir, extrêmement noir. "
    J.Ge. (article entier disponible dans Les Inrocks n°598, page 40)
  • Le Figaro
    Le Figaro
    2 étoiles
    " Avec une action trépidante, une atmosphère crépusculaire et des personnages taillés à coups de serpe, nul doute que James Gray détonne un peu sur la Croisette (…). "
    Dominique Borde (article entier disponible dans Le Figaro - Edition du 25/05/2007)
  • Télérama
    Télérama
    2 étoiles
    " (…) polar tendu qui semble revenir à la source du dernier grand chapitre du cinéma américain (…). "
    Jacques Morice (article entier disponible dans l’édition du 26 mai de Télérama)

Caractéristiques du DVD

Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3 – Format 1.85
Son : Version Originale Anglaise Dolby Digital 2.0 & DTS 5.1, Version Française Dolby Digital 5.1
Sous-titres : Français

Bonus - Edition simple :
- Commentaire audio du réalisateur et scénariste

Bonus - Edition collector deux dvd + cd :
- Commentaire audio du réalisateur et scénariste
- Entretien exclusif avec (25’)
- Making-of (55’)
- Scènes de crimes : la police en action (10’)
- Chronologie d’un crime : Le Brooklyn de la fin des années 80
- Autopsie d’un crime : comment la nuit nous a appartenu (15’)
- Le cinéma policier américain des années 70 (26’)
- Bandes-annonces
+ le CD audio de la BOF intégrale du film, inédite en France (24 titres dont Blondie, David Bowie…, et la musique originale de Wojciech Kilar)

Notes Techniques

SonImagePackagingMenuBonus
5/55/50/54/54/5

Notes de Prod.

Infos Tournage

6 février 2006 - retrouve et
partagera l'affiche avec (Piège De Feu), de We Own The Night, le nouveau film de qui signe également le scénario. La star de La Planete Des Singes retrouvera ainsi ces derniers avec qui il avait déjà collaboré pour le long-métrage The Yards, six ans plus tôt.

Notes de la Production

La Nuit Nous Appartient tire son titre de la devise de l’Unité criminelle de la police de New York chargée des crimes sur la voie publique. Pour son troisième film, signe un drame criminel sans compromis sur une famille piégée dans la guerre de la drogue qui fit des ravages à New York à la fin des années 80.

Notes de Tournage

Le directeur de la photo Joaquin Baca-asay avait impressionné par son travail sur le film indépendant Roger Dodger. Le producteur observe : « Ses images étaient fantastiques, avec une photo très immédiate, très proche de la réalité. » Lorsque et Joaquin Baca-asay se sont rencontrés, le directeur de la photo a recommandé au réalisateur de considérer les œuvres de Vincent Desiderio, un peintre réaliste américain contemporain. Le réalisateur se souvient : « Joaquin m’a fait acheter un livre sur l’œuvre de cet artiste, et j’ai découvert des peintures fabuleuses et macabres, avec une lumière magnifique. J’ai trouvé cela remarquablement intéressant. »

Les avis sur le film La Nuit nous appartient