CommeAuCinema

La Piel que habito

    en DVD le 17 Décembre 2011
Un film de avec , et
Titre original : LA PIEL QUE HABITO (Espagne)
Genre : Thriller, Drame - Duree : 1H57 mn
Distributeur : Pathé Distribution - Editeur DVD : Fox Pathé Europa (FPE)
Sortie à la Vente en DVD le 17 Décembre 2011
Sortie Blu-Ray le 17 Décembre 2011
Sortie en salles le 17 Août 2011
Année de production : 2011
Présenté en Sélection Officielle au Festival de Cannes le 19 Mai 2011
Avis spectateurs : 2 étoiles 2.39/5 (153 notes)
Présenté en Compétition du 64ème Festival International Du Film De Cannes 2011

Lauréat de quatre récompenses aux Prix Goya 2012 Du Cinéma Espagnol : Meilleure Actrice pour , Meilleur espoir masculin pour , Meilleure musique et Meilleurs maquillages et coiffures
D'après le roman Mygale de Thierry Jonquet

Résumé du film La Piel que habito

Depuis que sa femme a été victime de brûlures dans un accident de voiture, le docteur Robert Ledgard, éminent chirurgien esthétique, se consacre à la création d’une nouvelle peau, grâce à laquelle il aurait pu sauver son épouse. Douze ans après le drame, il réussit dans son laboratoire privé à cultiver cette peau : sensible aux caresses, elle constitue néanmoins une véritable cuirasse contre toute agression, tant externe qu’interne, dont est victime l’organe le plus étendu de notre corps. Pour y parvenir, le chirurgien a recours aux possibilités qu’offre la thérapie cellulaire.
Outre les années de recherche et d’expérimentation, il faut aussi à Robert un cobaye, un complice et une absence totale de scrupules. Les scrupules ne l’ont jamais étouffé, il en est tout simplement dénué. Marilia, la femme qui s’est occupée de Robert depuis le jour où il est né, est la plus fidèle des complices. Quant au cobaye…
Au fil des ans, des dizaines de jeunes gens disparaissent de chez eux, souvent de leur plein gré. L’un d’eux se retrouve à partager avec Robert et Marilia la splendide demeure d’El Cigarral. Et ce, contre sa volonté…

Acteurs et Actrices : La Piel que habito

Bande annonce et vidéos (7 vidéos )

Galerie Photos ( 75 photos )

  • La Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habito
  • La Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habito
  • La Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habito
  • La Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habito
  • La Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habito
  • La Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habito
  • La Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habito
  • La Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habito
  • La Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habito
  • La Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habito
  • La Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habito
  • La Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habito
  • La Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habito
  • La Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habito
  • La Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habito
  • La Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habito
  • La Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habitoLa Piel que habito

Critiques : La Piel que habito 3 étoiles

  • Télérama
    Télérama
    4 étoiles
    " La séduction énigmatique du récit est tout de suite décuplée par de somptueuses réminiscences cinéphiles. (…) Convoquant Hitchcock et Bunuel, Almodovar monte d'un cran dans la noirceur. Avec brio. "
    Louis Guichard (article entier disponible dans Télérama n°3214, page 39)
  • Le Monde
    Le Monde
    3 étoiles
    " Almodovar, ancien élève des Franciscains passé au punk-rock, puis au mélo déjanté, remixe à la sauce ibérique le mythe de Frankenstein."
    Jacques Mandelbaum (article entier disponible dans Monde du 17/08/11)
  • Le Parisien
    Le Parisien
    3 étoiles
    " Fascinant de bout en bout, « la Piel que habito » subit surtout, à mi-parcours, un rebondissement renversant. Les fans du réalisateur ne peuvent pas rater ça."
    M.S. (article entier disponible dans Le Parisien du 17/08/2011)
  • Les Cahiers du cinéma
    Les Cahiers du cinéma
    3 étoiles
    " La piel que habito démontre que la peau de cinéma d'Almodovar, loin de se contenter de s'auto-régénérer et de synthétiser en boucle les thèmes familiers au cinéaste, est capable d'encore bien des hybridations. "
    Isabelle Zribi (article entier disponible dans Les cahiers du cinéma n°669, pages 46, 47, 48)
  • les inrocks
    les inrocks
    3 étoiles
    " Profondément inquiétant, glacial, le film serait cependant moins beau s'il ne se terminait par une rémission où un peu de lien se recompose une fois encore autour d'une petite communauté. "
    Jean-Marc Lalanne (article entier disponible dans Les Inrocks n°820, page 57)

Critique Cannoise : La Piel que habito 3 étoiles

  • 20 minutes
    20 minutes
    4 étoiles
    "Pedro Almodóvar au meilleur de sa forme. Antonio Banderas, Marisa Paredes et Elena Anaya forment un triangle très convaincant pour un suspense à l'humour sombre."
    Caroline Vié (article entier disponible dans 20 Minutes du 20/05/2011)
  • Le Monde
    Le Monde
    3 étoiles
    " La partition romantique d'Alberto Iglesias, l'image extraordinairement lumineuse de José Luis Alcaine servent la maîtrise du réalisateur, qui amène le spectateur à reconsidérer le film, non plus comme une histoire, mais comme un objet étrange et magnifique qu'il verrait pour la première fois, après que les bandages sont tombés. "
    Thomas Sotinel (article entier disponible dans Monde du 20/05/2011)
  • Le parisien
    Le parisien
    3 étoiles
    "Le film se révèle pourtant tout à fait passionnant. Thriller mélodramatique aux accents horrifiques, archimaîtrisé (…) Magnifique! "
    M.S. (article entier disponible dans Le Parisien du 22/05/2011)
  • Libération
    Libération
    3 étoiles
    " La Piel que habito, est un bon film de Pedro Almodóvar (…) Il y imprime jusqu’au sang la profondeur de sa griffe. Sa « touch », comme un jet de Tabasco sur une plaie vive, consiste à infiltrer dans le classicisme de l’intrigue un mini-coup d’Etat (…) Il y a, peut-être à son insu, une belle philosophie morale qui hante ce film"
    Gérard Lefort (article entier disponible dans Libération du 22/05/2011
  • Les Inrocks
    Les Inrocks
    3 étoiles
    " Almodovar réussit sa greffe de genres (…) il fait de la Piel… un enchantement visuel et sonore permanent, nourri de quelques chefs-d’œuvre – Hitchcock ou Franju bien sûr, mais aussi certains films passés d’Almo «himself» (…) un grand film théorique."
    S.K. (article entier disponible dans

Notes de Prod.

Notes de Tournage...1 étoile

10 Juin 2010 - Almodovar a trouvé l'actrice principale de son prochain film

Le réalisateur et producteur espagnol a porté son choix sur afin d'incarner le rôle principal féminin de son prochain long métrage baptisé La Piel Que Habito, annonce le quotidien spécialisé Variety. et complètent l'affiche de ce drame librement inspiré du roman noir Mygale de Thierry Jonquet.

Note d'intention de Pedro Almodovar

Il y a des processus irréversibles, des chemins sans retour, des allers simples. La Piel Que Habito raconte l’histoire de l’un de ces processus. L’héroïne emprunte involontairement l’un de ces chemins, elle est obligée d’une manière brutale d’entreprendre un voyage duquel elle ne pourra revenir. Son histoire kafkaïenne est une condamnation édictée par un jury composé d’une seule personne : son pire ennemi. Le verdict, par conséquent, n’est autre qu’une forme de vengeance extrême.

Les avis sur le film La Piel que habito