La Planque
Genre : Comedie - Durée : 1H20 mn
Sortie en salles le 07 Septembre 2011 - en VOD/DVD le 11 Janvier 2012
Presse
Spectateurs

Résumé du film

Kiko, Gilles et Pera braquent une banque et s’enfuient avec 45 millions d’euros répartis dans trois sacs Vuitton. En sortant, ils découvrent avec stupéfaction que Titi, le chauffeur du gang, et sa Fiat Panda ont disparu. Kiko, la tête pensante du trio cagoulé, ne trouve pas de meilleur refuge qu’un commissariat pour échapper à la police !
Nationalité : France
Duree : 1H20 mn
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 11 Janvier 2012
Sortie en salles le 07 Septembre 2011
Année de production : 2011
Votre avis sur ce film ?
Ma note :
Exprimez-vous

Critiques

  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★

En savoir plus sur La Planque

Trois questions au réalisateur Akim Nasker


Pourquoi avoir choisi d’adapter le court métrage LA PLANQUE pour ton premier long ?
J’ai rencontré sur les plateaux de Police Judiciaire (série télévisée diffusée sur France 2). Nous avions les mêmes idées et projets grâce notamment à une culture cinématographique commune. Il s’en est suivi une volonté de créer, de travailler ensemble. Ce qui nous intéressait avec le court métrage, c’était de raconter l’histoire de « braqueurs bras-cassés ». Nous avions l’envie de l’adapter dans un format plus long (par exemple pour travailler plus en profondeur la personnalité des braqueurs), lorsque nous a contactés. Notre travail l’intéressait et il souhaitait nous aider dans la production d’un film. Il nous a parlé de LA PLANQUE...

Trois questions à Jalil Naciri / acteur, scénariste et fondateur du mouvement Alakis’

Comment s’est créé le mouvement Alakis’ ?
Au départ ce fut un collectif réunissant des artistes avec une culture commune, propre aux quartiers populaires. Ces jeunes très métissés aux mêmes goûts musicaux ont décidé de créer quelque chose ensemble. Cela a donné un long métrage (LE SHTAR) quelques pièces de théâtre comme Bleu A Lame, un festival de films, un groupe de Funk et aujourd’hui un film distribué au cinéma. Entre d’autres projets de courts et longs métrages pour le futur, nous éduquons actuellement des jeunes à l’image et au son, afin qu’ils aient une formation, un peu d’expérience professionnelle et surtout une voie à suivre.

Entretien avec Kalid Bazi / co-producteur et compositeur des musiques du film

Quel est ton parcours ?
Je viens d’un quartier populaire de Dunkerque où l’on écoutait les disques des grands-frères, comme dans beaucoup de quartiers où l’achat de nouveaux disques vinyles coûtait cher... J’ai donc grandi avec cet héritage Funk-Soul. Par les influences nord-africaines de mes parents, j’ai pratiqué la darbouka puis je me suis spécialisé à la batterie. J’ai eu la chance de commencer dans un groupe de raï avec lequel nous avons pu faire beaucoup de mariages... Ensuite j’ai intégré d’autres groupes (jazz, métal, reggae...) mais à Dunkerque le choix artistique est un peu limité. En parallèle j’ai pu suivre une formation de comédien et intégrer une dizaine de compagnies de théâtre différentes. J’ai joué du Marivaux, du Goldoni, du Brecht... Puis je suis monté à Paris. Après avoir perdu mon statut d’intermittent, je suis revenu vers mon premier métier, dans le social. J’étais chargé de développement pour une municipalité. C’est là que j’ai rencontré et le collectif Alakis’.

Caractéristiques du DVD

Bonus :
- Making of
- Clip
- Scènes coupées
- Promenade linguistique> Plus

Notes de Production

Désirant avant tout créer un film métissé à travers lequel les jeunes puissent se reconnaître, l’équipe de La Planque (composée d’artistes âgés entre 30 et 40 ans tous issus de quartiers populaires) a signé un long métrage alliant comédie et action, entre sérieux et dérision, pour une jeunesse qui ne demande qu’à en rire.

Inspiré aussi bien par les films Blaxpoitation* et le cinéma > Plus
Remonter