CommeAuCinema

La Reine Soleil

    en DVD le 04 Octobre 2007
Un film de , avec les voix de , , (France)
Genre : Animation, Comedie Dramatique - Duree : 1H17 mn
Distributeur : Rezo Films - Editeur DVD : France Télévisions Distribution
Sortie à la Vente en DVD le 04 Octobre 2007
Sortie en salles le 04 Avril 2007
Année de production : 2006
Film à partir de 6/8 ans
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.73/5 (215 notes)

Résumé du film La Reine Soleil

Egypte antique, 18ème dynastie. Akhesa, ravissante princesse de 14 ans, est loin d’imaginer qu’elle règnera un jour sur l’Egypte...
Lorsque son aventure commence, l’impétueuse jeune. Elle se rebelle contre son père, le pharaon Akhenaton. Elle refuse de vivre confinée dans l’enceinte du palais royal et veut découvrir pourquoi sa mère, la reine Nefertiti, est partie s’exiler sur l’île d’Eléphantine. Akhesa s’enfuit avec l’aide du prince Thout, dans l’espoir de retrouver sa mère. Au mépris du danger, les deux adolescents voyagent alors des rives du Nil aux dunes brûlantes du désert, et affrontent avec courage le mercenaire Zannanza et les prêtres qui complotent pour renverser le pharaon. Avec leur innocence comme seule arme, Akhesa et Thout surmonteront de nombreuses épreuves, et connaîtront ensemble un destin extraordinaire.

Bande annonce et vidéos (6 vidéos )

Galerie Photos ( 20 photos )

  • La Reine SoleilLa Reine Soleil
  • La Reine SoleilLa Reine Soleil
  • La Reine SoleilLa Reine Soleil
  • La Reine SoleilLa Reine Soleil
  • La Reine SoleilLa Reine Soleil
  • La Reine SoleilLa Reine Soleil
  • La Reine SoleilLa Reine Soleil
  • La Reine SoleilLa Reine Soleil
  • La Reine SoleilLa Reine Soleil
  • La Reine SoleilLa Reine Soleil

Dernières news à propos : La Reine Soleil

Critiques : La Reine Soleil 2 étoiles

  • Le Parisien
    Le Parisien
    3 étoiles
    " On ressort de ce film (…) avec l’envie d’en apprendre plus sur l’Egypte antque. "
    C. A.(article entier disponible dans Le Parisien du 04/04/07)
  • Le Figaro
    Le Figaro
    3 étoiles
    " Philippe Leclerc a (…) privilégié la musique pour donner du rythme à l’action et rehausser la palette des émotions. "
    Brigitte Baudin (article entier disponible sur le site du Figaro).
  • Ouest France
    Ouest France
    3 étoiles
    " Avec des silhouettes et des décors stylisés, des couleurs vives et contrastées qui racontent un joli film d’aventures. "
    (article entier disponible sur le site de Ouest France).
  • Télé7Jours
    Télé7Jours
    2 étoiles
    " Visuellement très séduisant, doté d'un réel souffle épique, La Reine Soleil réussit la synthèse du film d'auteur et du divertissement."
    Julien Barcilon (article entier disponible dans Télé7Jours n°2445, page 134)
  • 20 Minutes
    20 Minutes
    2 étoiles
    " Quelques scènes magiques rendent indulgent pour une animation sommaire. "
    (article entier disponible sur le site de 20 Minutes).

Caractéristiques du DVD

Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3 – Format 1.85
Son : Dolby digital 5.1 et Stéréo - Version française
Sous-Titres : Français pour sourds et malentendants

Bonus :
- Bandes-annonces
- Making of (26 min)

Notes de Prod.

Les personnages

Akhesa : Notre héroïne est une jeune princesse de 14 ans. Délaissée par son père, souffrant de l’absence de sa mère, elle ne peut se confier qu’à sa chatte Bastat, son unique compagnon. Belle, vive et courageuse, la cadette des filles d’Akhenaton se refuse à passer le reste de son existence confinée dans le palais, car elle devine que de nombreux dangers menacent l’Egypte. Avec l’aide de Thout, un jeune prince qui saura trouver le chemin de son cœur, Akhesa prendra tous les risques pour retrouver sa mère et sauver l’Egypte des complots fomentés par ses ennemis.

Entretien avec Christian Jacq : écrivain, égyptologue et auteur du roman La Reine Soleil

Comment votre passion pour l’Egypte antique est-elle née ?
: J’ai lu un livre qui m’a fasciné quand j’avais 13 ans. Il s’agissait de L’histoire de la civilisation de l’Egypte ancienne, un ouvrage en trois volumes écrit par l’égyptologue belge Jacques Pirenne. C’était un panorama complet, richement illustré, qui m’a donné l’impression d’entrer dans un territoire dans lequel je me sentais bien. A l’époque, l’égyptologie était encore une discipline hermétique, réservée à quelques rares spécialistes. Ce livre était une formidable ouverture sur un monde fascinant. Je me suis renseigné sur le parcours que je devais suivre, et je suis passé par des études à la Sorbonne, par un doctorat d’égyptologie, et je suis allé au bout de ma passion.

Entretien avec Philippe Alessandri (producteur)

Comment ce projet a-t-il été monté ?
: L’idée m’est venue en 1998, lors de mon voyage de noce. Ma femme, qui aime beaucoup les romans de , m’a fait découvrir La Reine Soleil, que j’ai lu et trouvé formidable. En rentrant, j’ai dit à Léon “J’ai trouvé le thème de notre prochain film : l’Egypte ancienne, d’après un roman de .” Du coup, Léon s’est mis à lire toutes les œuvres de . Nous avons choisi La Reine Soleil parce que ses héros étaient des enfants. Ensuite, il a fallu trouver un scénariste. Nous sommes entrés en contact avec , qui avait reçu un César pour Delicatessen. Il nous a proposé de travailler en co-écriture avec un jeune scénariste qui s’appelle , et ensemble, ils ont fait une adaptation dynamique. Ce n’était pas une tâche facile, parce que le roman a été écrit pour les adultes et comporte deux parties, dont la seconde devient sombre, ce qui ne convenait pas à un film familial. Très intelligemment, a fait le choix de n’adapter que la première partie du livre, et de faire de la princesse Akhesa l’héroïne de l’histoire, tout en donnant une place importante à Toutankhamon. A partir du moment où nous avons eu ce scénario très fort, il nous fallait encore développer toute la partie graphique.

Entretien avec Léon Zuratas (producteur délégué)

Pouvez-vous évoquer votre parcours dans le domaine des longs-métrages d’animation ?
Léon Zuratas : J’ai produit le premier Astérix, Asterix Le Gaulois (1967) et le premier Lucky Luke, Daisy Town (1972) avec les studios belges Belvision. Ces deux films ont remporté de gros succès. Les projets suivants m’ont entraîné vers la prise de vue réelle, mais pendant ces années, je gardais l’envie de revenir au dessin animé, qui reste le plus beau moyen d’exprimer des fantasmes à l’image. Je suis donc revenu à l’animation en 1985, en reprenant contact avec René Laloux, qui avait réalisé La Planete Sauvage en collaboration avec Roland Topor, et qui cherchait à développer Gandahar depuis de longues années. C’est à cette occasion que j’ai fait la connaissance de , qui était alors assistant de René Laloux, et que je n’ai plus lâché.

Entretien avec Gilles Adrien et Hadrien Soulez-Larivière (scénaristes)

Comment avez-vous transformé les 400 pages du roman de en script de film d’animation ?
: Toute adaptation d’un livre en scénario est une sorte de “trahison ”, dans la mesure où il faut prendre les éléments dynamiques d’un récit et les transposer en images. Le livre de était très bien documenté, et traitait d’une période charnière de l’histoire de l’Egypte antique, celle du règne d’Amenophis IV, que l’on connaît sous le nom d’Akhenaton. C’était une époque très riche dans les domaines artistiques, mystiques et militaires. Je souhaitais écrire en binôme, avec , qui a été un très bon partenaire. Nous avons commencé à écrire le script en 2001 et l’avons achevé en 2003.

La musique : entretien avec Didier Lockwood

Comment avez-vous découvert le projet de LA REINE SOLEIL ?
Didier Lockwood : m’en avait parlé pendant que nous travaillions sur Les enfants de la pluie. Je connais Philippe depuis longtemps et nous avons une sensibilité artistique très proche. Nous nous étions si bien entendus que nous avons convenu de prolonger cette expérience sur un second film.

Les avis sur le film La Reine Soleil