Résumé du film

Un narrateur, le « meneur de jeu », présente une série d'histoires tournant autour de rencontres amoureuses ou « galantes ». La « ronde » passe de la prostituée au soldat, du soldat à la femme de chambre, de la femme de chambre au fils de famille, et ainsi de suite jusqu’à ce que le cercle soit bouclé…

D’après la pièce d’.

NOTES :

Jamais dialogues aussi littéraires n’ont été entendus dans le cinéma français, jamais les acteurs n’ont été dirigés avec autant de familiarité et de recul et jamais un schéma aussi abstrait n’aura autant séduit le grand public. LA RONDE représente la fine fleur du baroque ophulsien. Il faut toute la chair du style d’Ophuls, toute l’élégante plénitude de ses arabesques, pour que ces pantins vivent, pour que ce film sans intrigue et sans psychologie, qui n’est fait que de vides et de manques comme le cœur ces personnages, n’éclate pas au visage du spectateur comme une bulle ce savon.
Nationalité : France
Duree : 1h32 mn
Sortie en salles le 06 Décembre 2017
Année de production : 1950
Votre avis sur ce film ?
Ma note :
Exprimez-vous

Séances dans 7 cinémas

Bande-annonce

Critiques

  • ★★★★
Remonter