La Vendeuse de cigarettes du Mosselprom

    en DVD le 07 Novembre 2007
Un film de Iouri Jeliaboujski (Russie)
Genre : Comedie
Editeur DVD : Carlotta Films
Sortie à la Vente en DVD le 07 Novembre 2007
Année de production : 1924
Avis spectateurs : 2 étoiles 2.47 / 5 (72 notes)

Résumé de La Vendeuse de cigarettes du Mosselprom

Zina est vendeuse de cigarettes au Mosselprom, entreprise d’État implantée à Moscou. Bien qu’il ne fume pas, le comptable Mitiouchine lui achète tous les jours des cigarettes car il est très amoureux d’elle. Un jour, un tournage a lieu dans la rue où travaille Zina. Le cameraman Latouguine tombe alors sous le charme de Zina et lui propose de devenir actrice...

Avis des Spectateurs

Moyenne : 2 étoiles (2.47 / 5)
15 avis 4 étoiles
19 avis 3 étoiles
23 avis 2 étoiles
15 avis 1 étoiles

Caractéristiques du DVD

En co-édition avec La Cinémathèque de Toulouse - Inclus entretiens inédits et 2 courts-métrages d’animation

Bonus
. Les Aventures extraordinaires d’un film préservé (34 mn)
Ou comment La Vendeuse de cigarettes du Mosselprom s’est retrouvédans les archives de La
Cinémathèque de Toulouse. Un document inédit réalisé à l’occasion de la projection du film sur
la Piazza Maggiore à Bologne en 2007 où se croisent les entretiens des principaux acteurs de la
restauration du film.
. 2 Courts-métrages d’animation
Introductions de Natacha Laurent, Déléguée générale de La Cinémathèque de Toulouse.
- La Patinoire (7 mn – N&B – 1927)
un film d’Iouri Jeliaboujski
Iouri Jeliaboujski signe l’un des premiers films d’animation du studio Mejrabpom-Rus. Une
caricature de la société russe des années 20 à l’esthétique minimaliste.
- Vavila le Terrible et Tante Arina (7 mn – N&B – 1928)
un film de Nicholas Khodotaev
Produit par le studio Mejrabpom-Rus, un court-métrage sur la libération de la femme dans les
campagnes russes et sur la prise de conscience politique de l’époque.

Notes de Prod. de La Vendeuse de cigarettes du Mosselprom

Présenté à sa sortie comme la première véritable comédie soviétique, La Vendeuse de cigarettes du Mosselprom est l’un des plus grands succès populaires de 1924 et fut très largement diffusé en Union soviétique, y compris parmi les ouvriers et dans les campagnes. Principalement tournée en décors naturels, cette œuvre, demeurée invisible depuis les années 30, est aussi un témoignage sur le paysage urbain exceptionnel de Moscou, aujourd’hui disparu. Une œuvre étonnante, restaurée numériquement par le laboratoire l’Immagine Ritrovata de Bologne et accompagnée d’une partition originale de Charlotte Castellat et David Lefebvre.

La restauration du film

Pourquoi ?

Ce travail de restauration entend rendre hommage non seulement à une œuvre tout à fait singulière, mais aussi à l’apport généreux du Gosfilmofond – les archives cinématographiques russes. Depuis plus de quarante ans il a toujours été présent pour aider la Cinémathèque de Toulouse à enrichir ses collections – qu’il s’agisse de films soviétiques muets (dont nous possédons aujourd’hui l’une des plus belles collections

Réagir sur La Vendeuse de cigarettes du Mosselprom