La Vraie vie des profs

    en DVD le 25 Juin 2013
Un film de et avec et (France)
Genre : Comedie - Duree : 1H40 mn
Sortie à la Vente en DVD le 25 Juin 2013
Sortie Blu-Ray le 25 Juin 2013
Sortie en salles le 20 Février 2013
Année de production : 2012
Film à partir de 10/12 ans
Avis spectateurs : 2 étoiles 2.43 / 5 (69 notes)

Résumé de La Vraie vie des profs

Albert et JM, deux "lascars" de 5ème, sont contraints par le directeur de rejoindre le journal  de l’école avec de bons élèves - les "bolos". C’est l’humiliation suprême !

Passé le choc des cultures, tous s’accordent sur une « pure idée » qui va faire l'effet d'une bombe : transformer le journal en un site internet consacré à la vie privée de leurs profs, un "Closer" du collège !
Avide de succès, leur chef de bande Albert est prêt à tout pour percer les secrets des adultes. Et même à fouiller leurs poubelles !

Avec JM, la jolie Sissi, Juju - la fille de prof coincée - et le petit Mousse – un petit génie de l'informatique – ils vont se lancer dans des enquêtes insolites et ébouriffantes, et plonger dans  l'intimité de leurs profs ! 

L’invraisemblable sera sur leur chemin : bikers poilus, poursuites à vélo, caïds belliqueux, night-club, booty shake et… cactus douloureux. Ils oseront tout !
Cette bande n'a qu'une devise : la vie est trop courte pour être petite !

Photos de La Vraie vie des profs (28)

Critiques

Moyenne : 2 étoiles (2 / 4)
Le Parisien 4 étoiles
Le Monde 2 étoiles
Les Fiches du Cinéma 2 étoiles
Les Inrocks 2 étoiles
Télérama 2 étoiles
StudioCinélive 1 étoiles
Première 1 étoiles

Voir en détail

Avis des Spectateurs

Moyenne : 2 étoiles (2.43 / 5)
22 avis 4 étoiles
11 avis 3 étoiles
11 avis 2 étoiles
25 avis 1 étoiles

Caractéristiques du DVD

Bonus
Interviews
Making-of

Notes de Prod. de La Vraie vie des profs

L'idée

Non content d’être un écrivain à succès, se passionne depuis longtemps pour le sujet de l’éducation. Et dans le cadre d’un programme de promotion de la lecture, « Lire et faire lire », il a visité de nombreuses écoles et collèges à travers toute la France. Ce qu’il a pu observer, comme les rencontres multiples qu’il a faites, l’ont forcément inspiré. Et lui ont donné envie de témoigner. De raconter l’univers qu’il venait de découvrir, forcément éloigné de celui qu’il avait connu enfant. Mais, pour cela, il souhaitait d’emblée éviter le côté « adulte donneur de leçon ». Et transmettre sa propre âme d’enfant qu’il n’a jamais vraiment perdue. Son arme ? Le conte, dont l’aspect irréel permet de mieux faire partager à tous – et surtout aux plus jeunes à qui il s’adresse en particulier – les situations réalistes auxquelles il a été confronté. Il a donc imaginé l’histoire d’une joyeuse bande d’enfants qui, à l’aide des nouvelles technologies qu’ils maîtrisent bien mieux
que leurs parents, explorent la vie cachée de leurs professeurs. Sans se rendre compte qu’ils vont par ricochet modifier en profondeur le fragile équilibre du petit groupe auquel ils appartiennent. L’ambition était de mêler un ton irrévérencieux, une réalité sociale et une féérie revendiquée. Faire réfléchir en s’amusant ! Voilà pourquoi il a choisi de faire appel au duo /Emmanuel Klotz, révélé par le film Lascars. Une association gagnante.

Le langage

Le langage des jeunes héros de La Vraie Vie Des Profs constitue donc un élément essentiel du film. Ces enfants ne devaient en aucun cas donner l’impression de parler un langage d’adultes faussement jeune. C’est pourquoi et ont imaginé un vocabulaire haut en couleurs, mêlant expressions réelles et mots inventés afin de traduire au plus près une langue en perpétuelle évolution. Ainsi, les jeunes ayant l’âge des héros pourront facilement s’identifier à eux. Et leurs parents se reconnaître, eux, par ricochet dans les adultes du film, dépassés par les événements et une langue colorée qu’ils peinent à comprendre. Le langage, source d’incompréhension, de malaise voire d’agressivité entre les générations devient ici source d’inspiration et moyen, à l’inverse, de nouer un contact par une verve fleurie.

Le casting enfant

Trouver des enfants capables tout à la fois de tenir le rythme intensif d’un tournage mais surtout d’être crédibles, de savoir jouer et de correspondre aux personnages constituait l’un des paris majeurs de cette aventure. Sans ces perles rares, pas de film possible.

Le casting adulte

Face à l’énergie complice de cette jeunesse, il fallait évidemment que le couple d’adultes principal du film soit lui aussi doté d’une identité émotionnelle et visuelle très marquée. Pour correspondre au ton du film tout en affichant sa singularité.
Côté féminin, le choix des metteurs en scène s’est porté sur qui s’est imposée à leurs yeux pour son côté farfelu, déconneur et surtout accessible. Elle était fan des Lascars, ils étaient fans d’Engrenages : ils étaient donc faits pour s’entendre ! Et leur collaboration a été dénuée de toute fausse note comme en témoignent et , aussi impressionnés que sous le charme : « Audrey sortait d’un entrainement intensif pour un film dans lequel elle joue une catcheuse et s’est donc investie à fond pour des scènes physiques qui demandaient un vrai engagement. Danseuse émérite, elle s’est mise au Booty Shake avec acharnement, afin de ne pas être doublée, allant jusqu’à exécuter sans problèmes le « Reverse Booty », une figure aussi impressionnante que techniquement délicate». La Vraie Vie Des Profs permet à la comédienne de confirmer une aisance dans la comédie..

Réagir sur La Vraie vie des profs