Genre : Comedie Dramatique - Durée : 2H39 mn
Sortie en salles le 18 Juillet 2012 - en VOD/DVD le 21 Novembre 2012
Presse ★★★
Spectateurs ★★★
Déjà vu ce film ?
Ma note :

Résumé

Laurence Anyways, c'est l'histoire d'un amour impossible.
Le jour de son trentième anniversaire, Laurence, qui est très amoureux de Fred, révèle à celle-ci, après d'abstruses circonlocutions, son désir de devenir une femme.

Prix d'interprétation féminine Un Certain Regard du 65ème Festival International Du Film De Cannes 2012 pour
Queer Palm 2012
Nommé au César du Meilleur Film Étranger à la 38e Cérémonie Des César 2013
Nationalité : Canada
Duree : 2H39 mn
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 21 Novembre 2012
Sortie en salles le 18 Juillet 2012
Année de production : 2011
Présenté en Sélection Officielle, Un Certain Regard au Festival de Cannes le 18 Mai 2012

Critiques

  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★

Actu à propos de Laurence Anyways

Festival du film de Cabourg 2012 : le palmarès

Festival du film de Cabourg 2012 : le palmarès

La 26e édition du Festival du film de Cabourg (Calvados), Journées romantiques, s'est achevée avec les sacres de Laurence Anyways etDe rouille et d'os, tous deux présentés au dernier Festival de Cannes (Alpes-Maritimes). > Suite

En savoir plus sur Laurence Anyways

Entretien avec le réalisateur

Quelle est votre source d’inspiration pour ce film?

Nous rentrions à Montréal après les deux premiers jours de tournage de J’ai Tué Ma Mère, à la campagne. Nous , étions en voiture avec quelques techniciens de l’équipe - était avec moi. Nous parlions de tout et de rien quand une des passagères s’est mise à se confier quant à une relation amoureuse passée. Un soir, son chum lui avait annoncé qu’il voulait devenir une femme. Je suppose que le cataclysme, même s’il est sans doute différent pour chaque couple, chaque individu, n’a rien d’exclusif à cette passagère. Mais avec sa voix, son émotion, la générosité de ses confidences, j’ai imaginé alors ce que ça pouvait être d’avoir devant soi un ami, un parent, un compagnon qui, du jour au lendemain, revendique l’impossible, et remet en question, s’il ne l’efface pas entièrement pour certains, l’entièreté des moments vécus ensemble. Je suis rentré ce soir-là et j’ai écrit trente pages. Je connaissais ele titre du film, et la fin, aussi. Tout s’est dessiné très rapidement, mais écrit lentement, entre les films, la nuit parfois, dans le Sud des États-Unis, dans tous les états possibles, en fait. d

Avis sur Laurence Anyways

    Remonter