CommeAuCinema

Layer cake

    en DVD le 25 Janvier 2006
Un beau gangster pour un trafic de drogue des plus classiques !
Un film de avec , , , , , et
Titre original : LAYER CAKE (Etats-Unis)
Genre : Drame, Policier - Duree : 1h45 mn
Distributeur : Gaumont Columbia Tristar Films France - Editeur DVD : GCTHV
Sortie à la Vente en DVD le 25 Janvier 2006
Sortie à la Vente en UMD le 25 Janvier 2006
Sortie à la Location en DVD le 25 Janvier 2006
Sortie en salles le 13 Juillet 2005
Année de production : 2004
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.59/5 (164 notes)

Résumé du film Layer cake

Classe et chic, le héros de Layer Cake ressemble à n'importe quel homme d'affaires, mais son business à lui, c'est la drogue. En vendant cocaïne et ecstasy, il s'est fait une petite fortune sans jamais vraiment se salir les mains. Dans deux jours, c'est la quille, il compte tout arrêter et profiter de la vie…

Juste avant, Jimmy Price, un caïd, a deux faveurs à lui demander. La fille droguée d'un puissant criminel, Eddie Temple, a disparu et Price veut la retrouver. Ça paraît facile. Presque autant que la deuxième faveur : un escroc franc-tireur nommé le Duke dispose d'une grosse cargaison d'ecstasy, et Price a besoin d'un intermédiaire pour conclure les modalités d'achat…

Ces deux détails à régler, et ce sera fini. Mais il va falloir compter avec un seigneur de la guerre serbe et quelques redoutables crapules bien décidées à pourrir la vie de tout le monde. Notre héros va vite comprendre que laisser tomber le business pourrait lui coûter tout ce qu'il a, y compris la vie…

Bande annonce

Galerie Photos ( 15 photos )

  • Layer cakeLayer cakeLayer cake
  • Layer cakeLayer cakeLayer cake
  • Layer cakeLayer cakeLayer cake
  • Layer cakeLayer cakeLayer cakeLayer cake
  • Layer cakeLayer cake

Notre critique : Layer cake

    Un beau gangster pour un trafic de drogue des plus classiques !

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    0 étoile
    Bras droit du cinéaste Guy Ritchie depuis des années, Matthew Vaughn a notamment produit pour lui ARNAQUES, CRIMES ET BOTANIQUE en 1998, SNATCH en 2000 et, plus récemment, A LA DERIVE, gros échec commercial.
    Pour ses premiers pas de réalisateur, Matthew Vaught revient au style qui a fait la gloire de Ritchie. Et si Layer Cake est à ce titre plus proche de SNATCH que d'A la derive, il est loin d'égaler la comédie policière au célèbre duo Brad Pitt / Benicio Del Toro. Sur une idée plutôt originale, Layer Cake s'enlise en effet très vite dans son histoire pour laquelle le spectateur a du mal à se passionner. Malgré une mise en scène efficace et rythmée, on peine à suivre le trafic jusqu'au bout…. Dommage car la fin est plutôt sympathique et réussie, avec une touche d'humour comme Vaughn a su en parsemer tout au long de son film. Surfant sur la vague du gangster très classe à la Danny Ocean (Ocean's Eleven), le héro incarné par Daniel Craig n'a malheureusement rien de très original. Mais le comédien s'en sort haut la main, notamment à côté de seconds rôles pas toujours très bien interprétés.
    Un film de gangster des plus classiques, qui ne renouvelle en rien le genre et c'est peut-être bien là sa grande faiblesse. A voir donc plus pour la prestation de Daniel Craig ou pour la B.O., que pour le scénario ou le réalisateur.

Critiques : Layer cake 3 étoiles

  • Première
    Première
    3 étoiles
    " Scorsese n'a pas déménagé à Londres, mais c'est tout comme.(…) C'est ce qu'on appelle de la virtuosité."
    Carratier Mathieu (article entier disponible dans Première n°341, page 58.)
  • CinéLive
    CinéLive
    3 étoiles
    " Matthew Vaughn a bossé sa mise en scène : classique, racée, elle épouse la noirceur de l'intrigue dans les moindres contours. "
    Arnold (article entier disponible dans Cinélive n°92, page 46)
  • Paris Match
    Paris Match
    3 étoiles
    " Cet excellent thriller est du pur british, pas du tout coupé à de la camelote hollywoodienne."
    A.S (article entier disponible dans Paris Match n°2930, page 20)
  • Mad Movies
    Mad Movies
    3 étoiles
    " Une véritable vision d'artisan au service d'une histoire classique mais prenante (qui) fait de Layer Cake une bonne surprise "
    Stéphane Moïssakis (article entier disponible dans Mad Movies n°177, page 16)
  • Crossroads
    Crossroads
    3 étoiles
    " (…) le polar léché de Matthew Vaughn fait plaisir à voir."
    Christophe Lemaire (article entier disponible dans Crossroads n°34, page 26)

Caractéristiques du DVD

Bonus :
- Commentaire audio du réalisateur et de l'auteur
- Fins alternatives
- 14 scènes supplémentaires avec commentaire optionnel
- Interview du réalisateur et l'acteur principal
- Making of
- Clip de FC Kahuna "Hayling"
- Bonus cachés
- Comparaison film/storyboard
- Galerie d'affiches

Notes de Prod.

NIVEAU UN

, le réalisateur, explique : « Le titre de ce film, Layer Cake, fait référence à un gâteau fait de plusieurs couches différentes. C'est une métaphore des différents niveaux de la société britannique, dans le secteur criminel comme dans les autres. Vous naissez au pied du gâteau, vous en prenez plein la tête toute votre vie. Peu à peu, vous pouvez monter, de couche en couche, pour passer à des étages où la vie est moins lourde. Le but reste d'atteindre le sommet, vous vivez alors dans un nuage de crème au-dessus des autres. »

Les avis sur le film Layer cake