Presse ★★★★
Spectateurs ★★★
Déjà vu ce film ?
Ma note :

Résumé

La résistible ascension d'un valet de banque dans le monde féroce du Capital.

Adaptation du roman de
Nationalité : France
Duree : 1H53 mn
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 23 Avril 2013
Sortie en salles le 14 Novembre 2012
Année de production : 2012

Casting

Bernard Le Coq
Antoine De Suze
Gabriel Byrne
Dittmar Rigule
Gad Elmaleh
Marc Tourneuil

Critiques

  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★

Actu à propos de Le Capital

Après le Printemps Arabe, le Cinemed 2012 se recentre sur le cinéma

Après le Printemps Arabe, le Cinemed 2012 se recentre sur le cinéma

Le festival Cinemed, dont la 34ème édition du festival du cinéma méditerranéen de Montpellier 2012 a lieu du 26 octobre au 3 novembre à Montpellier, s'éloigne un peu de l'actualité chaude du pourtour méditerranéen pour aborder des thèmes plus divers, à l'instar du film présenté en ouverture, Le Capital, de Costa-Gavras, avec Gad Elmaleh. (10/10/12) > Suite
Mathieu Kassovitz dans Le Capital de Costa-Gavras

Mathieu Kassovitz dans Le Capital de Costa-Gavras

Les comédiens Mathieu Kassovitz et Gabriel Byrne s'opposeront dans le prochain long métrage de Costa Gavras baptisé Le Capital, a confirmé à Relaxnews la société KG Productions. L'implication de Vincent Cassel, apparue la semaine dernière, a été formellement démentie. > Suite
Vincent Cassel rejoindrait Costa-Gavras pour Le Capital

Vincent Cassel rejoindrait Costa-Gavras pour Le Capital

Alors que Vincent Cassel vient de révéler qu'il jouerait dans Dobermann 2, il aurait également donné son accord de principe pour jouer dansLe Capital de Costa Gavras (Eden à l'ouest), une adaptation du roman satirique de Stéphane Osmont. > Suite

En savoir plus sur Le Capital

Caractéristiques du DVD

Bonus:
- Interview de Gabriel Byrne : de Hanna K au capital,
- Commentaire audio de Costa-Gavras et Jean-Claude Grumberg
- Making of
> Plus

Notes de Production

« C’est un film où nous sommes impliqués. C’est-à-dire que nous vivons cette situation tous les jours. On se lève et on se dit « qu’est-ce qu’on peut faire pour que les marchés soient contents, positifs, stables. » Le marché, réalité sans entité matérielle, ressemble à un grand malade qu’il faut rassurer, soigner, contenter pour qu’il se porte mieux.
Nous sommes devenus des otages des marchés et de la conjoncture.
Il y > Plus

Avis sur Le Capital

    Remonter