Le Genre Humain : Les Parisiens
Presse
Spectateurs

Résumé du film

Imaginons un satellite-espion survolant notre globe, flashant sur un échantillon d'individus (et comme une goutte d'eau peut résumer un océan, Paris pourrait symboliser ce monde), des individus aussi humains qu'inhumains : un banquier ruiné, un SDF pour qui la fin est préférable à la faim, le patron d'une brasserie gare du Nord en quête d'aventure, un commissaire de police fou amoureux de la femme de son collègue, un réalisateur à la recherche d'un sujet, une vendeuse de bijoux… qui n'est en réalité qu'une croqueuse de diamants, un faux chauffeur de taxi mais véritable escroc, un impresario aussi séduisant que machiavélique, un agent immobilier véreux, une vache folle égarée sur la voie d'un TGV, une prostitué aussi honteuse que maternelle, un restaurant clandestin qu'on ne trouve dans aucun guide, un Christ crucifié devant le sacré cœur, des politiciens mélomanes et échangistes, bref tout un inventaire à la Prévert, tout un échantillon d'hommes et de femmes qui rêvent tous d'être sur le même échelon de ce que nous pourrions appeler l'échelle amoureuse de Richter.

LES PARISIENS est le premier volet de la trilogie de intitulée LE GENRE HUMAIN sur l’amour et l’inconscient. Les volets suivants sont : Théâtre De Boulevard et Les Ricochets.
Titre original : LE GENRE HUMAIN - 1ÈRE PARTIE : LES PARISIENS (France)
Duree : 1H59 mn
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 14 Mai 2005
Sortie en salles le 15 Septembre 2004
Année de production : 2004
Votre avis sur ce film ?
Ma note :
Exprimez-vous

Bande-annonce

Critiques

  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★

En savoir plus sur Le Genre Humain : Les Parisiens

Caractéristiques du DVD

Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3 – Format 1.85
Son : Dolby Digital 5.1 Français

Bonus :
- Interview filmée en exclusivité de Claude Lelouch (40 minutes)
- Bande originale du film dans son intégralité, composée par Francis Lai
- Making of
- Bêtisier
- Films annonces> Plus

Notes de Production

"Voici une modeste note d'intention en forme de confession pour un projet immodeste.
J'aime à rappeler cette évidence : "La vie est le plus grand artiste de l'univers". Aucun autre n'a eu autant d'imagination, autant de talent dans l'élaboration des lumières et des décors, autant de génie dans les inventions, autant d'inspiration dans le miracle des caractères.
La vie a toujours été et demeure ma référence absolue. Je n'en > Plus
Remonter