CommeAuCinema

Le Petit chat curieux

Un film doux, doux
Un film de
Titre original : KOMANEKO (Japon)
Genre : Animation - Duree : 1H0 mn
Distributeur : Gebeka
Sortie en salles le 25 Mars 2009
Année de production : 2006
Film à partir de 1/4 ans
Avis spectateurs : 3 étoiles 3.02/5 (42 notes)

Résumé du film Le Petit chat curieux

En compagnie de ses amis, Komaneko aime tourner des films avec ses poupées, bricoler des trains ou des robots, et la vie s'écoule paisiblement dans la charmante maison de Grand-père. Mais un jour, l'une des poupées est enlevée par un effrayant yéti qui habite dans la forêt voisine.
Heureusement, le yéti n'est pas aussi méchant qu'on le croit !

Galerie Photos ( 24 photos )

  • Le Petit chat curieuxLe Petit chat curieuxLe Petit chat curieux
  • Le Petit chat curieuxLe Petit chat curieuxLe Petit chat curieux
  • Le Petit chat curieuxLe Petit chat curieuxLe Petit chat curieux
  • Le Petit chat curieuxLe Petit chat curieuxLe Petit chat curieux
  • Le Petit chat curieuxLe Petit chat curieuxLe Petit chat curieux
  • Le Petit chat curieuxLe Petit chat curieuxLe Petit chat curieux
  • Le Petit chat curieuxLe Petit chat curieuxLe Petit chat curieux
  • Le Petit chat curieuxLe Petit chat curieuxLe Petit chat curieux

Notre critique : Le Petit chat curieux

    Un film doux, doux

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    0 étoile
    On le sait déjà, les Japonais sont plutôt fort en la matière lorsqu’il s’agit d’animation. Et Tsuneo Goda n’échappe pas à la règle. Le petit chat curieux, son premier long-métrage, est un véritable doudou en image, si doux qu’on redemanderait presque des aventures de ce petit chat ingénu.

    Images de personnages en feutrine, décor à la minutie des maisons de poupées, rien n’est laissé au hasard, si bien que ces sortes de marionnettes, cousines de nos nounours, finissent par prendre vie tout naturellement. Expressions de visage travaillées, musique qui ponctue avec humour les gestes de ses personnages, ce film pour bout’chou n’a décidément rien à envier à la ribambelle de dessins animés au graphisme bâclé ou trop sophistiqué.

    Et côté scénario, les aventures de ce petit félin sont bien ficelées. Divisé en cinq petites histoires, le récit ménage la patience des tout-petits. Un petit carton façon dessin enfantin permet une pause aux plus agités, tout en les préparant à la suite. Koma, chaton au pelage rouquin entraîne les cinéphiles en herbe dans la réalisation de son propre film. Premiers pas difficiles caméra à la patte, entremêlés de moments rigolos et d’une histoire d’amitié touchante, petits et grands suivront volontiers les traces de cet apprenti cinéaste bourré d’optimisme, de bonne volonté et de curiosité.

    Les plus grands y verront une jolie mise en abyme du cinéma, les plus nostalgiques un retour aux dessins animés authentiques façon manège enchanté, et les bambins bien sûr, un joyeux divertissement. On regrettera peut-être que le réalisateur, ex-pubeu n’adopte pas un format plus homogène, car le découpage du récit en cinq histoires ne constitue pas un film à proprement parler même si on passe sans difficulté d’une histoire à l’autre et que le tout conserve une cohérence. Cela dit, si c’est le prix à payer pour séduire les bambins, le pari vaut le coup.

Critiques : Le Petit chat curieux 2 étoiles

  • 20 Minutes
    20 Minutes
    3 étoiles
    " S’il s’adresse en priorité aux petits à partir de 2 ans, il pourrait bien aussi devenir culte auprès des grands."
    (article entier disponible dans 20 Minutes du 25/03/2009)
  • Le Monde
    Le Monde
    3 étoiles
    " L'ensemble trouve sa cohérence dans une enveloppe de douceur et de délicatesse charmante, et une partition musicale formidablement inspirée."
    Isabelle Regnier (article entier disponible dans Monde du 25/03/2009)
  • Télérama
    Télérama
    3 étoiles
    " Une vraie petite leçon de cinéma ! "
    Cécile Mury (article entier disponible dans Télérama n° 3089, page 60)
  • TéléCinéObs
    TéléCinéObs
    3 étoiles
    " Un charmant et savoureux effet de miroir pour ce collectif de court-métrages basés également sur l'animation d'objets, de figurines et de dessins. "
    X. L. (article entier disponible dans TéléCinéObs n° 2316, page 39)
  • Ouest France
    Ouest France
    2 étoiles
    " Une belle performance technique dont les mérites échapperont sans doute au tout jeune public a qui est destinée cette production artisanale.
    (article entier disponible dans Ouest France du 25/03/2009)

Notes de Prod.

Les 5 histoires

Le premier pas

Koma décide un jour ensoleillé de réaliser son propre film. Elle imagine le story-board, fabrique les marionnettes, coud les costumes et dessine les décors. Avec sa caméra 8mm, elle tourne minutieusement chaque plan ; faire un film image par image, c’est long... mais quel bonheur de voir les images s’animer sur l’écran et d’assister tous ensemble à la projection !

Interview de Tsuneo Goda

Comment a germé l’idée de ce film construit d’après 5 épisodes ?

À l’origine, Le Petit Chat Curieux - Komaneko était un événement visant à présenter la technique du “stop-motion” ou image par image lors d'une exposition en 2003 au sein du Tokyo Metropolitan Museum. Nous avions recréé un studio de tournage pour nous permettre de filmer en direct. Le concept partait de l’idée d’une mise en abyme, c’est-à-dire que les visiteurs nous voyaient filmer en “stop-motion” le personnage de notre histoire (une chatte en l’occurrence) réalisant son propre film d’animation... en “stop-motion”. De cette façon, le court-métrage Le Premier Pas a vu le jour, des producteurs ont été séduits et nous ont suggéré de faire un long-métrage pour le cinéma. Après dix mois de production, le film a pu sortir en salles et l’imagerie “komaneko” s’est rapidement développée sur le marché japonais : poupées, carnets de notes, jeux pour console portable, breloques, stickers...

Les avis sur le film Le Petit chat curieux