Le Projet Nim

Un film de
Titre original : PROJECT NIM (Grande-Bretagne)
Genre : Documentaire - Duree : 1H39 mn
Distributeur : Le pacte
Sortie en salles le 11 Janvier 2012
Année de production : 2011
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.61 / 5 (64 notes)

Résumé de Le Projet Nim

Novembre 1973. Nim, un bébé chimpanzé naît en captivité dans un centre de recherche sur les primates.
Dix ans après la parution du livre «La Planète des singes», un éminent professeur de l’université de Colombia fait l’expérience de confier ce tout jeune chimpanzé à une famille humaine pour étudier sa capacité d’apprentissage au langage.
Le Projet Nim est alors lancé : il s’agit de prouver qu’un chimpanzé est capable d’apprendre à communiquer par le langage s’il est élevé dans un environnement humain.
Grâce à ce professeur de psychologie, le primate est censé être initié à la langue des signes, puis acquérir des rudiments de vocabulaire et de grammaire lui permettant de faire part de ses réflexions et de ses émotions.
En cas de succès, il serait donc permis d’espérer franchir la barrière de l’espèce et par la même de repenser la question de la condition humaine...
D’après le livre de Elizabeth Hess «Nim Chimpsky, The Chimp Who Would be Human»

Bande annonce de Le Projet Nim

Photos de Le Projet Nim (10)

Critiques

Moyenne : 3 étoiles (2.5 / 4)
Technikart 4 étoiles
Libération 3 étoiles
Première 3 étoiles
Le Journal du Dimanche 3 étoiles
TéléCinéObs 2 étoiles
Télérama 2 étoiles
Les Cahiers du Cinéma 2 étoiles
VSD 2 étoiles
Le Monde 2 étoiles
Positif 2 étoiles

Voir en détail

Avis des Spectateurs

Moyenne : 3 étoiles (2.61 / 5)
17 avis 4 étoiles
17 avis 3 étoiles
18 avis 2 étoiles
12 avis 1 étoiles

Notes de Prod. de Le Projet Nim

Avant-propos

Pour bâtir Le Projet Nim, on s’est efforcé d’utiliser les codes et techniques propres au récit biographique mais transposés pour raconter la vie d’un animal. Dans le film, on s’attache au parcours d’un chimpanzé, depuis sa naissance jusqu’à l’âge adulte, tout en observant son tempérament qui s’affirme au fil des mois et les conséquences de son comportement sur les êtres humains qui vivent autour de lui. On a pu constater qu’il y a beaucoup de points communs étonnants entre humains et chimpanzés, mais ce sont les différences entre les deux espèces qui déterminent la vie de Nim dans un environnement humain et son destin funeste… Tandis que le petit Nim grandit, on est frappé par la proximité entre son comportement et le nôtre, ce qui ne manque pas de nous surprendre et de nous amuser. Car il rit, il pleure, il réclame attention et affection, il est en quête de sensations fortes. C’est un hédoniste qui a un penchant pour les drogues illicites. Il a une mémoire hallucinante et n’oublie jamais ceux qu’il rencontre. Il sait se montrer attentionné, affectueux et joueur.

Entretien avec James Marsh et son producteur Simon Chinn

Comment est née l’idée de faire ce film ?
: En juin 2008, ma femme est tombée sur un article racontant l’histoire de Nim publié par Elizabeth Hess (auteur du livre «Nim Chimpsky : The Chimp Who Would Be Human») dans un journal anglais. Alors enceinte de notre premier enfant, elle en a été d’autant plus émue. J’ai tout de suite été frappé par sa réaction, elle qui allait être mère. C’est une histoire qui résonne fortement chez tous ceux à qui je l’ai racontée, mais aussi beaucoup chez ceux qui ont des enfants. Avec , on discutait depuis quelques mois sur le type d’histoire réunissant tous les éléments qu’on cherchait pour notre prochain documentaire après Le Funambule, et ce projet nous a semblé parfait.

Les Témoins

Le professeur Herbert Terrace est le psychologue de Columbia University, spécialiste du comportement, qui a initié le Projet Nim en 1973 : il s’agissait d’un programme de recherche révolutionnaire sur l’acquisition du langage animal. Le scientifique a toujours un bureau à l’université où il dirige le Laboratoire des Connaissances sur les Primates. Il s’intéresse aujourd’hui à l’évolution de l’intelligence en se focalisant tout particulièrement sur les processus d’apprentissages cognitifs qui ne font pas appel au langage.

Réagir sur Le Projet Nim