Genres : Animation, Jeunesse - Durée : 1H12 mn
Sortie en salles le 30 Juillet 2003 - en VOD/DVD le 26 Novembre 2004
Spectateurs ★★★★
Déjà vu ce film ?
Ma note :

Résumé

Un dessin animé miagique et très miagnon !!!

Ce jour-là, tout va mal pour la jeune Haru. Parce qu'elle ne s'est pas réveillée, elle arrive en retard au lycée. Ensuite, parce qu’elle se fait humilier devant Machida, le garçon dont elle est secrètement amoureuse…
Mais sur le chemin du retour, elle sauve la vie d’un chat qui manque d’être écrasé par un camion. Il s’agit en fait du Prince du Royaume des Chats… Les chats ont désormais une dette envers Haru. Ils la comblent de cadeaux et l’invitent dans leur Royaume. Là, elle devra épouser le Prince Loon. Mais le veut-elle vraiment ? Dans son aventure, trois personnages vont se révéler des amis précieux : le très élégant Chat Baron, Mouta, un gros matou errant, et le corbeau Toto.
Dans ce monde irréel, loin de ses problèmes, Haru est heureuse et hésite à retrouver la réalité, même si le Chat Baron l’exhorte à rester elle-même. Pourtant le temps presse : si elle ne fuit pas ce monde avant l’aube, elle sera définitivement féline…
Nationalité : Japon
Duree : 1H12 mn
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 26 Novembre 2004
Sortie en salles le 30 Juillet 2003

Bande-annonce

En savoir plus sur Le Royaume des chats

Caractéristiques du DVD

Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3 – Format 1.66
Son : Dolby Digital 5.1 Français, Japonais
Sous-titres : Français

Bonus :
- Story board complet du film
- Bandes annonce japonaises (11’) : spots ciné et télé
- Les coulisses de la création du film (35’) : making of > Plus

Notes de Production

"Tout le monde aspire à vivre heureux, à trouver sa place dans le monde : trouver la compagne ou le compagnon de son bonheur, avoir un travail intéressant, un statut respectable, honorable.
La vie de notre héroïne, Haru Yoshioka, est loin d'être construite. C’est une jeune fille de 17 ans ordinaire. Elle a tendance à se ranger à l’opinion des autres afin d’éviter tout conflit. Elle est lycéenne, et bien des choses manquent > Plus

Avis sur Le Royaume des chats

    Remonter