CommeAuCinema

Le Transporteur 3

    en DVD le 03 Juin 2009
Un Transporteur toujours vener et (un peu trop) cool.
Un film avec
Titre original : TRANSPORTER 3 (France)
Genre : Action - Duree : 1H45 mn
Distributeur : EuropaCorp Distribution - Editeur DVD : Fox Pathé Europa (FPE)
Sortie à la Vente en DVD le 03 Juin 2009
Sortie Blu-Ray le 03 Juin 2009
Sortie en salles le 26 Novembre 2008
Année de production : 2008
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.88/5 (173 notes)

Résumé du film Le Transporteur 3

Règle n°1 :
On ne se pose aucune question
Règle n°2 :
On ne doit en aucun cas ouvrir un colis
Règle n°3 :
Si on enfreint l’une des deux premières règles, c’est mort

Parce qu’il est le spécialiste incontesté des livraisons à haut risque, Frank Martin se voit contraint, sous la menace, de transporter deux sacs imposants et une jeune Ukrainienne depuis Marseille jusqu’à Odessa. Que contiennent les sacs ? Qui est cette fille ? Pourquoi doit-il l’accompagner ? Quels enjeux se cachent derrière cette livraison ? Frank ne sait pas grand-chose, et surtout pas comment il va sortir de ce piège tendu par un adversaire bien plus redoutable que les précédents…

Galerie Photos ( 25 photos )

  • Le Transporteur 3Le Transporteur 3Le Transporteur 3Le Transporteur 3
  • Le Transporteur 3Le Transporteur 3Le Transporteur 3
  • Le Transporteur 3Le Transporteur 3Le Transporteur 3
  • Le Transporteur 3Le Transporteur 3Le Transporteur 3
  • Le Transporteur 3Le Transporteur 3Le Transporteur 3
  • Le Transporteur 3Le Transporteur 3Le Transporteur 3
  • Le Transporteur 3Le Transporteur 3Le Transporteur 3Le Transporteur 3Le Transporteur 3
  • Le Transporteur 3

Notre critique : Le Transporteur 3

    Un Transporteur toujours vener et (un peu trop) cool.

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    0 étoile
    Frank Martin est de retour. Il ne voulait plus transporter, il est revenu vivre dans le Sud de la France et il passe son temps à pêcher avec son pote l’inspecteur Tarconi. Pendant ce temps, un bateau plein de produits chimiques est en mer et T-Bag de Prison Break atterrit en Ukraine et il a de la suite dans les idées puisqu’il va redonner du travail au transporteur et lui adjoindre un mystérieux colis : Valentina.

    En plus de ce point de départ classique, Luc Besson a trouvé le concept qui tue : si le Transporteur s’éloigne trop de sa voiture, le bracelet bling-bling scellé sur son poignet explosera et lui avec. Autant dire qu’à ce niveau-là, le concept est exploité à fond. On se demande toujours comment il va faire pour rester près de sa voiture alors qu’elle est sous l’eau ou qu’on vient de lui voler…

    Le scénario est plein de surprises, distillées à intervalles réguliers, maintenant l’intérêt constant d’un bout à l’autre. C’est de la bonne série B carrée et efficace. Jason Statham est plus autiste et musclé que jamais. La fille est suffisamment maigre. Et le nouveau venu à la réalisation, Olivier Mégaton s’en sort bien tout en apportant un style légèrement différent de celui des deux premiers.

    Le film suit sa route, c’est presque du GTA Europe de l’Est, alternant poursuites, bagarres, rebondissements, blagues de Bérleand (dont le personnage devient aussi lourd que celui du commissaire des Taxi), poursuites, bagarres, etc… jusqu’au moment où la fille prend de l’ecstasy et de la vodka et là… Vous entrez dans la 4ème dimension !

    Jusqu’alors très sage et limite bien élevé par rapport au second volet - qui en 2005 était en compétition avec xXx 2 - The Next Level pour le titre du film le plus mytho de l’année -, Le Transporteur 3 craque complètement et enchaîne les scènes venues d’un autre monde. Valentina fait pipi dans les rayons de la station-service, elle continue à réciter des menus de restaurants comme un guide du routard vivant et surtout, elle fait tomber le Transporteur amoureux.

    Et c’est là le défaut et la qualité du film. D’un côté voir cet homme spécialiste de l’ouverture barbare des portes tomber amoureux est un choc, surtout qu’elle le force à faire un strip-tease sur de la musique digne d’un téléfilm érotique et que les dialogues de leur idylle sont amenés à devenir mythiques ( « Il faut voir la vie du bon côté. », « Tu n’as pas peur de mourir, tu as peur de… vivre. », « J’aime pas les saucisses. », etc…). D’un autre côté, ce quart d’heure romantique nous rappelle à quel point essayer d’humaniser à tout prix ce genre héros est risqué.

    Heureusement le Transporteur retrouve ses esprits, il ouvre la porte d’un train à coup de voiture (même plus à coup de pieds), il enchaîne les répliques à la Horatio Caine et dans le genre film d’action cool qui ne se prend pas au sérieux, il reprend la place laissée vacante par l’arrivée de Jason Bourne et ses suiveurs, arborant pour leur part un sérieux à toute épreuve. Et rien que pour ça, Le Transporteur 3 mérite les honneurs malgré ses défauts qui heureusement ne gâchent pas la fête.

Critiques : Le Transporteur 3 1 étoile

  • Metro
    Metro
    3 étoiles
    " Cet opus (…) ressemble à un mélange du dernier James Bond pour le côté écolo et de Bruce Lee pour les scénes d’action dignes d’un film d’art martiaux. "
    Talia Soghomonian (article entier disponible dans Metro du 26/11/2008)
  • Libération
    Libération
    3 étoiles
    " On peut juger d’une fadeur superflue le scénar écomafieux du Transporteur 3. Mais que Jason Statham paraisse (…) et l’on se plait au spectacle. "
    Bayon (article entier disponible dans Libération du 10/12/2008)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    2 étoiles
    " Tout ce qui fait défaut à Bond. "
    Gomez Carlos (article entier disponible dans le Journal du Dimanche du 24/11/2008)
  • Cinélive
    Cinélive
    1 étoile
    " Autrement dire, trois fois rien. "
    E.C. (article entier disponible dans Cinélive n°129, page 32)

Caractéristiques du DVD

Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3 – Format 2,35
Son : 5.1 Dolby Digital – Anglais, Français.
Sous-titres : Français & sourds et malentendants

Bonus :
- Commentaires audio d’
- Making-of
- 4 modules : storyboard, cascades en voiture, décors,
effets spéciaux

Caractéristiques du Blu-Ray :
Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3 – Encodage Mpeg4
Son : 5.1 Dolby Digital – Anglais, Français.
Sous-titres : Français & sourds et malentendants

Bonus :
- Commentaire vidéo d'Olivier Mégaton en Picture
In Picture
- Making of
- 2 scènes inédites en storyboard

Egalement disponible en coffret DVD et Blu-ray, la Trilogie Le Transporteur

Notes de Prod.

Notes de tournage...

Le 27 Février 2008 - Le transporteur, on the road again

, alias Frank, alias le chauffeur-livreur-cascadeur-séducteur, est de retour au volant de sa BMW noire dans Transporter 3. , le réalisateur du troisième volet, dirigera le duo Statham/Berleand et (T-Bag de Prison Break) qui vient de rejoindre le casting.

Tour du monde

Marseille : on the road again…
Inimaginable pour les puristes. Et tout aussi inimaginable pour les professionnels du crime, qui comptent bien le remettre sur les rails, de gré ou de force.
Face à un homme de main de la trempe de Johnson (Robert Knepper), c’est par la force que les choses se font : piégé par un bracelet menotte relié à sa voiture, Frank Martin ne peut pas s’éloigner de plus de 50 mètres de son pré- cieux véhicule sous peine d’exploser. Une raison suffisante pour accepter d'aller jusqu'à Odessa livrer un mystérieux colis, et surtout tolérer la présence dans sa voiture d'une non moins mystérieuse jeune femme : la très insouciante Valentina.

Interview Olivier Megaton

Que représente pour vous la franchise du Transporteur ?
Pour moi, la série se situe entre James Bond et Die Hard, même si sa structure narrative penche plus franchement du côté de la série de John McTiernan : on a affaire à un héros sympathique, naviguant entre humour et sérieux, qui se retrouve régulièrement plongé dans des situations qui le poussent à l’ex- trême. Avec les moyens qui étaient les nôtres, la logique du Transporteur a réussi à bousculer les Américains, et à prouver que les Français étaient capables de donner naissance à une franchise centrée sur un personnage auquel les gens s’attachent.

Les avis sur le film Le Transporteur 3