CommeAuCinema

Le voyage de Monsieur Crulic

Un film d'
Titre original : CRULIC - DRUMUL SPRE DINCOLO (Roumanie)
Genre : Animation, Documentaire - Duree : 1H12 mn
Distributeur : Fondivina
Sortie en salles le 12 Décembre 2012
Année de production : 2011
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.55/5 (31 notes)

Résumé du film Le voyage de Monsieur Crulic

L'histoire de Daniel Crulic, un Roumain accusé de vol et emprisonné à Varsovie. Il est mort en 2008 après avoir observé une longue grève de la faim pour clamer son innocence et protester contre son incarcération.

Bande annonce

Galerie Photos ( 6 photos )

  • Le voyage de Monsieur CrulicLe voyage de Monsieur CrulicLe voyage de Monsieur Crulic
  • Le voyage de Monsieur CrulicLe voyage de Monsieur CrulicLe voyage de Monsieur Crulic

Critiques : Le voyage de Monsieur Crulic 3 étoiles

  • Positif
    Positif
    4 étoiles
    " Les risques du fatras désordonné et de la saturation sont évités. "
    Dominique Martinez (article entier disponible dans Positif n°623, page 38)
  • StudioCinélive
    StudioCinélive
    3 étoiles
    " Un voyage vers la mort, raconté à la première personne, manifeste politique mais aussi esthétique. "
    X.L (article entier disponible dans StudioCinélive n°43, page 44)
  • Première
    Première
    3 étoiles
    " A la fois engagé et poétique, dramatique et ironique, cet objet filmique non identifié révolte par son propos et surprend par son invention "
    I.D. (article entier disponible dans Première n°430, page 64.)
  • Le Monde
    Le Monde
    3 étoiles
    " Absolument superbe "
    Jacques Mandelbaum (article entier disponible dans Le Monde du 11/12/2012)
  • Le Nouvel Observateur
    Le Nouvel Observateur
    3 étoiles
    " Un magnifique film d’animation"
    Xavier Leherpeur (article entier disponible dans Le Nouvel Observateur du 11/12/2012)

Notes de Prod.

Intentions d'écriture et de réalisation. L'affaire

Le 11 juillet 2007, un important juge polonais déclare le vol de son portefeuille.
Le portefeuille contenait quelques cartes bancaires. Le jour même, deux retraits sont faits sur les cartes bancaires pour un montant de 500 euros environ. Auparavant, une autre accusation de vol avait été retenue à la charge de Crulic. Le 10 septembre il est accusé du vol du portefeuille survenu le 11 juillet. Il est amené à la prison du Centre de Détention Préventive de Cracovie. Il décide de commencer une grève de la faim dès le jour de son arrestation demandant « une entrevue avec un fonctionnaire du consulat roumain et un autre avocat que celui qu’on lui avait donné ». Le consul roumain répond à Crulic par une lettre dans laquelle il lui conseille de faire confiance à la justice polonaise.

Intentions de distribution. Un festival d'animation à lui tout seul.

Nous traversons hélas une période bien assombrie de l’Histoire de l’Europe, dans laquelle le repli sur soi et les nationalismes se remettent à faire recette.
La vie tragique et terriblement absurde de Monsieur Crulic aurait pu s’achever n’importe où sur notre continent. et oui, en France, bien évidemment...

Entretien avec la réalisatrice

Comment l’idée vous est-elle venue de mettre en film l’histoire de Claudiu Crulic ?
L’histoire de ce garçon m’a fascinée dès le début. La façon dont il est mort : il s’est vu quitter ce monde, il a vu son corps s’en aller alors que son âme était encore là. Il est arrivé que lorsque je présentais dans les festivals mon film « Rencontres croisées » le film « Hunger » fasse lui aussi un grand circuit festivalier. C’était également l’histoire d’une mort par grève de la faim sauf que ça se passait dans une prison irlandaise. À ce moment-là, j’ai voulu abandonner le projet. « Hunger » était un film magnifique, en faire un autre sur le même thème semblait manquer un peu de sens. Pourtant, je n’ai pas pu m’en empêcher, j’ai mis en train la documentation qui elle aussi semblait un défi impossible : hostilités, réticences ici comme là-bas, informations difficiles d’accès dans un pays dont je ne connaissais pas la langue. Et puis j’avais comme une impression de traîner un poids... Une histoire pénible. et pourtant, pendant tout ce temps-là j’ai eu le sentiment que ce film, je devais le faire. J’en avais le devoir. envers qui, je n’en sais rien. Mais je me serais sentie coupable si je ne l’avais pas fait. et j’aurais été coupable si, pour mon seul confort, j’avais laissé tomber le projet.

Les avis sur le film Le voyage de Monsieur Crulic