CommeAuCinema

Les Cinq Légendes

    en DVD le 28 Mars 2013
Un film de et , avec les voix VO/VF de Hugh Jackman, Alec Baldwin, Isla Fisher / Nolwenn Leroy, Jude Law, Chris Pine / Gaspard Ulliel
Titre original : RISE OF THE GUARDIANS (Etats-Unis)
Genre : Animation, Aventure - Duree : 1H37 mn
Distributeur : Paramount - Editeur DVD : Paramount Home Entertainment Vidéo
Sortie à la Vente en DVD le 28 Mars 2013
Sortie Blu-Ray le 28 Mars 2013
Sortie en salles le 28 Novembre 2012
Année de production : 2012
Film à partir de 6/8 ans
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.76/5(136 notes)
Basé sur un livre de

Résumé du film Les Cinq Légendes

Les Cinq Légendes raconte l’aventure fantastique d’un groupe de héros, tous doués de pouvoirs extraordinaires. Emmenées par Jack Frost, un adolescent rebelle et ingénieux, ces cinq légendes vont devoir, pour la première fois, unir leurs forces pour protéger les espoirs, les rêves et l’imaginaire de tous les enfants.

Galerie Photos ( 73 photos )

  • Les Cinq Légendes
  • Les Cinq Légendes
  • Les Cinq Légendes
  • Les Cinq Légendes
  • Les Cinq Légendes
  • Les Cinq Légendes
  • Les Cinq Légendes
  • Les Cinq Légendes
  • Les Cinq Légendes
  • Les Cinq Légendes
  • Les Cinq Légendes
  • Les Cinq Légendes
  • Les Cinq Légendes
  • Les Cinq Légendes
  • Les Cinq Légendes

Les avis sur le film Les Cinq Légendes

 

    Entretien avec Gaspard Ulliel

    Avez-vous été surpris qu’on fasse appel à vous pour doubler Jack Frost?

    On m’a d’abord contacté pour faire un essai : c’est la première fois que l’on me proposait un doublage de film d’animation et j’étais ravi car c’est un univers qui m’attire vraiment. D’emblée, je me suis rendu compte qu’il y avait une similitude entre ma voix et celle de l’acteur américain : Chris Pine, tout comme moi, a une voix assez grave, mais je trouve que cela lui donne une profondeur et une maturité qui renforcent le côté héroïque du personnage.

    Entretien avec Nolwenn Leroy

    Quelle a été votre première réaction lorsqu’on vous a proposé de prêter votre voix à la Fée?

    J’ai été très honorée et très heureuse car depuis longtemps, j’avais envie de tenter cette expérience de doublage. Au départ, je me disais qu’une fée dans l’imaginaire des gens, avait sans doute une voix très aiguë et un peu caricaturale, si bien que j’ai été très étonnée que l’on pense à moi qui aie une voix plutôt ronde et sombre. Mais au final, lorsque j’ai entendu la voix originale, je me suis rendu compte qu’il s’agissait ici d’une fée qui s’affirmait et qui savait à la fois être féminine et guerrière.

    Critiques : Les Cinq Légendes 2 étoiles

    • StudioCinélive
      StudioCinélive
      3 étoiles
      " Une relecture habile et spectaculaire des légendes de l'enfance. "
      Emmanuel Cirodde (article entier disponible dans StudioCinélive n°43, page 32)
    • Le Journal du dimanche
      Le Journal du dimanche
      3 étoiles
      " Un coup de maître. "
      S.B (article entier disponible dans le Journal du Dimanche du 26/11/2012)
    • Le Nouvel Observateur
      Le Nouvel Observateur
      3 étoiles
      " Un spectacle absolu "
      Xavier Leherpeur (article entier disponible dans Le Nouvel Observateur du 27/11/2012)
    • Le Figaro
      Le Figaro
      3 étoiles
      " Au final, un film spectaculaire et divertissant en 3D pour les petits et les grands. "
      Emmanuèle Frois (article entier disponible dans Le Figaro du 28/11/2012)
    • Première
      Première
      2 étoiles
      " On est éblouis par la vitrine, mais aussi très frustrés. "
      G.G (article entier disponible dans Première n°429, page 50.)

    Caractéristiques du DVD

    Bonus Blu-Ray
    - Derrière la magie (HD)
    - L'homme derrière les gardiens (HD)
    - Jeu de "pierre, papier, ciseaux" avec Sab, le marchand de sable
    - Bataille de boules de neiges avec Jack Frost !
    Des Bonus Légendaires
    - Commentaire de l'équipe du film
    - Rêveurs & Croyants (HD)

    Notes de Prod.

    Notes de tournage...

    4 décembre 2009 - Leonardo DiCaprio sera un 'Guardian'

    C’est une grande première pour Leonardo DiCaprio : celui qui est passé d’attrape-midinettes dans Titanic à acteur fétiche de Martin Scorcese s’apprête à passer un nouveau cap dans sa carrière, puisqu’il va prêter sa voix au personnage de Jack Frost dans The Guardians.

    Est-ce qu'ils se connaissent ?

    En 1998, Mary Katherine, la fille de alors âgée de 6 ans, demande à son père si le Père Noël et le Lapin de Pâques sont amis. D’abord intrigué par la question, l’auteur et dessinateur réfléchit un moment, puis répond «Oui!» avec enthousiasme. Dès lors, il se met à imaginer des histoires merveilleuses pour Mary Katherine et son petit frère Jackson, dans lesquelles ils retrouveraient non seulement le Père Noël et le Lapin de Pâques, mais aussi Jack Frost, la Fée des Dents, le Marchand de Sable, l’Homme de la Lune et même le Croquemitaine. Tandis que ces récits gagnent en envergure, Joyce comprend qu’il y avait là un potentiel formidable.

    Mais quel genre de voix le personnage du Père Noël pourrait-il bien avoir ?

    D’après les ouvrages de Joyce, le Père Noël est le chef des Gardiens mais il doit son titre à l’Homme de la Lune, «qui veille avec sagesse sur le monde», selon Ramsey, et qui l’a choisi il y a plusieurs siècles.
    «Quand l’Homme de la Lune a compris qu’il fallait constituer une équipe de gardiens pour protéger les enfants de la Terre de Pitch, il a d’abord choisi Le Père Noël», affirme Joyce. Pour l’écrivain, ce dernier, quand il était jeune, était un cosaque maniant l’épée, «le guerrier et voleur le plus exalté de toute la Russie», jusqu’à ce qu’il devienne le protecteur des enfants.

    A personnages de légende, artistes de légende...

    Wiliam Joyce explique qu’il s’est nourri de plusieurs sources d’inspiration pour ses ouvrages. «Comme il y a très peu d’éléments sur le passé des protagonistes, j’ai emprunté des choses à d’autres univers – la mythologie gréco-romaine, les contes de fée, Tarzan – que je me suis réappropriés pour qu’ils correspondent à chaque histoire», rappelle l’écrivain. Les dessins qui en ont résulté étaient d’une telle sophistication qu’ils ont fourni une solide base de travail à l’équipe du film. «Nous nous sommes entièrement inspiré de la mythologie de , qui est fantastique et féerique», souligne le chef-décorateur Patrick Hanenberger. Il était primordial pour la production que le film ait un style visuel bien à lui, distinct de celui des livres. Hanenberger, qui a fait ses débuts chez DreamWorks Animation en 2004 comme dessinateur (Nos Voisins, Les Hommes, Bee Movie, Drôle D’abeille, Monstres Contre Aliens), et qui a ensuite été promu directeur artistique pour la série télé Monsters Vs. Aliens: Mutant Pumpkins From Outer Space, s’explique : «Comme toute l’histoire repose sur la confiance et la croyance, il fallait que le spectateur croie à ces personnages. C’est ce qui a limité certains de nos choix artistiques. Si on crée un décor ou un personnage trop surréaliste, le public n’adhérera pas à ce qu’on lui raconte. Et si c’est trop proche de la réalité, ce n’est plus un film d’animation. Pour nous, la grande difficulté a consisté à trouver le bon dosage car il fallait que ce soit un film d’animation qui soit aussi réaliste que possible».

    ...Sans oublier un compositeur de légende.

    Le rôle de la musique dans Les Cinq Légendes est déterminant. La production savait qu’il lui faudrait une partition d’une envergure comparable à celle de l’intrigue. Alexandre Desplat (Le Discours D’un Roi, Fantastic Mr Fox), quatre fois cité à l’oscar, s’est imposé comme le seul compositeur envisageable.

    La petite fille tient enfin sa réponse

    Cela fait près de quinze ans que la fille de a posé une question innocente à son père : «Est-ce qu’ils se connaissent ?» Les auteurs des Cinq Légendes évoquent un film qui s’est fait avec amour. Joyce espère que le public retrouvera sa capacité d’émerveillement et sa foi dans l’enfance après la projection. «Je suis ravi que tous ceux qui ont découvert les Gardiens dans mes livres puissent les retrouver à l’écran», dit-il. «Car ces personnages méritent notre affection et notre confiance : ils sont plus nobles encore qu’on pouvait l’imaginer». «Le spectateur aura envie de se plonger dans cet univers»,