CommeAuCinema

Les Contes de la nuit

    en DVD le 22 Novembre 2011
L'ombre et la morale
Un film de (France)
Genre : Animation, Jeunesse - Duree : 1H24 mn
Distributeur : Studio Canal - Editeur DVD : Studio Canal Video
Sortie à la Vente en DVD le 22 Novembre 2011
Sortie Blu-Ray le 22 Novembre 2011
Sortie en salles le 20 Juillet 2011
Année de production : 2010
Film à partir de 6/8 ans
Avis spectateurs : 2 étoiles 2.46/5 (93 notes)
Sortie prévue en 3D

Résumé du film Les Contes de la nuit

Tous les soirs, une fille, un garçon et un vieux technicien se retrouvent dans un petit cinéma qui semble abandonné, mais qui est plein de merveilles. Les trois amis inventent, se documentent, dessinent, se déguisent. Et ils jouent toutes les histoires dont ils ont envie dans une nuit magique où tout est possible — les sorciers et les fées, les rois puissants et les garçons d'écurie, les loups garous et les belles dames sans merci, les cathédrales et les paillotes, les villes d'or et les forêts profondes, les flots d'harmonie de chœurs immenses et les sortilèges d'un seul tamtam, la méchanceté qui ravage et l'innocence qui triomphe...


Rechercher les séances : Les Contes de la nuit

Ce film est projeté dans 3 salles en France

Bande annonce

Galerie Photos ( 20 photos )

  • Les Contes de la nuitLes Contes de la nuitLes Contes de la nuit
  • Les Contes de la nuitLes Contes de la nuitLes Contes de la nuit
  • Les Contes de la nuitLes Contes de la nuitLes Contes de la nuit
  • Les Contes de la nuitLes Contes de la nuitLes Contes de la nuit
  • Les Contes de la nuitLes Contes de la nuitLes Contes de la nuit
  • Les Contes de la nuitLes Contes de la nuitLes Contes de la nuit
  • Les Contes de la nuitLes Contes de la nuit

Notre critique : Les Contes de la nuit

    L'ombre et la morale

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    0 étoile
    Michel Ocelot est décidément un infatigable conteur. Si beaucoup ne le connaissent « que » pour son attachant Kirikou et la sorcière (sorti il y a tout de déjà quinze ans), le réalisateur fourmille pourtant d’idées narratives et visuelles. Ainsi, après l’oriental Azur et Asmar et avant Kirikou, les hommes et les femmes, Ocelot a usé de son temps pour s’offrir une nouvelle petite incartade du côté du théâtre d’ombres dans Les Contes de la nuit. Six contes – parfois terribles comme Le Garçon qui ne mentait jamais - mêlant aventure, bravoure, amour et magie…

    Comme pour Princes et Princesses et Dragons et princesses (dont il reprend d’ailleurs certains contes), le dernier recueil du cinéaste joue sur l’équilibre entre une esthétique a priori simpliste (des personnages en ombres chinoises prenant vie « sur » des décors chatoyants… mais littéralement sublimés par une 3D léchée) et des histoires courtes à la morale humaniste. Le tout saupoudré d’une touche de merveilleux… Difficile de faire plus efficace, surtout auprès des spectateurs les plus jeunes qui apprécieront qu’un film s’adresse autant à leurs mirettes qu’à leur matière grise. Le public adulte (et féminin) risquera, en revanche, de s’irriter d’un message par moment un peu trop manichéen voire même à la limite du sexisme (les héroïnes étant soit en danger, soit le danger lui-même).

Critiques : Les Contes de la nuit 3 étoiles

  • Le Figaro
    Le Figaro
    4 étoiles
    " Ocelot ensorcelle une fois encore (...) Un feu d'artifice de couleurs, un pur concentré de beauté. "
    Emmanuèle Frois (article entier disponible dans Le Figaro du 20/07/2011)
  • Les Cahiers du cinéma
    Les Cahiers du cinéma
    3 étoiles
    " Michel Ocelot fait du recueil de contes animés un florilège précieux dont il devrait être interdit de réserver la jouissance aux jeunes enfants et à leurs parents. "
    Thierry Méranger (article entier disponible dans Les cahiers du cinéma n°669, pages 52/53)
  • Première
    Première
    3 étoiles
    " Ocelot ne prend surtout pas les enfants pour des imbéciles.(…) Emmenez vos enfants voir le film, débattez avec eux… La discussion prônée par le réalisateur, celle qui désamorce les conflits et ouvre les coeurs, commence après la projection. "
    C. N. (article entier disponible dans Première n°413, page 34)
  • Le Parisien
    Le Parisien
    3 étoiles
    " Le merveilleux petit théâtre d’ombres de Michel Ocelot nous balade de la France au Tibet, en passant par l’Afrique ou l’Amérique du Sud. Somptueux."
    M.S. (article entier disponible dans Le Parisien du 20/07/11)
  • Ouest France
    Ouest France
    3 étoiles
    " Le contraste des silhouettes en noir évoluant au premier plan sur un fond de tonalités luxuriantes compose un univers esthétique d'une riche originalité. Un régal pour tous. "
    (article entier disponible dans Ouest France du 20/07/11)

Notes Techniques

SonImagePackagingMenuBonus
4/54/54/53/53/5

Test DVD

0 étoile

Fêtes de Noël obligent, les sorties DVD et Blu-Ray de Les Contes De La Nuit ont été aussi soignées que le film. Ainsi, quelque soit le support que vous utilisez, vous pourrez vous offrir l’édition double version – 2D et 3D - à la qualité de compression impeccable. Vous aurez en outre l’occasion de suivre lors des premières présentations de son film, puis de le découvrir dans un entretien des plus instructifs sur son processus de création.
Eléonore Guerra

Notes de Prod.

Note d’intention de Michel Ocelot

Au cours des années, j’ai découvert une chose agréable : je suis un sorcier.
J’ai deux pouvoirs : celui de produire de la beauté et celui de susciter des êtres et des faits qui n’existent pas et qui nous font voyager à travers différents univers, comme sur un tapis volant.

Les contes de la nuit présentés par Michel Ocelot

LE LOUP GAROU
Deux sœurs sont amoureuses du même beau chevalier. C’est l’aînée qui emporte le cœur du jeune homme, laissant la cadette à son désespoir. Mais le chevalier idéal a un terrible secret.

TI JEAN ET LA BELLE-SANS-CONNAÎTRE
Aux antilles, un garçon décontracté se promène en sifflotant. Il pénètre dans une grotte, descend, descend, descend, beaucoup plus loin que ce qu’il pouvait imaginer. mais rien ne peut l’affoler ni entamer son aplomb.

Rencontre avec l'auteur et réalisateur Michel Ocelot

Les Contes De La Nuit nous entraînent, non pas dans un univers, mais dans six, très variés, tous passés au prisme de votre vision. Comment les avez-vous choisis ?

J’aime le monde des histoires et j’en ai beaucoup à raconter. J’avais tout un ensemble prêt. Avec les producteurs et des collaborateurs, nous avons élu celles qui nous parlaient le plus, et qui en outre offraient le meilleur potentiel en relief. J’en ai aussi écrit une nouvelle, directement en fonction des possibilités de ce relief.

Rencontre avec le producteur Christophe Rossignon

Comment est né ce projet particulier ?

Après Azur Et Asmar, avait envie de refaire ce qu’on appelle du théâtre d’ombres (ou de l’ombre chinoise) et de raconter une série d’histoires courtes. Le projet étant atypique (tant en format qu’en durée), nous l’avons d’abord imaginé pour la télévision. Cet univers n’étant pas habituel pour nous et après une première tentative infructueuse avec une chaîne généraliste, nous l’avons finalement proposé à Canal+. Après une courte entrevue avec Rodolphe Belmer et Arielle Saracco, ils ont très rapidement pris la décision de nous suivre, bien que Canal+ n’ait pas vocation à financer ce genre de projets.

Rencontre avec le superviseur de la mise en relief, Rodolphe Chabrier

Rodolphe Chabrier est l’un des trois fondateurs actionnaires de Mac Guff Ligne, le très réputé studio de production d’images digitales et d’effets visuels à qui l’on doit notamment la création du récent succès international, moi moche et méchant. Au cinéma, en tant que superviseur des effets spéciaux visuels, Rodolphe Chabrier a travaillé sur des films aussi variés que Splice, Le Petit Nicolas, Largo Winch, 99 Francs, Ne Le Dis À Personne et L’immortel, pour n’en citer que quelques-uns. Il a supervisé la mise en relief du nouveau film de , les contes de la nuit.

Les avis sur le film Les Contes de la nuit