Les Fils du vent
Genre : Documentaire - Durée : 1H27 mn
Sortie en salles le 10 Octobre 2012
Presse
Spectateurs

Résumé du film

Ils s’appellent , , et . Ils sont guitaristes. Ils sont Manouches. Ils jouent et perpétuent la musique de Django Reinhardt.
Ils cultivent aussi un certain sens de l'humour, de l'amitié et une façon bien à eux de vivre debout.
Pénétrant sur la pointe des pieds, dans leurs camps, leurs caravanes, ou leurs appartements, on découvre entre les notes et les mots, une communauté qui préserve un mode de vie authentique et singulier, un goût pour la différence, où malgré les difficultés, l'important reste le plaisir de jouer.
Nationalité : France
Duree : 1H27 mn
Sortie en salles le 10 Octobre 2012
Année de production : 2012
Votre avis sur ce film ?
Ma note :
Exprimez-vous

Bande-annonce

Critiques

  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★

En savoir plus sur Les Fils du vent

Interview de Bruno le Jean

Avant de tourner ce documentaire, quel était votre intérêt pour le Jazz manouche, pour les gens du voyage ?

Au départ, je voulais faire un film sur le Blues. Et puis un ami m’a parlé de cette musique qui le passionnait, le Jazz manouche, et qui était pour lui comme le Blues français. J’ai découvert des musiciens, jouant dans des bars avec des guitares sèches, et j’ai été impressionné par leur dextérité. J’aime vraiment la guitare ! Ajoutez à cela la fascination que j’ai depuis long- temps pour les gens du voyage, et on n’était plus très loin de l’idée du film.

Notes de Production

En son temps, Django Reinhardt a effectué plus de 800 séances d'enregistrement audio, pour seulement 3 minutes d'images. Concert à la Hague, 1937. Une improvisation sur « J’attendrai », 1938. Puis en 1952, « La route du bonheur », de Maurice Labro : Django joue dans un train, sous les yeux émerveillés d’un gamin.
Quelques plans, toujours les mêmes, caressés du regard par une poignée d’aficionados.
Le Jazz man > Plus
Remonter