Les liens du sang

    en DVD le 06 Août 2008
Faux policier, vrai drame.
Un film de avec et . (France)
Genre : Policier - Duree : 1H46 mn
Distributeur : Studio Canal - Editeur DVD : Studio Canal Video
Sortie à la Vente en DVD le 06 Août 2008
Sortie en salles le 06 Février 2008
Année de production : 2007
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.9 / 5 (166 notes)

Résumé de Les liens du sang

Lyon, à la fin des années 1970. François, inspecteur de police, apprend la sortie de prison de son frère, Gabriel, qui vient de tirer dix ans pour meurtre. Entre le flic et son aîné, les retruovailles ne sont pas évidentes, mais chacun a la volonté de tirer un trait sur la passé. Gabriel essaye de se ranger et François se met en quatre pour l'aider. Mais la réalité et les vieux démons finissent par les rattraper. Pour les deux frères, séparés par leurs choix mais unis par le sang, le chemin parcouru semble étrangement aboutir à la même impasse.

Photos de Les liens du sang (21)

Critiques

Moyenne : 3 étoiles (2.5 / 4)
Comme au Cinema 2 étoiles
Metro 4 étoiles
Studio Magazine 3 étoiles
Ouest France 3 étoiles
VSD 3 étoiles
Le Monde 3 étoiles
TéléCinéObs 3 étoiles
Le Journal du Dimanche 3 étoiles
Elle 3 étoiles
Paris Match 2 étoiles
Positif 2 étoiles
CinéLive 2 étoiles
Figaroscope 2 étoiles
Libération 2 étoiles
Telerama 2 étoiles
Le Parisien 2 étoiles
Les Inrocks 1 étoiles

Voir en détail

Avis des Spectateurs

Moyenne : 3 étoiles (2.9 / 5)
71 avis 4 étoiles
43 avis 3 étoiles
17 avis 2 étoiles
35 avis 1 étoiles

Un Tapis Rouge familial aux liens très forts !

Après avoir vécu une aventure extraordinaire avec Ne le dis à personne, Guillaume Canet et François Cluzet - César du meilleur réalisateur, et César du meilleur acteur - se retrouvent dans Les liens du sang pour de nouvelles découvertes émotionnelles. Cette fois-ci l’un ne dirige pas l’autre, ils jouent deux frères, l’un flic, l’autre truand. Nous les avons retrouvés sur le Tapis Rouge du nouveau film de Jacques Maillot.

Caractéristiques du DVD

Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3 – Format 1.85
Son : Dolby Digital 5.1/2.0 Français
Sous-titres : Français Sourds & Malentendants

Image : Blu-Ray - 16/9 compatible 4/3 – Format 1.85
Son : Master audio 5.1 Français
Sous-titres : Français Sourds & Malentendants

Bonus :
- Film annonce
- Portrait des frères Papet (26min)
- 10 scènes coupées avec commentaire audio (15min)
- Making of (52 min)
- Projet d'affiche

Notes Techniques

SonImagePackagingMenuBonus
4/54/53/53/54/5

Notes de Prod. de Les liens du sang

Entretien avec Jacques Maillot

Comment est né ce projet ?

Mon dernier film de cinéma, Nos Vies Heureuses, est sorti en décembre 1999. J’ai ensuite cherché à acquérir les droits d’un roman américain, Blue River d’Ethan Canin, une histoire de retrouvailles tardives entre deux frères. C’est un roman fort, très subtil sur les détails de la relation fraternelle. Une adaptation était déjà en cours et j’arrivais trop tard. J’avais encore ce livre en tête lorsque j’ai entendu parler de Deux frères flic et truand des frères Papet.

Rencontre avec Guillaume Canet

Quand vous êtes arrivé sur le film, aviez-vous déjà entendu parler des frères Papet ?

m’avait parlé du projet. Mais c’est seulement après avoir lu le scénario envoyé par que j’ai découvert cette histoire hallucinante et eu plus de précisions sur les frères Papet, leurs vies et leurs trajectoires.

Rencontre avec François Cluzet

Qu’est-ce qui vous a donné envie de participer au projet ?

J’ai rencontré Jacques, j’ai découvert un type extrêmement calme, fort de son sujet et très humble. D’une écoute hors du commun. Avec lui, je sentais que l’on pourrait collaborer. Il a la force et la richesse de ceux qui peuvent se laisser convaincre par des idées. Ensuite, le film se faisait avec Guillaume. Or lui même, Guillaume, m’avait parlé d’un projet qu’il mettrait en scène où nous jouerions deux frères et il me dit «le scénario de Jacques est tellement bon, le voilà le film que nous devons faire». Avec l’envie de ne pas se décevoir nous sommes partis très motivés, avec l’avantage que nous allions jouer deux frères, les liens du sang, avec des destins liés mais des fonctionnements très opposés.

Entretien avec Michel Papet

Avant de parler du livre et du film, pourriez-vous résumer votre parcours humain?

Notre mère nous ayant abandonnés alors que j’avais trois ans, notre père nous a élevés jusqu’à l’âge de dix-huit ans avec l’aide de notre «tata». Comme il devait aussi s’occuper de sa maman, dans cette difficile période d’après-guerre, nous étions souvent dans la rue. Il était chauffeur du préfet, ce qui lui permettait d’obtenir quelques petites faveurs en nourriture, mais on ne mangeait du pain blanc qu’une fois par mois. Il est ensuite devenu représentant placier en beurre œufs fromages pour une fromagerie de Lyon dont les propriétaires étaient un peu ses amis. Il créait des petites tournées dans les nombreuses laiteries et fromageries qui existaient alors. Jusqu’à l’âge de dix-huit ans, nous avons travaillé avec lui.

Entretien avec Bruno Papet

Qu’avez-vous pensé de en le rencontrant ?

Michel et moi avons senti que Jacques avait mis le doigt sur l’essentiel. Il ne voulait pas seulement faire un polar mais traiter d’un drame humain. Il n’a pas uniquement saisi les deux frangins et la famille, mais aussi tout le contexte autour. On voyait qu’il était sur ce créneau-là. Lorsqu’il nous a interviewés, il a tiré beaucoup de choses de nos confidences. Il a su nous faire parler. Jacques nous a touchés. Dès le début, en parlant avec lui, on voyait bien qu’il cherchait tout autre chose que de l’action ou du simple fait divers.Le développement du film a été long, nous avons tous beaucoup attendu. Pourtant, je n’ai jamais douté que cela se ferait un jour. Mon métier m’a appris la patience...

Dernières news à propos de Les liens du sang

Réagir sur Les liens du sang