Les Sept samouraïs

    en DVD le 23 Août 2006
Un film de , avec , , .
Titre original : SHICHININ NO SAMURAI (Japon)
Genre : Action - Duree : 3H20 mn
Distributeur : La Rabbia/Le Pacte - Editeur DVD : Les Films de ma vie
Sortie à la Vente en DVD le 23 Août 2006
Sortie en salles le 10 Juillet 2013
(Reprise, Première sortie le 30 Novembre 1955)
Année de production : 1954
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.68 / 5 (118 notes)

Résumé de Les Sept samouraïs

En 1672, au Japon. Las des incursions répétées des brigands qui s’emparent de leurs récoltes et de leurs femmes, les paysans d’un petit village décident, sur les conseils de l’ancien Gisaku, de faire appel à des samouraïs… Il leur faudra trouver des samouraïs suffisamment pauvres pour accepter de combattre pour de la nourriture.
Quatre villageois sont chargés de lees rechercher. Ils réussissent à convaincre le samouraï Kambei de les aider : celui-ci va recruter ses compagnons en leur faisant passer des épreuves. C’est finalement six samouraïs et Kikuchiyo, un jeune paysan qui veut se faire passer pour tel, qui arrivent dans le village. Là, lis vont apprendre aux villageois à se battre, à fortifier leur village…

    Bande annonce de Les Sept samouraïs

    Photos de Les Sept samouraïs (17)

    Critiques

    Moyenne : 4 étoiles (4 / 4)
    L'Express 4 étoiles
    Les Inrocks 4 étoiles
    Libération 4 étoiles
    Le Nouvel Observateur 4 étoiles
    Les Cahiers du cinéma 4 étoiles

    Voir en détail

    Avis des Spectateurs

    Moyenne : 3 étoiles (2.68 / 5)
    36 avis 4 étoiles
    35 avis 3 étoiles
    20 avis 2 étoiles
    27 avis 1 étoiles

    Caractéristiques du DVD

    Disponible en dvd le 26 février 2002 et le 23 juin 2006 dans la collection "Les Films de ma vie"

    Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3 - Format 1.33
    Son : Dolby Digital 5.1 Japonais
    Sous-titres : Français

    Disque 2 - Edition du 26 février
    - " Les sept samouraïs par Jean Douchet " : le célèbre critique commente plusieurs séquences du film et analyse l’art de la mise en scène de Kurosawa (35 minutes)
    - Sept gros plans sur Les Sept Samourais par Hubert Niogret, auteur d’un livre de référence sur , sur la base de nombreuses photos, 7 approches du film (13 minutes)
    - " KUROSAWA, le samouraï du septième art ", biographie commentée et illustrée de nombreuses photos et affiches originales (8 minutes)

    Bonus - Edition du 23 Juin
    - KUROSAWA écrit et réalisé par Adam Low (112 mn) : documentaire britannique inédit sur le réalisateur
    - Les Sept Samouraïs par Jean Douchet

    Notes de Prod. de Les Sept samouraïs

    Les Sept Samouraïs en trois temps

    JO / Exposé de la situation et présentation des personnages

    En haut d’une colline, une cavalcade infernale se détache sur un ciel menaçant. En contrebas, un village d’apparence paisible. Les bandits qui viennent de rançonner un autre village décident de revenir plus tard quand la moisson sera faite. Un paysan a tout entendu et rapporte la sinistre nouvelle à ses voisins, réunis sur la place du village. Que faire ? Emmenés par Rikichi, un paysan dans la force de l’âge et animé d’une haine furieuse contre les bandits dont on saura plus tard qu’ils lui ont ravi sa femme, ils décident de se défendre et d’engager des samurai pour les aider dans ce combat. Magnifiques portraits de paysans, les uns résignés qui ploient sous le fardeau des exactions des seigneurs, des guerriers et des bandits et les autres qui refusent de continuer à subir et qui prennent leur destin en main. Pour la cohésion nécessaire du groupe, Kurosawa avait fouillé la vie de chacun et même établi une sorte d’arbre généalogique du village selon lequel les 101 villageois entretenaient des liens de parenté plus ou moins rapprochés.

    Récits d'un tournage épique

    Quand le tournage a commencé le 25 mai 1953, personne ne pouvait imaginer qu’il durerait près d’une année et qu’il battrait pendant très longtemps les records de coût, de durée et d’héroïsme au Japon. Alors qu’il devait, à l’origine durer 71 jours, il s’est prolongé jusque dans les grands froids de février et les chutes de neige ont été le prélude aux scènes hallucinantes de combat sous une pluie diluvienne dans un terrain devenu un véritable cloaque.

    Akira Kurosawa : souvenirs personnels

    " Je ne sais pas ce qu'est le cinéma, c'est pour cela que je continue de faire des films. "


    Dite par un autre que lui, cette phrase pourrait sembler une pirouette pour évacuer la tension qui entourait chacune de ses déclarations publiques, souvent retransmises devant des millions de spectateurs. Mais c’était, en fait, l’expression la plus sincère de sa démarche, C’était un homme de peu de mots mais surtout un homme d’une sincérité inaltérable. Je me souviens de ma première rencontre avec celui que j’appelais Sensei, Maître. C’était à Cannes, en 1980 .

    Dernières news à propos de Les Sept samouraïs

    Réagir sur Les Sept samouraïs