Louise Wimmer

    en DVD le 21 Août 2012
Un film de , avec . (France)Genre : Drame - Duree : 1H20 mn
Distributeur : Haut et Court - Editeur DVD : Blaq Out
Sortie à la Vente en DVD le 21 Août 2012
Sortie en salles le 04 Janvier 2012
Année de production : 2011
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.57 / 5 (102 notes)

Résumé de Louise Wimmer

Insoumise et révoltée, Louise Wimmer a tout perdu. Armée de sa voiture et de la voix de Nina Simone, elle va tout faire pour reconquérir sa vie.
César du Meilleur Premier Film à la 38e Cérémonie Des César 2013

Trouver une séance de Louise Wimmer

Ce film est projeté dans 5 salles en France

Photos de Louise Wimmer (7)

Critiques

Moyenne : 3 étoiles (3 / 4)
VSD 4 étoiles
Les Inrocks 4 étoiles
Le Monde 3 étoiles
TéléCinéObs 3 étoiles
TéléCinéObs 3 étoiles
Le Nouvel Observateur 3 étoiles
Les Cahiers du Cinéma 3 étoiles
Télérama 3 étoiles
Positif 3 étoiles
Le Parisien 3 étoiles
Le Journal du Dimanche 3 étoiles
Elle 3 étoiles
Première 3 étoiles
Studio CinéLive 3 étoiles
20 Minutes 3 étoiles
Libération 3 étoiles
L'express 2 étoiles
Figaroscope 2 étoiles

Voir en détail

Avis des Spectateurs

Moyenne : 3 étoiles (2.57 / 5)
25 avis 4 étoiles
32 avis 3 étoiles
21 avis 2 étoiles
24 avis 1 étoiles

Caractéristiques du DVD

Bonus :
- 2 documentaires de :
=> Tahar l'étudiant (52 mn) : porte un regard singulier sur la solitude et la précarité auxquelles se trouvent confrontés de nombreux étudiants. Ce portrait poignant révèle un problème social méconnu et soulève la problématique de l’inégalité des chances. Tahar nous invite dans ce parcours difficile pour accéder à ses ambitions et se rêver un futur différent. Retrouvez l'acteur Tahar Rahim dans son premier film.
=> Le journal de Dominique (52 mn) : Dans un quartier gris de Belfort, Dominique Bourgon, gardienne d’immeuble, a un jardin secret, son journal dont elle noircit les pages. Dans ce journal, sept années de la vie d’une gardienne de HLM. Une chronique ? Non. Un essai sociologique ? Encore moins. C’est un conte, presque comme ceux qui commencent par « il était une fois ». « Je m’appelle Dominique et je viens de voir l’indicible » en est la première ligne.
- Entretien avec et (23 mn) : "Une rencontre évidente"
- Entretien avec (28 mn) : "Je suis toujours à la recherche d'un être humain"

Notes de Prod. de Louise Wimmer

Entretien avec Cyril Mennegun

De quelle façon vous êtes-vous intéressé au cinéma, au point par la suite d’avoir eu envie d’en faire ?
Dans ma ville natale, Belfort, j’étais en total refus de la vie qui m’attendait, en me demandant par goût du défi ce qui serait pour moi le plus intéressant, le plus improbable aussi. Le cinéma s’est imposé, quoi de plus inaccessible ? Je voyais ce monde réservé à un milieu social autre que le mien, avant de réviser mon jugement par la suite. Mon premier rapport avec le cinéma, les plateaux de tournage, ça a été l’émission télévisée Cinéma Cinémas. Je me souviens d’un reportage sur Pialat au travail, qui m’avait fasciné, et d’un autre avec John Cassavetes et Gena Rowlands.

Réagir sur Louise Wimmer