Presse ★★★
Spectateurs ★★★
Déjà vu ce film ?
Ma note :

Résumé

Notre mémoire collective est marquée par les images des atrocités commises pendant la Seconde guerre mondiale, en particulier par les nazis. Afin de garantir que "la bête immonde" ne puisse revenir, le législateur a produit des lois mémorielles dont la loi dite Gayssot de 1990, qui qualifie de délit la contestation de l'existence des crimes contre l'humanité, tels que définis par le Tribunal militaire international de Nuremberg. Après vingt années de son application, nombreux sont les historiens, philosophes, hommes politiques de tous bords, et jusqu'au sein de l'appareil judiciaire, à dénoncer les dérapages qu'elle a engendrés. Concurrence génocidaire, surenchère victimaire, renouveaux identitaires et racistes, gigantesques détournements financiers : ce film pose la question de cet engrenage liberticide. Quel sens donner à ce qui s'apparente à une véritable main basse sur notre mémoire ?
Nationalité : France
Duree : 108 mn
Sortie en salles le 01 Février 2012
Année de production : 2012

Critiques

  • ★★★

En savoir plus sur Main basse sur la mémoire, les pièges de la Loi Gayssot

Notes de Production

Vingt ans après la création de la loi Gayssot, de nombreux historiens, philosophes, hommes politiques de tous bords, dénoncent les dérives qu'elle a engendrées. La « mère de toutes les lois mémorielles », votée en 1990, pénalise la contestation de l'existence des crimes contre l'humanité, tels que définis par le Tribunal de Nuremberg. Présentée à l'époque comme un rempart contre l'antisémitisme, son bilan est pourtant aujourd'hui désastreux : atteintes aux libe > Plus

Avis sur Main basse sur la mémoire, les pièges de la Loi Gayssot

    Remonter