Mal de Pierres
Genre : Drame - Durée : 1H56 mn
Sortie en salles le 19 Octobre 2016
Presse
Spectateurs

Résumé du film

Gabrielle a grandi dans la petite bourgeoisie agricole où son rêve d’une passion absolue fait scandale. A une époque où l’on destine d’abord les femmes au mariage, elle dérange, on la croit folle. Ses parents la donnent à José, un ouvrier saisonnier, chargé de faire d’elle une femme respectable. Gabrielle dit ne pas l’aimer, se voit enterrée vivante. Lorsqu’on l’envoie en cure thermale pour soigner ses calculs rénaux, son mal de pierres, un lieutenant blessé dans la guerre d’Indochine, André Sauvage, fait renaître en elle cette urgence d’aimer. Ils fuiront ensemble, elle se le jure, et il semble répondre à son désir. Cette fois on ne lui prendra pas ce qu’elle nomme « la chose principale ». Gabrielle veut aller au bout de son rêve.

Présenté en compétition officielle au 69ème Festival International Du Film De Cannes 2016
Nationalité : France
Duree : 1H56 mn
Sortie en salles le 19 Octobre 2016
Année de production : 2016
Votre avis sur ce film ?
Ma note :
Exprimez-vous

Séances dans 88 cinémas

Critiques

  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★

Actu à propos de Mal de Pierres

Démarrages Paris : Marion Cotillard plus forte que Tom Cruise

Démarrages Paris : Marion Cotillard plus forte que Tom Cruise

On ne l’attendait pas si haut dans les entrées et pourtant Mal de Pierres, le nouveau film de Nicole Garcia prouve une fois de plus que Marion Cotillard attire toujours autant le public parisien. (19.10.2016) > Suite
Marion Cotillard jouera pour Nicole Garcia

Marion Cotillard jouera pour Nicole Garcia

Actuellement à l'affiche avec Deux jours, une nuit, Marion Cotillard est annoncée pour jouer le rôle principal de Mal de Pierres, réalisé par Nicole Garcia. (11/06/14) > Suite

En savoir plus sur Mal de Pierres

Notes de Production

Ce sujet vient d’un livre, un roman de Milena Agus qui m’a donné une très forte idée de ce que pouvait être un destin de femme. Mais un livre demande à être interprété, réinventé. Pour que je puisse raconter l’histoire en mon nom, il fallait que je me l’approprie librement. On peut s’éloigner d’un livre sans le trahir et je pense que c’est ce que nous avons fait au long de l’écriture du scénario avec > Plus
Remonter