CommeAuCinema

Malveillance

    en DVD le 06 Juin 2012
Madame est servie...
Un film de avec ,
Titre original : MIENTRAS DUERMES (Espagne)
Genre : Horreur, Thriller - Duree : 1H42 mn
Distributeur : Wild Side Films/Le Pacte - Editeur DVD : Wild Side Video
Sortie à la Vente en DVD le 06 Juin 2012
Sortie Blu-Ray le 06 Juin 2012
Sortie en salles le 28 Décembre 2011
Année de production : 2011
Avis spectateurs : 2 étoiles 2.39/5(61 notes)

Résumé du film Malveillance

Marco est concierge dans un immeuble de Barcelone.
Les habitants n’y font guère attention.
Ils auraient pourtant dû car il sait beaucoup de choses sur leurs vies et leurs habitudes…

Bande annonce et vidéos (2 vidéos )

Galerie Photos ( 12 photos )

  • Malveillance
  • Malveillance
  • Malveillance
  • Malveillance
  • Malveillance
  • Malveillance
  • Malveillance
  • Malveillance
  • Malveillance
  • Malveillance
  • Malveillance
  • Malveillance

Les avis sur le film Malveillance

 

    Notre critique : Malveillance

      Madame est servie...

    • Comme Au Cinema
      Comme Au Cinema
      0 étoile
      Un film qui dérange
      Clara est une jeune femme indépendante qui vit seule en attendant le retour de son petit ami. Dès qu’elle rentre chez elle après une journée de travail, tout ce que veut Clara, c’est se détendre. Mais une fois la lumière éteinte et les paupières fermées, le concierge de l’immeuble sort de sous le lit pour l’enfoncer dans un sommeil bien plus profond, et ainsi pouvoir faire bon lui semble dans cette si sécurisante et intime forteresse que représentait au premier abord son appartement.

      Une idée qui en ferait frissonner plus d’un(e) !
      Le sujet de Malveillance, signé Alberto Martini et mis en scène par Jaume Balaguero (Rec), s’annonce clairement pervers via un voyeurisme poussé aux extrêmes. Et ça fonctionne ! On est gênés, tendus, et l’on s’identifie bien malgré nous à cette pauvre fille qui, sans le savoir, est harcelée aussi bien oralement (elle reçoit des lettres et des textos insultants de Marco) que physiquement. Mais le malaise ne s’arrête pas là. Le fait que le film se présente du point de vu de Marco s’avère encore bien plus troublant et le final, terrifiant, est à vous glacer le sang !


      Malveillance (titre original : "Mientras Duermes" - en français : "Pendant que vous dormez") s’avère être une bien belle réussite, menée par une réalisation minimaliste mais efficace, qui s’ajoute à la désormais longue liste d’œuvres espagnoles modernes qui resteront dans nos mémoires pour notre plus grand plaisir (ou pas).

      Un homme… Un monstre
      Chapeau bas à Luis Tosar, acteur jusqu’alors plutôt discret, impeccable dans les chaussures de ce personnage des plus ignobles et mal dans sa peau, auquel il suffit d’un regard pour nous tétaniser. Ce Marco, qui souffre d’un besoin irrépressible de voir les autres souffrir pour connaître le bonheur, reste un personnage complexe et finement étudié par le scénariste, qui mérite qu’on lui envoie des fleurs. Une chose est sûre, on ne verra plus jamais notre concierge de la même manière…

    Critiques : Malveillance 2 étoiles

    • Mad Movies
      Mad Movies
      3 étoiles
      " Malveillance séduit d'emblée (...). Et si l'ensemble pâtit d'un profusion d'intrigues parallèles (...) nuisant quelque peu à la fluidité du déroulement, l'auteur de Fragile retombe magistralement sur ses pattes en concluant (son meilleur ?) film par un épilogue proprement déchirant (...). "
      Jean-Baptiste Herment (article entier disponible dans Mad Movies n°247, page 53)
    • Le Parisien
      Le Parisien
      3 étoiles
      " Jaume Balagueró signe un petit bijou d’épouvante et orchestre un suspense pervers, dont la construction maligne empêche même le spectateur de choisir son camp. "
      C.M. (article entier disponible dans Le Parisien du 28/12/2012)
    • VSD
      VSD
      3 étoiles
      " Conçu comme une aspirine contre une migraine carabinée (...), Malveillance se montre presque contemplatif dans sa façon de faire monter l'angoisse. D'où sa vénéneuse efficacité. "
      B.A. (article entier disponible dans VSD n°1792, page 60)
    • Première
      Première
      2 étoiles
      " Ce qui sauve l'ensemble, ce n'est pas l'interprétation, trop inégale, ni la mise en scène, sans éclat, mais le goût du sadisme qu'affiche le cinéaste (...) "
      T.A. (article entier disponible dans Première n°418, page 54)
    • Studio CinéLive
      Studio CinéLive
      2 étoiles
      "Un suspense crescendo qui laisse les mains moites. "
      L.D. (article entier disponible dans Studio CinéLive n°33, page 28)

    Caractéristiques du DVD

    Bonus :
    - Le lit du mal : interview exclusive du réalisateur
    - Making of
    - Scènes coupées
    - Bandes-annonces

    Notes Techniques

    SonImagePackagingMenuBonus
    5/55/53/53/54/5

    Test DVD

    0 étoile

    Pour ceux qui veulent en savoir plus sur le film, un entretien sous le lit (oui vous avez bien lu) avec vous permettra de mieux cerner ses motivations de metteur en scène, ainsi qu’un making of des plus complets qui rappelle (beaucoup) le premier bonus, mais dans une version plus approfondis grâce aux commentaires des autres membres de l’équipe. Pour finir sur une note un peu plus gourmande, des scènes coupées vous permettront d’explorer davantage la perversité quotidienne de Marco.
    Audrey Soto

    Notes de Prod.

    Note d'intention du réalisateur

    Après mon expérience sur [REC] et [REC]2, dont le style narratif se rapprochait davantage du reportage télévisé et du faux documentaire que du cinéma classique, j’ai voulu revenir au thriller.

    Et c’est alors que j’ai reçu le scénario de MALVEILLANCE. Je me suis immédiatement passionné pour cette histoire à suspense qui évoque le mal. Même si c’est une recette qui a souvent été utilisée, c’est son réalisme et sa dimension quotidienne qui m’ont plu et qui rendent cette histoire à la fois séduisante et terrifiante.

    Entretien avec le réalisateur

    Comment vous êtes-vous retrouvé impliqué dans ce projet ? Qu’est-ce qui vous a séduit dans le scénario ?

    Le scénariste , un ami proche, m’a fait parvenir son scénario. Dès les premières lignes, je suis resté scotché par l’histoire. J’étais fasciné par l’originalité de sa proposition, la façon dont il tournait une histoire apparemment classique en la racontant d’un point de vue complètement nouveau et inattendu. Il transformait l’intrigue en un exercice de suspense brutal. Un jeu pervers auquel le spectateur pourrait aussi participer et se positionner dans l’un des camps opposés. Alors le lendemain j’ai appelé Alberto et je lui ai dit que je voulais faire ce film.

    Note d'intention du scénariste

    Des choses abominables peuvent se produire pendant votre sommeil. Mais le plus surprenant, c’est qu’elles peuvent vous arriver, à vous aussi. On se sent habituellement en sécurité et protégé chez soi, dans sa maison, son appartement ou sa chambre, dans ces endroits où l’on se sent bien, confiants...