CommeAuCinema

Melancholia

    en DVD le 03 Janvier 2012
Un film de avec , , et .
Titre original : MELANCHOLIA (Danemark)
Genre : Science-Fiction, Drame - Duree : 2H16 mn
Distributeur : Les Films du Losange - Editeur DVD : Potemkine Editions
Sortie à la Vente en DVD le 03 Janvier 2012
Sortie Blu-Ray le 03 Janvier 2012
Sortie en salles le 10 Août 2011
Année de production : 2011
Présenté en Sélection Officielle au Festival de Cannes le 18 Mai 2011
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.8/5 (127 notes)

Résumé du film Melancholia

Une belle histoire sur la fin du monde.

Bande annonce et vidéos (5 vidéos )

Galerie Photos ( 66 photos )

  • MelancholiaMelancholiaMelancholia
  • MelancholiaMelancholiaMelancholia
  • MelancholiaMelancholiaMelancholia
  • MelancholiaMelancholia
  • MelancholiaMelancholia
  • MelancholiaMelancholia
  • MelancholiaMelancholiaMelancholia
  • MelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholia
  • MelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholia
  • MelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholia
  • MelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholia
  • MelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholia
  • MelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholia
  • MelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholia
  • MelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholiaMelancholia

Critiques : Melancholia 4 étoiles

  • Le Nouvel Observateur
    Le Nouvel Observateur
    4 étoiles
    "La liberté virtuose d’une mise en scène au service de l’analyse des comportements et des caractères produit naturellement le spectacle de ce qui apparaît comme la fin d’un monde (…)"
    Pascal Mérigeau (article entier disponible dans Le Nouvel Observateur n°2439, page 92)
  • Les Cahiers du cinéma
    Les Cahiers du cinéma
    4 étoiles
    " Qui touche à la mélancolie, la vraie, prend le risque de tomber dans une eau lourde et d'y perdre tous ses repères. En ce sens Melancholia prend place au rayon de grandes oeuvres sur le sujet, quelque part entre le Problème XXX d'Aristote et la fameuse gravure de Durer. "
    Stéphane Delorme (article entier disponible dans Les cahiers du cinéma n°669, pages 32,33,34,35)
  • Studio CinéLive
    Studio CinéLive
    4 étoiles
    "La fin du monde sublimée par Lars Von Trier dans un film subjuguant de beauté."
    C. C. (article entier disponible dans Studio CinéLive n°29, page 34)
  • Le Point
    Le Point
    4 étoiles
    " Si Lars Von Trier voulait renvoyer les films d'action à leur impuissance, son but est atteint : cette exquise pavane pour notre planète défunte est tout simplement son plus beau film. "
    Florence Colombani (article entier disponible dans Le Point n°2029, page 74)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    4 étoiles
    "Pas de plan gratuit, la narration d’une logique implacable, est chargée de sens et de suspense. Chef-d’œuvre."
    S. B. (article entier disponible dans le Journal du Dimanche du 08/08/2011)


Critique Cannoise : Melancholia 3 étoiles

  • Le Monde
    Le Monde
    4 étoiles
    " Ce film magnifique, de ceux dont la vision restera gravée en nous, témoigne une fois encore de la stupéfiante disposition de Lars von Trier à faire voir son univers à travers une expression plastique constamment inventive, constamment renouvelée. "
    Jacques Mandelbaum (article entier disponible dans Le Monde du 20/05/2011)
  • 20 minutes
    20 minutes
    3 étoiles
    " Moins violent et provocateur qu’Antichrist, Melancholia suprend par la beauté de ses images et son aspect violemment pessimiste. Cette fable, chronique d’une fin du monde annoncée, émeut et ravit par son intensité."
    Caroline Vié (article entier disponible dans 20 Minutes du 19/05/2011)
  • Liberation
    Liberation
    3 étoiles
    " Tourné comme en prédiction des récents tsunamis et autres séismes japonais, buvard d’une inquiétude (...) Melancholia est une sorte d’anti-Arbre de vie : Dieu n’existe pas, nous ne serons pas sauvés, pas palmés. Mais la beauté ne nous aura pas épargnés."
    Philippe Azoury, et Bruno Icher (article entier disponible dans Libération du 19/05/2011)
  • Les Inrocks
    Les Inrocks
    3 étoiles
    "Grand film astral (…) Moins desséché qu’Antichrist, plus plaisant, Melancholia commence comme une farce cruelle à la Festen avant de basculer dans la science-fiction. Lars Von Trier affirme un brio indiscutable pour le spectacle (…) Mais cette fois encore, son goût de l’emphase et de la lourdeur font basculer le film dans le pompiérisme."
    J.-M.L. (article entier disponible dans
  • Paris Match
    Paris Match
    3 étoiles
    " Remarquable"
    Alain Spira (article entier disponible dans Paris Match n°3236, page 71)

Caractéristiques du DVD

Bonus :
- Commentaire audio du réalisateur – 130’
- Autour du film – 12’
- La plastique du film – 10’
- Les effets spéciaux – 7’
- Eclairage scientifique – 4’
- Conférence de presse du festival de Cannes – 49’
- Filmbyen, documentaire – 52’

Notes de Prod.

Notes de Tournage de Melancholia

19 mars 2010 - Charlotte Gainsbourg récidive avec Lars Von Trier ?

Une expérience avec Lars Von Trier, ce n'est peut-être pas si traumatisant que ça finalement. En effet, après s'être donné corps et âme et même plus encore dans Antichrist (qui lui a valu un prix d'interprétation à Cannes), Charlotte Gainsbourg serait pressentie pour jouer dans Melancholia, le prochain film du plus torturé des réalisateurs danois.

Désir de la fin de tout (interview de Lars Von Trier)

Le journaliste Nils Thorsen, auteur de Le Génie – vie, films et phobies de , s’est entretenu au mois de mars avec , alors que celui-ci mettait la dernière touche à Melancholia.

Autant le dire tout de suite : à la fin du film de , Melancholia, tout le monde meurt. Non seulement les invités du grand mariage qui a lieu en première partie du film, mais aussi la vie sur Terre. Dans le monde qu’évoque le réalisateur danois, nous sommes absolument seuls dans l’univers, et ce qui s’achève lors de la collision de notre planète avec Melancholia, c’est la vie en tant que telle.

Note d'intention du réalisateur

C’était comme si je me réveillais après un rêve : ma productrice me montrait une proposition d’affiche. "C’est quoi, ça ?" ai-je demandé. "C’est un film que tu as fait !" a-t-elle répondu. "J’espère que non," ai-je bafouillé. On m’a montré des films-annonce... des photos... ça a l’air merdique. Je suis secoué.

Les avis sur le film Melancholia