CommeAuCinema

Millenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmes

    en DVD le 23 Mai 2012
Un film de avec , , , ,
Titre original : THE GIRL WITH THE DRAGON TATTOO (Etats-Unis)
Genre : Thriller - Duree : 2H35 mn
Sortie à la Vente en DVD le 23 Mai 2012
Sortie Blu-Ray le 23 Mai 2012
Sortie en salles le 18 Janvier 2012
Année de production : 2010
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.64/5 (160 notes)
Oscars du Meilleur Montage lors de la 84ème Cérémonie Des Oscars 2012.
Adaptation de Millénium : les hommes qui n'aimaient pas les femmes de Stieg Larsson

Résumé du film Millenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmes

Mikael Blomkvist, brillant journaliste d’investigation, est engagé par un des plus puissants industriels de Suède, Henrik Vanger, pour enquêter sur la disparition de sa nièce, Harriet, survenue des années auparavant. Vanger est convaincu qu’elle a été assassinée par un membre de sa propre famille.

Lisbeth Salander, jeune femme rebelle mais enquêtrice exceptionnelle, est chargée de se renseigner sur Blomkvist, ce qui va finalement la conduire à travailler avec lui.

Entre la jeune femme perturbée qui se méfie de tout le monde et le journaliste tenace, un lien de confiance fragile va se nouer tandis qu’ils suivent la piste de plusieurs meurtres. Ils se retrouvent bientôt plongés au cœur des secrets et des haines familiales, des scandales financiers et des crimes les plus barbares…

Acteurs et Actrices : Millenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmes

Bande annonce et vidéos (11 vidéos )

Galerie Photos ( 45 photos )

  • Millenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmes
  • Millenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmes
  • Millenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmes
  • Millenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmes
  • Millenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmes
  • Millenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmes
  • Millenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmes
  • Millenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmes
  • Millenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmes
  • Millenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmes
  • Millenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmes
  • Millenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmesMillenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmes
  • Millenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmes

Critiques : Millenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmes 3 étoiles

  • Positif
    Positif
    4 étoiles
    "Fincher recompose les motifs principaux de son oeuvre sans se défaire de la double référence littéraire (Les hommes qui n'aimaient pas les femmes de Stieg Larson) et cinématographique (l'adaptation de Niels Arden Oplev a connu un succès d'estime Outre-Atlantique). "
    Nicolas Bauche (article entier disponible dans Positif n°612, page 26)
  • Technikart
    Technikart
    4 étoiles
    Le film ne dépasse ses ambitions de divertissement que d'un micro-cheveu de velours gars sorti du casque d'Elizabeth. Mais on plane déjà à des hauteurs qui donnent le vertige dans le Hollywood actuel.
    Rozovas Benjamin (article entier disponible dans Technikart n°159, page 97)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    3 étoiles
    " Un thriller passionnant porté par la rigueur de sa mise en scène, la fluidité du montage, une intrigue ténébreuse baignée dans la lumière blanche d'une Scandinavie hivernale, des personnages qui bénéficient du charisme de leurs interprètes. "
    S.B (article entier disponible dans le Journal du Dimanche du 16/01/2012)
  • 20 Minutes
    20 Minutes
    3 étoiles
    " David Fincher s'impose en virtuose du suspense dans cette adaptation du premier best-seller du Suédois Stieg Larsson (...). "
    Caroline Vié (article entier disponible dans 20 Minutes du 18/01/2012)
  • Figaroscope
    Figaroscope
    3 étoiles
    " Le réalisateur de Seven et de Zodiac revient à ses premiers amours. Avec raison. Il signe un véritable chef-d'œuvre d'horlogerie policière, doublé d'une fascinante plongée dans les arcanes glacials de la corruption du monde. Terrifiant et inoubliable! "
    Olivier Delcroix (article entier disponible dans Figaroscope du 18/01/2012)

Caractéristiques du DVD

Bonus :
• Commentaires du réalisateur

Exclusivité Blu-Ray :
· Commentaires du réalisateur
· Archives Vanger :
- Les hommes qui n’aiment pas les femmes
- Personnages
- Salander, Lisbeth - Casting de Salander, Une fille pas comme les autres, L’apparence de Salander, Mara/Fincher, Irene Nesser, Essais de Salander
• Blomkvist, Mikael - Casting de Blomkvist, Entretien avec , Habiller Blomkvist, Galerie photo de l’enquête
• Vanger, Martin – Entretien avec , Psychopathologie, Bondage, Torture, La tête dans un sac plastique, Conception du décor (photos)
- Sur le tournage
• Suède – Le syndrome de Stockholm, Le métro de Stockholm (Tunnelbana), Qu’ils aillent se faire voir, Fin, Galerie photo
• Hollywood - Casting d’Armansky, Audition d’Armansky, De mauvaises pensées, Viol/Vengeance, Cottage de Blomkvist, Maison de Martin, Appartement de Salander
- Post-production
• Dans la salle de montage
• ADR
• Générique (multi-angle) commenté par Tim Miller de BLUR Studio
• Effets spéciaux
- Promotion – bandes-annonces, spots TV, affiche
• Copie papier – Commentaires du réalisateur David Prior

Notes de Prod.

Notes de Tournage...

18 Mars 2011 - La française à l'affiche de la version américaine de Millenium

L'actrice française annonce sa participation à la version américaine de Millenium, Millenium, The Girl With The Dragon Tattoo, dirigée par (The Social Network) dans le quotidien Le Parisien du vendredi 18 mars. "C'est ma bonne nouvelle de l'année", souligne la comédienne connue grâce à la série de M6, Les Bleus, Premiers Pas Dans La Police.

Notes de production

Mystère, meurtre, corruption, secrets de famille, personnages rongés par leurs démons intérieurs… tous ces ingrédients ont fait de la saga « Millénium » de Stieg Larsson un succès international. Aujourd’hui, un grand nom du cinéma, , porte à l’écran le premier volet de cette histoire au suspense intense qui a enthousiasmé 65 millions de lecteurs dans 46 pays. Publié pour la première fois en 2005, peu après le décès de Larsson, « Les hommes qui n’aimaient pas les femmes », premier tome de la trilogie, introduit les personnages du journaliste économique Mikael Blomkvist et de Lisbeth Salander, la hackeuse éprise de vengeance. Stieg Larsson a créé avec Salander une héroïne insolite comme personne n’en avait encore croisé dans l’univers pourtant vaste de la littérature policière. Une punk surdouée dont le look fait fuir les gens, en total déphasage avec la société mais qui, alors qu’elle n’a que peu ou pas de rapports avec autrui, ressent pourtant un lien intime et profond avec ceux qui ont été maltraités. C’est ce sentiment qui va la pousser à aider Mikael dans son enquête sur la disparition de Harriet Vanger. Sa quête de vengeance et son association fragile avec Mikael sont au cœur de « Les hommes qui n’aimaient pas les femmes » et des deux romans suivants, « La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette » et « La reine dans le palais des courants d’air ».

Les personnages

Enquêteurs et victimes

Mikael Blomkvist
À l’image du romancier Stieg Larsson avant sa disparition, le personnage de Mikael Blomkvist est un journaliste d’investigation qui dénonce la corruption des milieux de la finance et de la politique. Copropriétaire du très chic magazine Millénium, il n’est pas réellement un militant, mais il est cependant connu pour avoir parfois franchi les bornes – en se retrouvant sous le coup de la justice suite à ses enquêtes sans pitié sur les riches et les puissants, voire même en danger de mort. Pour incarner Blomkvist, a choisi l’acteur anglais , dont le mélange de charme et de profondeur lui a valu le rôle de James Bond dans Casino Royale et Quantum Of Solace. explique : « C’est vraiment le film de Blomkvist, parce qu’il en est le sésame. C’est par lui que l’on entre dans l’histoire. C’est le personnage le plus conventionnel du duo, et Lisbeth gravite autour de lui. Il nous fallait quelqu’un comme Daniel, qui a non seulement une incroyable aura à l’écran mais aussi une palette de jeu étendue avec un solide instinct de comédien. Daniel est vraiment très doué, ce qui me permet en tant que réalisateur d’explorer une infinité de nuances. »

L'Univers de Millénium

Depuis le début, et ont décidé de conserver le cadre suédois choisi par Stieg Larsson dans son roman, sans chercher à déplacer l’histoire aux États-Unis. commente : « Il n’était pas question de la transposer. On ne pouvait pas faire ce film à Seattle, ni même à Montréal. Il devait se dérouler en Suède parce que les racines de l’histoire sont totalement suédoises. »

Apparences...

La chef costumière Trish Summerville a habillé les personnages variés imaginés par Stieg Larsson, qui représentent un large éventail de la société suédoise. Summerville, assistée du chef coiffeur Danilo et de la chef maquilleuse Pat Mcgrath, a créé les éléments du style volontairement rebutant de Lisbeth Salander, avec sa coupe de cheveux déstructurée, son maquillage sombre, ses sourcils piercés et sa panoplie de camouflage avec capuches, pièces de cuir et jean râpé.

Stieg Larsson et la saga Millénium

Stieg Larsson est décédé d’une crise cardiaque le 9 novembre 2004, à l’âge de 50 ans, peu avant la publication de son livre, « Les hommes qui n’aimaient pas les femmes ». Lorsque le roman s’est retrouvé en tête de la liste des best-sellers du monde entier, beaucoup de gens se sont demandé comment un premier roman pouvait devenir de manière posthume le thriller le plus influent au niveau culturel de toute une génération. Mais Larsson ne surgissait pas de nulle part. Il était bien connu en Suède comme un journaliste luttant contre le néo-nazisme, les organisations extrémistes qui prônent la suprématie de la race blanche, tapies dans l’ombre de l’Europe. Les thèmes qui ont motivé son élan journalistique – les criminels en col blanc, les forces antidémocratiques, l’abus de pouvoir, la violence envers les femmes, les problèmes d’immigration, la xénophobie et le racisme – sont devenus les thèmes centraux de la saga « Millénium ». Bien que de tels sujets ne soient pas étrangers au polar, c’est l’accent mis par Larsson sur des personnages d’ordinaire invisibles, sur l’éthique, les libertés individuelles, la soif de vengeance et la nature du châtiment qui fait la singularité de son œuvre et enrichit le pur divertissement de son récit.

Les avis sur le film Millenium, Les hommes qui n’aimaient pas les femmes