CommeAuCinema

Non ma fille tu n'iras pas danser

    en DVD le 20 Janvier 2010
Un film de , avec , ... (France)
Genre : Comedie Dramatique - Duree : 1H45 mn
Distributeur : Le pacte - Editeur DVD : France Télévisions Distribution
Sortie à la Vente en DVD le 20 Janvier 2010
Sortie Blu-Ray le 20 Janvier 2010
Sortie en salles le 02 Septembre 2009
Année de production : 2009
Avis spectateurs : 2 étoiles 2.46/5(132 notes)

Résumé du film Non ma fille tu n'iras pas danser

Dès la gare Montparnasse, tout va mal, Léna perd son fils Anton et rate de peu son train. Dans son sac, le bébé pie que sa fille Augustine a voulu sauver agonise.
Arrivée en Bretagne, elle découvre que ses parents et sa soeur complotent pour son bien, et ont convoqué son ex-mari, Nigel. Elle se sent trahie, humiliée, révoltée, faut-il partir ou rester ? Tout envoyer valser ?
Sa si faible confiance en elle s’évapore. Les fantômes du devoir, du jugement social, de l’ordre familial se liguent pour l’empêcher de vivre, d’aimer, et de penser, d’être tout simplement elle-même.

Bande annonce et vidéos (4 vidéos )

Galerie Photos ( 17 photos )

  • Non ma fille tu n'iras pas danser
  • Non ma fille tu n'iras pas danser
  • Non ma fille tu n'iras pas danser
  • Non ma fille tu n'iras pas danser
  • Non ma fille tu n'iras pas danser
  • Non ma fille tu n'iras pas danser
  • Non ma fille tu n'iras pas danser
  • Non ma fille tu n'iras pas danser
  • Non ma fille tu n'iras pas danser
  • Non ma fille tu n'iras pas danser
  • Non ma fille tu n'iras pas danser
  • Non ma fille tu n'iras pas danser
  • Non ma fille tu n'iras pas danser
  • Non ma fille tu n'iras pas danser
  • Non ma fille tu n'iras pas danser

Les avis sur le film Non ma fille tu n'iras pas danser

 

    Critiques : Non ma fille tu n'iras pas danser 3 étoiles

    • Télérama
      Télérama
      4 étoiles
      " C'est prouvé, un film triste peut procurer beaucoup de joie. Non ma fille... a beau montrer une femme étouffée par les normes, culpabilisée par ses proches, c'est un moment de cinéma très tonique. "
      Louis Guichard (article entier disponible dans Télérama du 2 septembre 2009)
    • Le Figaro
      Le Figaro
      4 étoiles
      " Un film épatant, chaleureux, drôle, émouvant."
      (article entier disponible dans Le Figaro du 2 septembre 2009)
    • TéléCinéObs
      TéléCinéObs
      4 étoiles
      " (…) Honoré signe un film d’une pudeur et d’une cruauté extrêmes sur la transmission et les violences ordinaires infligées aux filles (…)."
      L.C. (article entier disponible dans TéléCinéObs n°2339, page 22)
    • L'express
      L'express
      3 étoiles
      " La première partie est un sans-faute (…) Et puis, selon une théorie personnelle souvent vérifiée, le scénario déteint sur la perception de ce que l’on voit à l’écran. "
      Eric Libiot (article entier disponible dans L'express n°3034, page 113)
    • A Nous Paris
      A Nous Paris
      3 étoiles
      " Délaissant ses bluettes habituelles comme “La Belle Personne”, Christophe Honoré atteint une certaine maturité et disserte sur la famille, les choix, la vie et la fin des envies avec brio."
      Fabien Menguy (article entier disponible dans A Nous Paris du 31 août 2009)

    Caractéristiques du DVD

    Bonus
    - La bande annonce
    - L’interview de
    - L’interview de
    - L’interview de
    - Les familles du Cinéma (Wes Anderson, Satrapi, Cronenberg, Demy, Cassavetes et Assayas) vues par
    - Les projets d’affiche du film

    Sous-titres Français pour sourds et malentendants.

    Notes de Prod.

    Notes de tournage...

    Le 24 Octobre 2008 - Le Grand Bleu chez Honoré
    L'acteur français Jean-Marc Barr (Manderlay de Lars von Trier) a rejoint le casting du film de Christophe Honoré (La Belle Personne) Non, ma fille, tu n'iras pas danser. Contactée par Relaxnews, l'agence artistique du réalisateur, Zelig, confirme l'information. En cours de tournage en Bretagne et à Paris, le film compte Chiara Mastroianni (Un conte de Noël) en tête d'affiche.

    Entretien avec Christophe Honoré et Geneviève Brisac

    Christophe Honoré et Geneviève Brisac se connaissent très bien. Ils sont tous deux auteurs, elle a été son premier éditeur. Le « regard féminin » nécessaire à l’écriture du scénario de Non ma fille tu n’iras pas danser était d’évidence pour Christophe Honoré celui de Geneviève Brisac. De la même façon qu’elle est intervenue dans l’élaboration du film, elle intervient dans le récit de sa naissance. Comme on poursuit une conversation.

    Entretien avec Chiara Mastroianni

    Vous avez déjà tourné plus de trente films, diriez-vous que Non ma fille tu n’iras pas danser vous fait franchir un pas. Un pas vers l’âge adulte ?

    Oui, bien sûr. Cela tient à la confiance de , au rôle qu’il m’a donné, à la place de mon personnage dans le film. Souvent j’ai joué des rôles secondaires, des personnages en retrait, cela ne me dérangeait pas d’ailleurs. Je me suis toujours considérée comme une artisane. Cela est sans doute dû au fait que mes débuts n’ont pas été flamboyants. Longtemps, je n’ai fait qu’accompagner l’un ou l’autre de mes parents sur les plateaux, je n’ai su qu’assez tard que j’étais actrice... Je ne vous parle pas de ma première apparition au cinéma, j’avais 8 ans. C’était dans La Cite Des Femmes de Fellini où jouait mon père. Ma scène a été carrément coupée. Cela m’a donné une leçon de modestie définitive qui me sert encore !