Genre : Drame - Durée : 2H0 mn
Sortie en salles le 09 Janvier 2013
Presse ★★★
Spectateurs ★★★
Déjà vu ce film ?
Ma note :

Résumé

Sur les plages du Kenya, on les appelle les « sugar mamas », ces Européennes qui achètent les services de jeunes Africains se prostituant pour assurer leur subsistance. Teresa, une Autrichienne quinquagénaire en quête d’amour, part faire du tourisme sexuel dans un de ces paradis exotiques.

Premier épisode de la trilogie Paradis avant Paradis : Foi et Paradis : Espoir
Titre original : PARADIES : LIEBE (Allemagne)
Duree : 2H0 mn
Sortie en salles le 09 Janvier 2013
Année de production : 2012
Présenté en Sélection Officielle au Festival de Cannes le 18 Mai 2012

Critiques

  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★

En savoir plus sur Paradis : Amour

Interview de Ulrich Seidl

, réalisateur autrichien hors normes auquel on doit déjà « Good News », « Dog Days » et « Import Export », avait prévu au départ un seul film, intitulé Paradis. Quatre années de travail lui ayant permis de rassembler un matériel de base d’environ quatre-vingts heures de pellicule, il a finalement décidé d‘en faire une trilogie – trois films racontant l’histoire de trois femmes de la même famille.

Entretien avec Margarethe Tiesel (Actrice)

Dans quelle mesure le personnage de Teresa vous correspond-il ? Aviez-vous déjà eu des contacts avec l’Afrique, des Africains ou des beachboys avant le tournage ?

Non, aucun. Je suis juste allée une fois en vacances en Tunisie et j’ai par ailleurs joué dans une pièce avec des immigrés. C’est seulement durant le casting que je les ai rencontrés pour la première fois, ces « princes noirs de la plage ». Je leur ai posé des questions indiscrètes sur leurs expériences avec des femmes blanches. Ce qui m’a scotchée, c’est d’apprendre qu’une sugar mama est toujours quelque chose de super pour eux. L’un d’entre eux m’a même raconté qu’il avait présenté sa sugar mama à ses enfants.

Notes de Production

Quarante degrés
Il y a deux ans, lors du tournage en Ukraine de Import Export, je m’étais promis : « Plus jamais ça ! »
Et puis je me suis retrouvé aux côtés d‘Ulrich Seidl > Plus

Avis sur Paradis : Amour

    Remonter