Genre : Drame - Durée : 1H53 mn
Sortie en salles le 24 Avril 2013
Presse ★★★
Spectateurs ★★★
Déjà vu ce film ?
Ma note :

Résumé

Son Paradis, c’est Jésus. Anna Maria, une femme d’une cinquantaine d’années a décidé de consacrer ses vacances d’été à prêcher l’amour du Christ. Accompagnée de la statue de la Vierge, elle sillonne son voisinage. Mais sa vie bascule quand, après des années d’absence, son mari, musulman et en fauteuil roulant, revient d’Egypte... Une lutte intérieure s’engage alors pour Anna Maria entre son mariage et la Foi inconditionnelle qu’elle porte à Jésus.

Deuxième épisode de la trilogie Paradis après Paradis : Amour et avant Paradis : Espoir
Prix spécial du Jury au 69ème Festival International Du Cinéma De Venise 2012

Prix des Meilleurs Ingénieurs du son Européen pour Erik Mischijew et Matz Müller aux European Film Awards 2013
Titre original : PARADIES : GLAUBE (Autriche)
Duree : 1H53 mn
Sortie en salles le 24 Avril 2013
Année de production : 2012

Bande-annonce

Critiques

  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★

En savoir plus sur Paradis : foi

Interview avec Ulrich Seidl

« Ce que vous ne trouverez pas sur cette terre... » entretien avec au sujet de la trilogie « paradis ».

« Paradis : Foi » est un film qui traite principalement du fanatisme religieux. Comment en êtes-vous arrivé à vous intéresser à l’histoire de « la Vierge errante » ?

Au cours de la réalisation de « Jesus, You know » (2003), un film sur l’intimité avec Dieu, nous avons découvert qu’en Autriche (et très certainement en Allemagne et ailleurs également) des milliers de statues de la Vierge circulent. On les appelle les « Vierges errantes ».

Interview avec Maria Hofstätter

« La voie vers le paradis est périlleuse et difficile » commence Maria Hofstätter. L’actrice a préparé pendant sept ans le personnage d’Anna Maria. Depuis sa toute première performance à l’écran, l’actrice de 48 ans a prouvé qu’elle s’investit pleinement pour chacun de ses rôles, comme le montre celui de l’auto-stoppeuse dans « Dog Days » (2001), l’un des premiers films d’. Pour son rôle dans le film « Import Export » (2007) d’, elle a travaillé plusieurs mois dans un service de gériatrie. sa préparation pour « Paradis : Foi » a été une expérience unique.

Notes de Production

1. Le principe de base de cette méthode de travail est le suivant : tourner un film de fiction comme si c’était un documentaire, de manière à intégrer aux éléments fictifs les instants vrais, l’effet de surprise et l’imprévu.

2. Le tournage se fait en utilisant un scénario non conventionnel : les différentes scè > Plus

Avis sur Paradis : foi

    Remonter