Genre : Drame - Durée : 1H42 mn
Sortie en salles le 07 Septembre 2011 - en VOD/DVD le 18 Janvier 2012
Presse ★★★
Spectateurs ★★★
Déjà vu ce film ?
Ma note :

Résumé

Le film raconte le calvaire d'Alain Marécaux - "l'huissier" de l'affaire d'Outreau - arrêté en 2001 ainsi que sa femme pour d'horribles actes de pédophilies qu'ils n'ont jamais commis. C'est l'histoire de la descente en enfer d'un homme innocent face à un système judiciaire incroyablement injuste et inhumain, l'histoire de sa vie et de celle de ses proches broyée par une des plus importantes erreurs judiciaires de notre époque.

Adaptation du livre d'Alain Marécaux, "Chronique de mon erreur judiciaire".
Nationalité : France
Duree : 1H42 mn
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 18 Janvier 2012
Sortie en salles le 07 Septembre 2011
Année de production : 2011

Casting

Noémie Lvovsky
Edith Marécaux
Philippe Torreton
Alain Marécaux
Raphael Ferret
Le Juge Burgaud
Wladimir Yordanoff
Maître Delarue

Critiques

  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★

En savoir plus sur Présumé Coupable

Entretien avec Philippe Torreton

Comment s’est passée votre rencontre avec ?
Quand j’ai rencontré , après avoir lu le scénario, je lui ai dit que nous, les acteurs, étions là pour rencontrer ce genre de rôle. Pour moi, cela allait bien au-delà du cinéma : c’était comme un cri que je me sentais obligé de pousser à la place de quelqu’un.

C’est la première fois que vous incarnez un personnage réel. Qu’est-ce que cela change ?

Entretien avec Vincent Garenq

Connaissiez-vous bien l’affaire d’Outreau ?
Superficiellement. C’est en lisant le journal écrit par Alain Marécaux en détention que je l’ai vraiment découverte et ça a été un choc ! On découvre dans ce livre, à l’échelle intime d’un homme, la mesure des incohérences, des absurdités et la dimension kafkaïenne de cette affaire. Ce récit m’a totalement bouleversé et révolté. En faisant le film, j’ai voulu transmettre au spectateur ces sentiments d’indignation et de colère que j’avais ressentis à ma première lecture.

Entretien avec Alain Marécaux

L’huissier de Justice victime de l’affaire d’Outreau. Il est incarné dans le film par Phillippe Torreton. Le scénario est adapté de son livre «Chronique de mon erreur judiciaire» paru chez Flammarion..

Quels sont les dysfonctionnements profonds mis en lumière par l’affaire d’Outreau ?
Outreau est le mauvais cas d’école par excellence qui a démontré que toutes les règles fondamentales du droit ont été bafouées et inversées. En France, alors qu’on bénéficie normalement de la présomption d’innocence, Outreau a montré que lorsqu’on est entraîné dans une affaire judiciaire, la présomption de culpabilité prime sur tout le reste. Je dirais même qu’avec Outreau, il n’y a même pas eu de présomption de culpabilité, mais d’emblée une culpabilité avérée. D’autre part, l’affaire dite d’Outreau a bafoué un principe fondamental de notre droit qui est que la liberté est le principe et la mise en détention provisoire l’exception : hormis Karine Duchochois, nous avons tous été incarcérés. Enfin, le principe de la charge de la preuve, qui incombe normalement au ministère public, a lui aussi été inversé : c’était à nous, innocents, de démontrer que nous étions innocents !

Entretien avec Christophe Rossignon

Pourquoi avez-vous souhaité produire Présumé coupable ?
Quelques mois avant le tournage de Comme Les Autres, son premier film, m’a parlé du livre d’Alain Marécaux, «Chronique de mon erreur judiciaire». En le lisant, j’ai été submergé par l’émotion et je me suis même surpris à pleurer, tellement ce qu’Alain y racontait était poignant. Ce qui m’a entre autres frappé c’est de découvrir au fur et à mesure de ma lecture que son drame pouvait arriver à n’importe qui, donc à moi... J’ai également été conquis par l’immédiate vision de Vincent, qui dès cette époque savait qu’il resterait très fidèle à ce qu’avait vécu Alain et qu’il ne voulait rien fictionnaliser. D’où d’ailleurs le carton qui ouvre le film : «Il s’agit de la fidèle adaptation du journal intime d’Alain Marécaux».

Caractéristiques du DVD

Suppléments :
- En coulisse 1 (3’37)
- En coulisse 2 (3’42)
- 5 Scènes coupées, la version commentée du film par Alain Marécaux et Vincent Garenq.
- Inclus le documentaire "De l'ombre à la lumière" (52')> Plus

Notes de Production

03 février 2010 - L'affaire d'Outreau bientôt au cinéma

Il fallait s'y attendre. l'affaire d'Outreau, va faire l'objet d'un film... Le tournage débutera au mois d'avril prochain. Véritable fiasco judiciaire à l'issue duquel 13 personnes, accusées à tort de pédophilie, ont été acquittées, l'affaire d'Outreau a largement défrayé la chronique (à juste titre) au cours de ces dernières années. Aujourd'hui, Vincent Garenq, à qui l'on doit Comme les autres, va en faire un film, Présumé coupable, produit par Christophe Rossignon (habitué aux sujets chauds bouillants puisqu'il s'est occupé de La Haine ou de Welcome) > Plus

Avis sur Présumé Coupable

    Remonter