CommeAuCinema

Quelqu'un de bien

    en DVD le 04 Juin 2003
Une comédie noire simple et drôle, remarquablement interprétée par José Garcia
Un film de , avec , , (France)
Genre : Comedie - Duree : 1H40 mn
Distributeur : Le Studio Canal + - Editeur DVD : Le Studio Canal +
Sortie à la Vente en DVD le 04 Juin 2003
Sortie à la Location en DVD le 23 Avril 2003
Sortie en salles le 16 Octobre 2002
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.54/5(134 notes)

Résumé du film Quelqu'un de bien

Pierre est fâché à mort avec son frère Paul depuis qu’il lui a volé sa fiancée, Elisabeth, il y a dix ans. Pour rien au monde il ne veut le revoir. Pourtant, sa survie dépend de lui : Paul est l’un des rares donneurs compatibles pour une greffe de foie à pratiquer en urgence. Marie, future femme de Pierre, le pousse à tout tenter pour persuader son frère de lui offrir une partie de son foie. Dans ce but, il va jusqu’à accompagner Paul, représentant en produits pour thalasso, dans sa tournée sur la côte atlantique.
Au cours de ces retrouvailles ponctuées d’explications, de bagarres, de séparations et de réconciliations incessantes, les deux frères s’enrichissent mutuellement en échangeant leurs vues sur les fondements de la vie, c’est-à-dire les bagnoles, la calvitie, les bars à hôtesses, les pantalons sans pinces et les bains d’algues… Tout cela ne leur ôte à aucun moment leur objectif respectif et inverse : pour Pierre, convaincre Paul d’accepter l’opération, pour Paul trouver le moyen d’y échapper.

Bande annonce

Galerie Photos ( 9 photos )

  • Quelqu'un de bien
  • Quelqu'un de bien
  • Quelqu'un de bien
  • Quelqu'un de bien
  • Quelqu'un de bien
  • Quelqu'un de bien
  • Quelqu'un de bien
  • Quelqu'un de bien
  • Quelqu'un de bien

Les avis sur le film Quelqu'un de bien

 

    Notre critique : Quelqu'un de bien

      Une comédie noire simple et drôle, remarquablement interprétée par José Garcia

    • Comme Au Cinema
      Comme Au Cinema
      0 étoile
      Après QUASIMODO DEL PARIS en 1999, Patrick Timsit revient à la réalisation, toujours dans le registre de la comédie, avec QUELQU’UN DE BIEN. En associant cette fois l’humour à un sujet dramatique, la maladie, il nous livre une comédie noire en demi-teinte.
      D’un côté, le scénario présente certaines faiblesses. Sans grand rebondissement, l’histoire s’essouffle un peu. La fin, déjantée et quelque peu irréaliste, manque quant à elle sérieusement de surprise et d’originalité.
      Mais, ces lacunes sont rattrapées par des dialogues brillants et drôles, très bien interprétés. Coup de cœur à la remarquable prestation de José Garcia (Paul), qui porte littéralement le film sur ses épaules et évince quelque peu son "frère" Patrick Timsit (Pierre). Il excelle dans ce rôle, tant d’un point de vue comique que dramatique, et passe avec une grande facilité d’une situation à l’autre. A noter également la savoureuse Marianne Denicourt, tout à fait à l’aise dans le rôle de Marie, l’épouse de Pierre.
      "Quelqu’un de bien", c’est donc sans aucun doute José Garcia, qui vaut à lui seul le déplacement !

    Critiques : Quelqu'un de bien 1 étoile

    • Studio Magazine
      Studio Magazine
      2 étoiles
      " On dit souvent d'un premier film qu'il est le plus personnel de son auteur. Et si plus que QUASIMODO, QUELQU'UN DE BIEN marquait alors les vrais débuts de Timsit cinéaste? "
      T.C (article entier disponible dans Studio Magazine n°182, page 26)
    • Chronic'art
      Chronic'art
      2 étoiles
      "Quelqu’un de bien carbure aux vannes faciles, à l’humour de bureau de production, illustre le thème de la fraternité avec force bisous et compliments."
      Bénabent Grégoire (article entier disponible sur le site de Chronic’art)
    • Les Cahiers du cinéma
      Les Cahiers du cinéma
      1 étoile
      " Inévitablement, l'ensemble nage dans un humour VRP qui, de LA VERITE SI JE MENS à CAMERA CAFE, en passant par Michel Houellebecq, commence vraiment à peser."
      Blouin Patrice (article entier disponible dans Les cahiers du cinéma n°572, page 89).

    Caractéristiques du DVD

    Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3 – Format 1.85
    Son : Dolby Digital Français

    Bonus :
    - Scènes coupées commentée par (10 minutes)
    - Making of du film (40 minutes)
    - "Les fous rires"
    - "Prisencoli", le tube de
    - Bonus-Rom : karaoké de "Prisencoli"
    - Bande-Annonce

    Notes de Prod.

    Notes de Patrick Timsit

    L’idée…
    "Un soir, abandonné, seul comme un chien, je regarde à la télévision PERDU DE VUE, et je tombe sur le témoignage d’une jeune fille dans l’attente d’un don de moëlle épinière. Elle est orpheline et condamnée. Pradel lui retrouve sa soeur, qui se voit dans l’obligation de faire un don, mettant sa vie en danger, pour une totale inconnue.

    Notes de José Garcia

    Le personnage de Paul…
    "Le vrai vilain petit canard de la famille ! Il s’en est sorti, il a le cœur en écharpe, et il n’en a plus rien à foutre. Il est surendetté, débordé, et il se débrouille. Il est tellement présent sur tous les fronts que les gens se reposent sur lui, mais il est friable... Je le trouve emblématique d’un certain désespoir qui ne dit pas son nom ; il y en a plein, des mecs comme Paul. En trente ans, il pourrait devenir à l’image du Tisserand d’Extension du domaine de la lutte."

    Notes de Marianne Denicourt

    Le thème du film
    "C'est la question qu'on est tous amené à se poser un jour ou l'autre : jusqu'où est-on capable d'aller par amour ? Est-on capable VRAIMENT de se sacrifier et de risquer sa vie pour celui qu'on aime, ou celui à qui l'on doit quelque chose ?