Red, White And Blues
Genres : Musique, Documentaire - Durée : 1H33 mn
Sortie en salles le 02 Juin 2004 - en VOD/DVD le 08 Décembre 2004
Presse
Spectateurs

Résumé du film

Coup de blues british par le réalisateur de LEAVING LAS VEGAS

Au cours des années 60, le Royaume-Uni a connu une profonde révolution sociale et musicale. A cette époque, le jazz traditionnel d’après-guerre et les mouvements de renouveau du folk ont constitué le terrain fertile qui a permis l’émergence d’un nouveau genre de musique blues, entièrement influencé par l’authentique “black blues” des USA..
Certains musiciens majeurs ont remodelé le blues américain d’une manière complètement personnelle pour l’adapter à l’éveil de la conscience du Royaume-Uni lors des sixties. RED,WHITE AND BLUES, examine les circonstances de cette période de mutation. Une série d’interviews musicales des principaux musiciens du mouvement blues est renforcée par une session live au fameux studio des Beatles à Abbey Road. Tom Jones, Jeff Beck, Van Morrison et Lulu improvisent à partir de quelques grands standards du blues.

Cinquième film de la série documentaire "The Blues" , après The Soul Of A Man de Wim Wenders, La Route De Memphis de Richard Pearce, Du Mali Au Mississipi de et DEVIL'S FIRE de Charles Burnett.
Nationalité : Etats-Unis
Duree : 1H33 mn
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 08 Décembre 2004
Sortie en salles le 02 Juin 2004
Année de production : 2003
Votre avis sur ce film ?
Ma note :
Exprimez-vous

Critiques

  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★

En savoir plus sur Red, White And Blues

Caractéristiques du DVD

Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3 – Format 1.75
Son : Dolby Digital 5.1, DTS, Stéréo Anglais.
Sous-titres : Français

Bonus :
- Commentaire audio de Mike FIGGIS
- Entretien avec Mike FIGGIS
- Séquences musicales inédites : Lulu et Jeff BECK « Cry me a river » ; Pete KING « Lush Life » ; Jeff BECK “Nadia” ; Jon CLEARY – improvisation au piano ; Le groupe en répétition “Blues jam” / “Who’s sorry now” ; Mike Figgis “Piano Jam”
- Les chansons du film
“Rambler’s Blues” Van Morrison et Jeff Beck / “Young Woman’s Blues” Christine Tobin et Humphrey Lyttelton / “Big Chief” Jon Cleary / “You Can’t Lose What You Ain’t Never Had” (2 parties) Muddy Waters / “Love Letters” Tom Jones et Jeff Beck / “Goin’ Down Slow” Jones et Jeff Beck / “Think” Tom Jones (with Jimmy McCracklin Record)> Plus

Notes de Production

Né en Amérique, le Blues est devenu universel. Dans sa manière très particulière de raconter des histoires, il a inspiré des artistes de toute origine et continue d ’influencer la musique d’aujourd ’hui.
Nous espérons que cette collection de 7 films permettra à un nouveau public - et surtout aux plus jeunes, fans de rock ou de hip hop – de découvrir le Blues, d’en apprécier le génie, d’en saisir l’origine (la lutte contre l’escla > Plus
Remonter