Regarde Moi
Genre : Drame - Durée : 1H32 mn
Sortie en salles le 26 Septembre 2007 - en VOD/DVD le 03 Avril 2008
Presse
Spectateurs

Résumé du film

Une journée qui commence comme les autres dans la banlieue parisienne. Jo, futur joueur en formation au football club d’Arsenal entame un footing, Yannick veut reconquérir sa belle
Mélissa et Mouss aimerait concrétiser sa relation avec Daphné.
24h pour se sceller un destin. Même journée qui démarre comme les autres pour Fatimata et
Julie. Sauf que Fatimata est noire que Julie est blanche, qu’elles aiment le même garçon et
que les prochaines 24h les réuniront à jamais.
Titre original : AIN’T SCARED
Duree : 1H32 mn
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 03 Avril 2008
Sortie en salles le 26 Septembre 2007
Année de production : 2006
Votre avis sur ce film ?
Ma note :
Exprimez-vous

Bande-annonce

Critiques

  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★

En savoir plus sur Regarde Moi

Caractéristiques du DVD

Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3 – Format 2.35
Son : Dolby Digital 5.1 Anglais, Français
Sous-titres : Anglais

Bonus :
- Commentaires audio d'Audrey Estrougo, Paco Boublard, Eye Haidara et Emilie de Preissac
- Pilote du film autoproduit et réalisé un an plus tôt par Audrey Estrougo pour convaincre les financiers
- Castings : les essais de Eye Haidara, Paco Boublard et Jimmy Woha Woha
- Où les mots s'arrêtent : clip de la chanson du générique de fin (Akhenaton)
- Making of (réalisé et monté par Pascale Plancher) : répétitions, improvisations, préparation des comédiens, rapports réalisatrice/acteurs
- Scènes coupées commentées par Audrey Estrugo
- Les frissons de l'amour : mini soap-opéra réalisé exclusivement pour les besoins du film
> Plus

Notes de Production

«Je suis née à Paris, j’ai fait mes premiers pas dans le quartier du Marais, entamé ma crise d’adolescence dans le XVIIème avant de l’achever... dans le 93 ! J’ai connu ma première bagarre... En banlieue ! Je n’avais déménagé que d’une dizaine de kilomètres mais c’était un nouveau monde. Je n’y ai vécu que quatre ans. Le temps d’apprendre, de comprendre. Une richesse infinie. Ce n’est qu’en revenant sur Paris que j’ai eu le > Plus
Remonter