Rengaine

    en DVD le 20 Mars 2013
Un film de avec (France)Genre : Drame - Duree : 1H18 mn
Distributeur : Haut et Court - Editeur DVD : Arte Vidéo
Sortie à la Vente en DVD le 20 Mars 2013
Sortie en salles le 14 Novembre 2012
Année de production : 2012
Présenté à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes le 21 Mai 2012
Avis spectateurs : 2 étoiles 2.12 / 5 (57 notes)

Résumé de Rengaine

Paris, aujourd'hui. Dorcy, jeune noir chrétien veut épouser Sabrina, une jeune maghrébine. Cela serait si simple si Sabrina n'avait pas quarante frères et que ce mariage plein d'insouciance ne venait cristalliser un tabou encore bien ancré dans les mentalités de ces deux communautés: pas de mariage entre Noirs et Arabes. Slimane le grand frère, gardien des traditions, va s'opposer par tous les moyens à cette union...
Prix Fipresci de la critique internationale "Sections Parallèles" à la La 44ème Quinzaine Des Réalisateurs Cannes 2012, également en lice pour la Caméra d'Or
Nommé au César du Meilleur Premier Film à la 38e Cérémonie Des César 2013

Bande annonce de Rengaine

Photos de Rengaine (7)

Critiques

Moyenne : 3 étoiles (3 / 4)
Le Parisien 4 étoiles
Les Inrocks 4 étoiles
Le Figaro 4 étoiles
Télérama 3 étoiles
Le Nouvel Observateur 3 étoiles
Le Journal du Dimanche 3 étoiles
Positif 3 étoiles
Studio Ciné Live 3 étoiles
Les Inrocks 3 étoiles
Libération 3 étoiles
Télérama 3 étoiles
Les cahiers du cinéma 2 étoiles
Les Fiches du Cinéma 2 étoiles
Première 2 étoiles

Voir en détail

Avis des Spectateurs

Moyenne : 2 étoiles (2.12 / 5)
9 avis 4 étoiles
15 avis 3 étoiles
7 avis 2 étoiles
26 avis 1 étoiles

Notes de Prod. de Rengaine

Entretien avec Rachid Djaïdani

LE CINEMA, LA RAGE AU CORPS
Dès l’instant où j’ai eu envie de faire un film, je n’ai jamais rien lâché. Car je suis en réaction par rapport aux clichés et aux a priori dans lesquels on voudrait m’enfermer : il faut dire que je n’avais pas toutes les cartes en main à la naissance. J’ai donc envisagé ce film comme un voyage initiatique, à la fois beau et violent, qui va au-delà du cinéma. Et j’ai commencé à travailler sur RENGAINE de la même manière qu’avec mes créations littéraires. Je me suis aussi rendu compte que ma rencontre avec Christophe Rossignon et Mathieu Kassovitz, à l’époque de La Haine, avait été décisive et m’avait poussé à m’engager dans ce projet. Je me suis souvenu du jour où j’avais découvert Kassovitz qui tournait place Saint-Eustache : alors qu’il était recroquevillé comme un fœtus, la tête dans ses mains, tous ses techniciens étaient concentrés autour de lui et il n’y avait de place que pour le silence. Cette image m’a beaucoup marqué et donné envie de faire du cinéma.

Réagir sur Rengaine