CommeAuCinema

Sans laisser de traces

    en DVD le 18 Août 2010
Un film de , avec , , , (France)
Genre : Thriller, Drame - Duree : 1H35 mn
Sortie à la Vente en DVD le 18 Août 2010
Sortie Blu-Ray le 18 Août 2010
Sortie en salles le 10 Mars 2010
Année de production : 2010
Avis spectateurs : 2 étoiles 2.47/5 (126 notes)

Résumé du film Sans laisser de traces

À bientôt quarante ans, Etienne, sur le point de prendre la présidence de son groupe, veut soulager sa conscience d’une injustice qu’il a commise au début de sa carrière et qui, précisément, l’a lancée. Convaincu par un ami de jeunesse, il se rend chez l’homme qu’il a lésé à l’époque pour le dédommager. Mais les choses tournent mal et l’homme est tué par son ami. Etienne tente alors de reprendre le cours de sa vie, mais celle-ci vire peu à peu au cauchemar. Harcelé par son ami, rattrapé par l’enquête de police, plus Etienne se débat, et plus l’étau se resserre. Au bout du rouleau, Etienne réalise qu’il ne lui reste plus qu’une seule solution...

Acteurs et Actrices : Sans laisser de traces

Bande annonce et vidéos (7 vidéos )

Galerie Photos ( 17 photos )

  • Sans laisser de tracesSans laisser de tracesSans laisser de tracesSans laisser de traces
  • Sans laisser de tracesSans laisser de tracesSans laisser de traces
  • Sans laisser de tracesSans laisser de tracesSans laisser de traces
  • Sans laisser de tracesSans laisser de tracesSans laisser de traces
  • Sans laisser de tracesSans laisser de tracesSans laisser de traces
  • Sans laisser de traces

Critiques : Sans laisser de traces 2 étoiles

  • Le Parisien
    Le Parisien
    4 étoiles
    "(…) ce thriller psychologique palpitant sur le thème de l’ambition et du remords. Une partition impeccablement interprétée par le tandem Magimel-Demaison, sans oublier la belle et troublante Julie Gayet. Du travail d’orfèvre. "
    H.L. (article entier disponible dans Le Parisien du 10 mars 2010)
  • Le Journal du Dimanche
    Le Journal du Dimanche
    3 étoiles
    " Renoue avec un bon sens du suspense et de l'efficacité.. "
    Jean-Pierre Lacomme (article entier disponible dans le Journal du Dimanche du 07/03/2010)
  • Télérama
    Télérama
    3 étoiles
    " Tour à tour vulnérable et charismatique, Benoît Magimel donne une troublante épaisseur à ce businessman bourrelé de remords, mal à l'aise dans un monde qui n'est pas le sien. "
    Mathilde Blottière (article entier disponible dans Télérama du 10 mars 2010)
  • Le Figaro
    Le Figaro
    3 étoiles
    " Même avec quelques maladresses d'écriture, ce premier film de Grégoire Vigneron est un polar astucieux et divertissant, sans aucune esbroufe. "
    Marie-Noëlle Tranchant (article entier disponible dans Le Figaro du 10 mars 2010)
  • Studio CinéLive
    Studio CinéLive
    2 étoiles
    " Efficace, Magimel gagne en aspérité avec l'âge. "
    Sandra Benedetti (article entier disponible dans Studio CinéLive n°13, page 42)

Caractéristiques du DVD

Bonus
- Le making of (26 min)
- Une fausse image de moi : Court-métrage de (20 min env)
- La bande-annonce.

Notes de Prod.

Entretien avec le réalisateur de Sans laisser de traces, Grégoire Vigneron

Comment le Projet est-il né ?

Depuis sept ans, j’écris des scénarios avec . C’est lui qui m’a mis le pied à l’étrier. Au départ, je n’avais pas l’intention de devenir scénariste. Depuis mes débuts, je cherchais à réaliser, mais après avoir vu mon court métrage, Laurent m’a contacté. À l’époque, je réalisais des pubs et sa demande m’a tellement surpris que je n’ai même pas compris exactement ce qu’il me voulait ! Heureusement, il a eu la bonne idée d’insister. Nous avons alors commencé à travailler sur Mensonges Et Trahisons, son premier film, et nous en avons écrit d’autres ensuite. Je n’avais encore jamais écrit de long métrage et c’est Laurent qui a fait de moi un scénariste. Mais je n’ai jamais abandonné l’idée d’être réalisateur. Sans Laisser de traces arrive donc naturellement dans mon parcours, même s’il est clair que sans cette expérience acquise avec Laurent, je n’aurais pas pu faire ce premier film. Pour ce projet-là, Laurent est devenu mon coscénariste. Nos rôles se sont inversés.

Entretien avec Laurent Tirard, scénariste de Sans laisser de traces

Comment le tandem d’écriture que vous formez avec est-il arrivé à ce nouveau projet ?

Dès notre rencontre, qui remonte maintenant à sept ans, nous avions prévu d’écrire un film que Grégoire réaliserait. Mais le chemin a été plus long que nous pensions. Nous avons travaillé plusieurs années sur un premier projet, que nous avons finalement abandonné, avant de rebondir sur celui-ci. Grégoire avait des envies, mais nous avions du mal à les mettre en forme. Et puis avec le temps, un thème s’est dégagé un peu plus clairement : celui de l’imposture, ou plus précisément, du sentiment d’imposture. Une fois que Grégoire a réussi à mettre le doigt dessus, on a pu creuser le sujet, et c’est venu très vite. Il a dû se passer trois mois entre les prémices de l’idée et le scenario fini, ce qui est très rapide. Mais il y avait comme une évidence qui s’imposait.

Etienne par Benoit Magimel, à propos de Sans laisser de traces

Lorsque j’ai découvert le scénario, j’ai tout de suite été impressionné par la force de sa mécanique. Contrairement a ce qui se passe souvent, je l’ai trouvé très abouti, captivant jusqu’au bout et offrant une dimension de réflexion personnelle rare dans un thriller.

Patrick par François-Xavier Demaison, à propos de Sans laisser de traces

Il est très rare de voir un scénario aussi bien construit et aussi abouti. les sentiments, l’action et les personnages sont toujours sur le fil, très justes et très complexes. Pour moi qui me suis d’abord fait connaître à travers un registre comique, que ce soit sur scène ou au cinéma, ce projet était forcément tentant parce qu’au-delà de sa qualité intrinsèque, il me permettait de développer une autre facette de ce que je peux offrir.

Les avis sur le film Sans laisser de traces