Sayat Nova (La Couleur de la grenade)

    en salle le 22 Avril 2015
Un film de
Titre original : TSVET GRANATA (URSS)
Genre : Biopic - Duree : 1h19 mn
Distributeur : Capricci
Sortie en salles le 22 Avril 2015
(Reprise, Première sortie le 27 Janvier 1982)
Année de production : 1968
Avis spectateurs : 2 étoiles 2.19 / 5 (27 notes)

Résumé de Sayat Nova (La Couleur de la grenade)

« Il faut quand même que je dise deux mots de l’histoire de Sayat Nova. Sinon, on m’en voudra. Sayat Nova raconte donc en quelques tableaux édifiants la vie d’un célèbre poète-troubadour (« achough ») qui s’appelle, justement, Sayat Nova. On le voit d’abord enfant, puis jeune poète à la cour du roi de Géorgie, puis moine retiré dans un couvent. Il meurt lors du sac de Tiflis. Cela se passe en 1795. »

Serge Daney
Présenté en section Cannes Classics au 67ème Festival International Du Film De Cannes 2014

Trouver une séance de Sayat Nova (La Couleur de la grenade)

Ce film est projeté dans 11 salles en France

Acteurs et Actrices de Sayat Nova (La Couleur de la grenade)

  • Sofiko Chiaureli
    Le Poète Adolescente/la Bien Aimée Du Poète/la Nonne À La De
    Sofiko Chiaureli
    Le Poète Adolescente/la Bien Aimée Du Poète/la Nonne À La De

Bande annonce de Sayat Nova (La Couleur de la grenade)

Photos de Sayat Nova (La Couleur de la grenade) (10)

Critiques

Moyenne : 4 étoiles (4 / 4)
Les Inrocks 4 étoiles

Voir en détail

Avis des Spectateurs

Moyenne : 2 étoiles (2.19 / 5)
5 avis 4 étoiles
4 avis 3 étoiles
9 avis 2 étoiles
9 avis 1 étoiles

Notes de Prod. de Sayat Nova (La Couleur de la grenade)

Notes sur la restauration

La version de Sayat Nova distribuée par Capricci en 2015 a été restaurée en 2014 par la Cinémathèque de Bologne et la Film Foundation en partenariat avec le Centre national du cinéma d’Arménie, le Gosfilmofond de Russie et le soutien financier de la Material World Foundation et de la Film Foundation. Cette restauration correspond quasi-intégralement à la version arménienne (également connue sous le nom de « version Paradjanov ») que les autorités soviétiques avaient interdite dès 1969. C’est au réalisateur Serguei Youtkevitch qu’il fut demandé de remonter le film afin d’en donner une version plus courte et simplifiée.

Sayat Nova et la censure soviétique

Ce film marque un point critique dans [la carrière de Paradjanov]. Une vague de répression vise les milieux culturels et artistiques en Union soviétique au début des années soixante. L’audace formelle du cinéaste, sa liberté de ton, son soutien aux intellectuels ukrainiens

Réagir sur Sayat Nova (La Couleur de la grenade)