Shokuzai : Celles qui voulaient se souvenir
Genre : Drame - Durée : 1H59 mn
Sortie en salles le 29 Mai 2013 - en VOD/DVD le 15 Mai 2014
Presse
Spectateurs

Résumé du film

Dans la cour d’école d’un paisible village japonais, quatre fillettes sont témoins du meurtre d’Emili, leur camarade de classe. Sous le choc, aucune n’est capable de se souvenir de l’assassin. Asako, la mère d’Emili, désespérée de savoir le coupable en liberté, convie les quatre enfants chez elle pour les mettre en garde : si elles ne se rappellent pas du visage du tueur, elles devront faire pénitence toute leur vie. Quinze ans après, que sont-elles devenues ? Sae et Maki veulent se souvenir.

Voir aussi Shokuzai : Celles Qui Voulaient Oublier

Sélection officielle Venise 2012, Toronto 2012, Deauville Asie 2013
Nationalité : Japon
Duree : 1H59 mn
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 15 Mai 2014
Sortie en salles le 29 Mai 2013
Année de production : 2013
Votre avis sur ce film ?
Ma note :
Exprimez-vous

Critiques

  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★

En savoir plus sur Shokuzai : Celles qui voulaient se souvenir

Entretien avec Kiyoshi Kurosawa

Shokuzai se compose de cinq portraits de femmes, avez-vous le sentiment d’évoquer la condition féminine japonaise ?

D’une certaine manière, oui, c’est une vision de la femme japonaise contemporaine. Et plus précisément celle de Minato Kanae, la romancière qui a écrit le livre dont Shokuzai s’est inspiré. Néanmoins, en tant qu’homme, j’ai du mal à concevoir que les femmes d’aujourd’hui correspondent à un modèle foncièrement rattaché à leur passé qui peut prendre une place prépondérante dans leurs vies. mais ce n’est peut-être que l’illustration des éternelles divergences entre les hommes et les femmes sur le sens de la vie. Je dois néanmoins admettre qu’il y a des éléments de cette histoire et de la psyché des personnages féminins que je n’ai toujours pas compris, même après avoir lu le livre et réalisé ce film (rires).

Notes de Production

Yu Aoi interprète Sae Kikuchi, esthéticienne

A propos de Shokuzai

«Le portrait de Sae est peut-être le plus tragique des cinq. Sous certains aspects, il > Plus
Remonter