CommeAuCinema

Skyfall

    en DVD le 01 Mars 2013
Renaissance d'un mythe
Un film de , avec , , ,
Titre original : BOND 23 (Etats-Unis)
Genre : Thriller, Action, Espionnage - Duree : 2H23 mn
Distributeur : Sony Pictures - Editeur DVD : Fox Pathé Europa (FPE)
Sortie à la Vente en DVD le 01 Mars 2013
Sortie Blu-Ray le 01 Mars 2013
Sortie en salles le 26 Octobre 2012
Année de production : 2012
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.86/5(198 notes)
=> Découvrez James Bond : Tous les films de la saga !

23ème épisode de la saga James Bond, basé sur le personnage de .
Golden Globe 2013 de la Meilleure chanson pour Skyfall d'Adele

Prix du Meilleur film britannique et Meilleure musique originale aux Bafta 2013

Lauréat de deux Oscars à la 85ème Cérémonie Des Oscars 2013 : Meilleur Montage Sonore et Meilleure Chanson Originale

Lauréat du prix du Meilleur casting - cascades aux Screen Actors Guild Awards 2013

Résumé du film Skyfall

Lorsque la dernière mission de Bond tourne mal, plusieurs agents infiltrés se retrouvent exposés dans le monde entier. Le MI6 est attaqué, et M est obligée de relocaliser l’Agence. Ces événements ébranlent son autorité, et elle est remise en cause par Mallory, le nouveau président de l’ISC, le comité chargé du renseignement et de la sécurité. Le MI6 est à présent sous le coup d’une double menace, intérieure et extérieure. Il ne reste à M qu’un seul allié de confiance vers qui se tourner : Bond. Plus que jamais, 007 va devoir agir dans l’ombre. Avec l’aide d’Eve, un agent de terrain, il se lance sur la piste du mystérieux Silva, dont il doit identifier coûte que coûte l’objectif secret et mortel…

Galerie Photos ( 67 photos )

  • Skyfall
  • Skyfall
  • Skyfall
  • Skyfall
  • Skyfall
  • Skyfall
  • Skyfall
  • Skyfall
  • Skyfall
  • Skyfall
  • Skyfall
  • Skyfall
  • Skyfall
  • Skyfall
  • Skyfall

Les avis sur le film Skyfall

 

    Notre critique : Skyfall

      Renaissance d'un mythe

    • Comme Au Cinema
      Comme Au Cinema
      0 étoile
      On dit souvent que le troisième James Bond pour un acteur est le meilleur. La règle semble se confirmer pour Daniel Craig avec l'immense succès aussi bien critique que public de Skyfall. Film anniversaire (la saga a 50 ans) ce 23ème James Bond se devait d'être à la hauteur de l'occasion.
      Après être laissé pour mort lors d'une mission à Istanbul, James Bond décide de se retirer du monde de l'espionnage. Mais lorsque le MI6 est attaqué il n'a pas d'autre choix que de revenir sur le devant de la scène afin d'aider l'agence, et surtout M.
      Après le succès en demi-teinte de Quantum of Solace, ce nouveau film se devait de redresser le niveau. Et c'est ce qu'il fait en prenant une idée simple mais imparable : la renaissance de son héros.



      Au début du film Bond est au plus bas, il échoue dans sa mission, se fait tirer dessus, etc… Laissé pour mort, l'agent revient au MI6 lorsque sa nation est en danger. Cependant tout n'est pas si simple, affaibli par l'âge et sa blessure, 007 devra plus que jamais se surpasser pour mener a bien sa mission, mais aussi pour se reconstruire. Le film se ressent alors comme un chemin initiatique semé d'embuches que James Bond doit surmonter jusqu'à l'épreuve finale, ou Bond devra affronter son passé. À noter que c'est la première fois que l'enfance de l'agent est évoquée.
      Cette nouvelle dimension du personnage apporte un œil nouveau sur Bond jusqu'ici présenté comme un agent séducteur voir misogyne n'ayant aucune attache. Cette dimension plus introspective se ressent jusque dans le personnage de Silva (Javier Bardem). Rarement un vilain n'aura été aussi proche de Bond. Car Silva n'est il pas une sorte de double, un miroir ou James Bond pourrait découvrir une vision possible de lui-même ?



      Mais que les puristes de la saga se rassurent, les éléments qui ont fait le succès de la saga sont toujours là : James Bond Girls (Bérénice Marlohe et Naomi Harris), alcool, voiture (la fameuse Austin Martin) et un peu d'exotisme (Istanbul, Chine) sont le cocktail de ce 23ème James Bond.
      De plus, les fans devraient être ravis, ce 23ème James Bond fêtant les 50 ans de la saga, plusieurs hommages au mythe 007 se sont glissés dans le film. Que ce soit le retour de certains personnages (Q et Moneypenny) ou d'une certaine Austin Martin….
      Le film, bien que très respectueux de son héritage, s'autorise aussi quelques notes d'humour, notamment sur les anciens comme Pierce Brosman. Un des exemples les plus frappants reste une réplique de Q (Ben Whishaw), voyant James Bond déçu par le peu de gadgets que lui offre l'ingénieur, ce dernier lui répond "Vous espériez un stylo à bille qui explose ? On ne donne plus trop dans ce genre de truc." Tout est dit…

      En plus d'un scénario plus noir que d'habitude (en même temps c'est la mode en ce moment), l'espion anglais s'est offert les services de Sam Mendes, réalisateur notamment d'American Beauty. Mendes a su s'adapter au style de mise en scène que requiert un James Bond (scènes d'action impressionnantes, notamment celle du début), tout en apportant une esthétique un peu plus recherchée dans certaines séquences (la scène de Shanghai très Blade Runner dans son style).


      Conclusion : Skyfall est un James Bond qui a su redonner un coup de jeune à la saga et réconcilier amateurs et fans de l'agent secret.

    Critiques : Skyfall 4 étoiles

    • Le Parisien
      Le Parisien
      4 étoiles
      " Un très Bond cru "
      Alain Grasset (article entier disponible dans Le Parisien du 17/10/2012)
    • Paris Match
      Paris Match
      4 étoiles
      " "Skyfall" est sans doute le meilleur "James Bond" "
      Alain Spira (article entier disponible dans Paris Match n°3310, page 28)
    • Le point
      Le point
      4 étoiles
      " Magnifique "
      François-Guillaume Lorrain (article entier disponible dans Le Point n°2093, page 121)
    • Le Parisien
      Le Parisien
      4 étoiles
      " l’un des meilleurs Bond de ces vingt dernières années "
      A.G (article entier disponible dans Le Parisien du 31/10/2012)
    • StudioCinélive
      StudioCinélive
      4 étoiles
      " Tout va pour le mieux dans le meilleur des Bond. "
      Christophe Chadefaud (article entier disponible dans StudioCinélive n°43, page 24)

    Caractéristiques du DVD

    Bonus :
    - Scène d'ouverture : La mort de Bond
    - 007 : Le retour de James Bond
    - Q : Retour aux bases
    - DB5 : Le mythe
    - Les Femmes de James
    - Dans l'ombre des méchants
    - Les lieux de tournage
    - La musique
    - M - Les changements
    - L'avenir - De nouveaux commencements
    - L'avant première de Skyfall
    - Commentaires du réalisateur et des producteurs

    Notes Techniques

    SonImagePackagingMenuBonus
    2/52/52/52/51/5

    Test DVD

    DVD0 étoile

    Skyfall s'offre un belle sortie dans les bacs puisque le film sort en trois éditions : Combo Bluray/DVD, Bluray simple et DVD simple.
    L'édition DVD contient quatre mini-reportages : Séquence du générique : La mise au point, Les femmes de James, les lieux de tournage, et l'Aston Martin DB5 ; Le mythe.
    Hormis celui sur le générique, les trois autres reportages sont assez inutiles, puisqu'il s n'apportent aucune information. Ils ne font que défiler des images du film avec quelques commentaires de l'équipe.

    Pour les plus fans, le bluray est un meilleur choix avec un making-of de plus d'une heure et de nombreux autres bonus.
    Floriane Coué

    Notes de Prod.

    Notes de tournage de James Bond 23

    12 Juillet 2012 - Première photo de en Q

    Les producteurs de la saga James Bond viennent de dévoiler le premier cliché officiel de en Q, célèbre responsable de la recherche et du développement des services secrets britanniques dans l'univers de la série d'espionnage.

    Skyfall : première photo de Q dans le nouveau James Bond

    Notes de production

    Dans Skyfall, la loyauté de James Bond envers M est mise à l’épreuve lorsque la directrice des services secrets britanniques est rattrapée par son passé. 007 doit identifier et détruire la menace, quoi qu’il lui en coûte à titre personnel…

    Lorsqu’elle a abordé Skyfall, la 23e aventure de James Bond, l’équipe du film était tout à fait consciente du fait que 2012 marquait le 50e anniversaire de l’agent 007 sur grand écran. Tous étaient déterminés à ce que ce nouveau volet de la plus longue franchise cinématographique de l’histoire respecte la marque de fabrique de Bond : de l’action à couper le souffle, des méchants charismatiques, de sublimes James Bond girls, des décors exotiques, un thème musical inoubliable, l’Aston Martin DB5… et, bien entendu, 007 en personne, interprété par . Mais aligner les ingrédients d’un James Bond ne suffit pas : il faut les mélanger – comme le gin et le vermouth d’un Martini, au shaker, pas à la cuillère ; les combiner pour se mettre au service de l’histoire. C’est le réalisateur oscarisé qui assure cette délicate alchimie dans Skyfall. , qui endosse le costume de James Bond pour la troisième fois, commente : « Je savais que Sam se donnerait à fond pour ce film. Il lui a apporté non seulement tout son talent de réalisateur, mais également toutes ses connaissances et tout son amour pour et James Bond. »

    Les acteurs

    En tête d’affiche de Skyfall, on retrouve évidemment dans le rôle de 007, dans celui de M, et qui incarne Silva, un homme avide de vengeance.
    incarne James Bond pour la troisième fois. commente : « Le rôle de Bond est en fait incroyablement difficile à interpréter car c’est un personnage très peu loquace : dès l’instant où vous lui en faites dire trop, ce n’est plus Bond. La plupart du temps, il se fie à son instinct. Il a ses propres démons et ne les révèle jamais aux autres personnages, cependant le public doit en être conscient, en particulier dans ce film. Dans Skyfall, les spectateurs doivent, d’une certaine manière, le voir s’effondrer puis se relever, mais aucun des autres personnages ne voit ce qui se passe derrière le masque. Je trouve que Daniel a réussi cela brillamment. »

    Les décors

    Skyfall marque le deuxième James Bond sur lequel travaille le chef décorateur oscarisé Dennis Gassner, sa troisième collaboration avec le réalisateur , et sa septième avec le directeur de la photographie Roger Deakins. Il déclare : « Je pense que l’histoire prime toujours, quels que soient les décors et quel que soit le personnage. Pour Skyfall, j’ai commencé par réfléchir au cheminement émotionnel de James Bond et à la manière dont chaque environnement l’affecte, et vice versa. Nous avons construit 31 décors, mais les extérieurs sont également très importants, et Londres joue un rôle prépondérant dans le film. »

    Les cascades et les effets

    Les cascades jouent toujours un rôle important dans les James Bond, et Skyfall ne fait pas exception. Le réalisateur , le réalisateur de la deuxième équipe Alexander Witt, et le coordinateur des cascades Gary Powell, ont travaillé en étroite collaboration afin de mettre au point des scènes d’action spectaculaires mais crédibles pour 007. Il était important aux yeux de et de Gary Powell d’aborder le film d’un point de vue plus réaliste. L’action a d’abord pris forme dans le scénario. Le scénariste explique : « Écrire des séquences d’action est l’une des plus grandes difficultés et l’un des plus grands bonheurs du métier de scénariste. Le défi sur Skyfall a été de trouver les moyens de rendre l’action aussi « Bondienne » que possible – ce qui, pour moi, signifie qu’il faut qu’elle soit dense, réaliste et intense. »

    Les lieux de tournage

    LE ROYAUME-UNI

    Le tournage de Skyfall s’est déroulé aux Pinewood Studios, studios de cinéma historiques situés dans le Buckinghamshire, en périphérie de Londres. Au fil des années, Pinewood est devenu indissociable des films James Bond, car tous sauf trois – Moonraker, Permis De Tuer et Goldeneye – y ont été tournés. Trente et un décors différents y ont été construits sur huit plateaux, notamment l’intérieur du bunker souterrain du MI6, l’intérieur du Golden Dragon Casino, où James Bond rencontre Séverine pour la première fois, ainsi que l’extérieur de Dead City, une île abandonnée au large de Macao, où vit Silva.

    Secrets de tournage

    • La maison de M que l’on voit dans le film est l’ancien domicile du légendaire compositeur des James Bond, John Barry. Les cinéastes ont souhaité rendre cet hommage au regretté musicien, disparu en 2011.

    • Pour jouer les mercenaires à la solde de Silva, souhaitait des acteurs plutôt que des cascadeurs. Pour trouver les comédiens capables des prouesses physiques nécessaires, Gary Powell a mis en place un camp d’entraînement spécial cascades. Il a rassemblé un groupe de 42 hommes qui ont dû apprendre à donner des coups, et en encaisser, à manier des armes à feu et à réagir à des blessures par balles. Sur les 42 postulants, seuls 7 ont été choisis – ceux qui paraissaient les plus naturels.