CommeAuCinema

Soy cuba

    en DVD le 17 Mars 2004
Un film de , avec , , ,
Genre : Drame - Duree : 2H20 mn
Distributeur : MK2 - Editeur DVD : MK2 Editions
Sortie à la Vente en DVD le 17 Mars 2004
Sortie à la Location en DVD le 17 Mars 2004
Sortie en salles le 16 Juillet 2003
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.69/5 (68 notes)

Résumé du film Soy cuba

Le récit de quatre histoires séparées : une prostituée maltraitée par son client à la Havane, un fermier chassé de son champ de canne à sucre par un avide propriétaire foncier, un étudiant révolutionnaires combattant sans cesse les autorités, et l'un des chefs des forces de Castro.
Soy Cuba traite de l'implantation inévitable d'un gouvernement marxiste dans un pays capitaliste.

Bande annonce

Galerie Photos ( 4 photos )

  • Soy cubaSoy cubaSoy cubaSoy cuba

Critiques : Soy cuba

  •  
    CinéLive:
    " L’image est forte, jouant de contrastes virulents avec un blanc saturé à l’extrême, mais la démonstration est un peu lourde, et le film perd paradoxalement un peu de sa portée."
    Véronique Le Bris (article entier disponible dans Cinélive n°70, page 62)

    Studio Magazine :
    " Un poème cinématographique à l’éblouissante maestria technique. Cinq minutes de SOY CUBA montrent plus d’innovations que les cinq dernières années de cinéma contemporain mises bout à bout."
    Sophie Benamon (article entier disponible dans Studio Magazine n°191, page 98)

    Télérama :
    " Dans SOY CUBA, c'est le peuple cubain qu'on demandait à Mikhaïl Kalatozov de sanctifier, mais, au bout du compte, quarante ans plus tard, c'est le cinéma qui est célébré avec une ferveur exaltée."
    Jean-Claude Loiseau (article entier disponible sur le site de Télérama)

    Chronic’art :
    " Ce film est le véritable chef-d'oeuvre de Kalazatov, l’oeuvre d’un artiste pris d’une réelle fascination pour un pays tropical et métissé où il s’immerge avec sensualité et frénésie. Sa caméra vient pétrir Cuba comme une matière vivante…"
    Olivier Arezki (article entier disponible sur le site de Chronic’art)

    Libération :
    " L'étendue des talents de Kalatozov surprend à tout instant. Ainsi que son art de filmer des plans de plus en plus centrés sur ses personnages : jamais leur durée n'insupporte le spectateur, mais le plonge dans un malaise grandissant face à la détresse transmise par les acteurs. Quatre drames de Cubains essayant de lutter contre l'hégémonie des Etats-Unis, Cuba va parler ; pire, Cuba va pleurer."
    Gwenola Martel (article entier disponible sur le site de Libération)

    Le Monde :
    " Je suis Cuba fait l'effet d'une hallucination d'inspiration bolchevique, mais hantée par un hédonisme qui en fait en même temps un surprenant antidote au communisme. Kalatozov réalise ici sa version géniale de LA DOLCE VITA, un éloge de la fête et de la chair qui est d'abord une exaltation de la vie."
    Samuel Blumenfeld (article entier disponible sur le site de Le Monde)

Caractéristiques du DVD

Image : DVD 9 - 4/3 – Format 1.33
Son : Mono Espagnol
Sous-titres : Français

Bonus - Disque 1 :
- Préface de Samuel Bluenfeld, critique de cinéma (VF - 5')

Bonus - Disque 2 :
- Interview exclusive de Martin Scorsese (VOST - 26') - Il évoque des liens de SOY CUBA avec ses propres films et e cinéma russe classique.
- Quand l'esthétique prend le pas sur le politique (VF - 12') : 3 scènes clés du film commentées par Samuel Blumenfeld.
- Le Poème : La Voix de Cuba présenté dans son intégralité (VOST - 5')
- Bande-annonce

Notes Techniques

SonImagePackagingMenuBonus
4/54/53/53/55/5

Notes de Prod.

Mikhail Kalatozov est également le réalisateur de Quand Passent Les Cigognes: Tourné en espagnol, doublé en russe et sous-titré plus tard en anglais, Soy Cuba fut interdit dans les cinémas américains pour recevoir, entre autres, en 1993 deux récompenses au Festival International de San Francisco. A cette occasion, Francis Ford Coppola et Martin Scorsese décident d’unir leurs efforts pour le faire sortir aux Etats-Unis. Le film est inédit dans les salles françaises.

Les avis sur le film Soy cuba