CommeAuCinema

Story of Jen

    en DVD le 21 Octobre 2009
Un film de , avec
Titre original : STORY OF JEN (France)
Genre : Drame - Duree : 1H52 mn
Distributeur : Ad Vitam - Editeur DVD : France Télévisions Distribution
Sortie à la Vente en DVD le 21 Octobre 2009
Sortie en salles le 10 Juin 2009
Année de production : 2008
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.6/5(62 notes)
Sélection Officielle - En Compétition - Festival de Locarno 2008

Résumé du film Story of Jen

Jen, 15 ans, vit seule avec sa mère dans une maison isolée. Un jour, Ian entre dans sa vie. Son regard, sa voix, tout lui rappelle son père disparu. Troublée, sans vraiment le connaître, elle s’enfuit avec lui le temps d’une nuit. Une nuit violente et sauvage qui pousse Ian à s’enfuir. Commence alors une chasse à l’homme, sans pitié.

Bande annonce

Galerie Photos ( 4 photos )

  • Story of Jen
  • Story of Jen
  • Story of Jen
  • Story of Jen
  • Story of Jen

Les avis sur le film Story of Jen

 

    Critiques : Story of Jen 3 étoiles

    • Le Journal du Dimanche
      Le Journal du Dimanche
      4 étoiles
      " Bien que pétri d’une ensorcelante gravité, Story of Jen carbure au grand air dans une lumière qui n’est que miel et verdure. Cette douceur céleste ne s’estompe que subrepticement, au fil d’une scénario limpide et habilement semé de mystère."
      Alexis Campion (article entier disponible dans le Journal du Dimanche du 07/06/2009)
    • A Nous Paris
      A Nous Paris
      3 étoiles
      " Récit d’une fascination juvénile sur fond de pressions communautaires, Story of jen a du mal à trouver sa place en Lolita et Lady chatterley mais finit par s’imposer grâce à son atmosphère prenante."
      Fabien Menguy (article entier disponible dans A Nous Paris du 8/06/2009)
    • Libération
      Libération
      3 étoiles
      "Aussi secret et discret soit-il, ce film ne se laisse pas oublier (...) sa première demi-heure, est une des plus belles ayant récemment croisé notre regard."
      P.A. (article entier disponible dans Libération du 10/06/2009)
    • Télérama
      Télérama
      3 étoiles
      " Ce western intimiste joue sur le contraste entre la splendeur des paysages, droit sortis d’un conte noir, et l’isolement de personnages inadaptés, presque maudits. "
      Mathilde Blottière (article entier disponible dans Télérama n°3100, page 50)
    • TéléCinéObs
      TéléCinéObs
      3 étoiles
      "Subtil récit de l’éveil à la sexualité d’une adolescente."
      Marie-Elisabeth Rouchy (article entier disponible dans TéléCinéObs n°2327, page 30-31)

    Notes de Prod.

    Entretien avec François Rotger

    Après The Passenger,votre premier long-métrage, vous avez dit,à propos du suivant : «Il sera assez proche de The Passenger dans les thèmes qu’il abordera : l’honnêteté, le manque et la solitude. Mais différent dans la forme. Elle va évoluer vers quelque chose de plus dialogué et vivant.»Vous avez donc travaillé dans ce sens pour Story of Jen?
    Oui, tout simplement. Pendant le tournage de The Passenger au Japon, à un moment très difficile où j’avais besoin de me sortir un peu du quotidien du plateau, je suis entré en contact avec une amie que j’avais perdu de vue, Jen R. Nous avions depuis longtemps le projet de mettre nos expériences en commun, sous forme de nouvelles. Elle m’a envoyé des textes courts, sur elle,enfant. Je savais qu’il lui était arrivé quelque chose d’assez dur dans sa jeunesse.Un jour,elle m’écrit un mail : voilà ce qu’il s’est passé quand j’avais treize ans.

    Entretien avec Marina Hands

    Votre première rencontre avec François Rotger s’est faite autour d’une photo. Et la deuxième ?
    Quand j’ai revu François,c’était pour Story of Jen. Il m’a donné un tirage de cette photo qu’il avait fait de moi,la première fois. Ensuite, en voyant The Passenger, j’ai compris comment je pouvais m’inscrire dans son univers et que j’en avais très envie, aussi. C’est très important,comme en musique,de choisir une tonalité, ensemble. Lorsque je ne suis pas face à une énergie créatrice personnelle, une vision forte comme celle de François,je suis comme perdue.