Tahar Dhjaout, un poète peut-il mourir ?
Spectateurs

Résumé du film

Le cheminement, à la fois bouleversant et bouleversé, de celui qui fut le premier journaliste à être assassiné par les terroristes en Algérie, en 1993. Depuis son enfance, dans son village natal d’Oulkhou, à Azeffoun (Grande Kabylie), jusqu’au summum de sa carrière intellectuelle, lorsqu’il fut admis dans la cour des grands à l’âge de 33 ans, Tahar Djaout est dépeint, autant par ses proches que par les critiques littéraires et les journalistes nationaux et étrangers.
Nationalité : Algérie
Duree : 1H10 mn
Année de production : 2011
Votre avis sur ce film ?
Ma note :
Exprimez-vous
Remonter