CommeAuCinema

Ted

    en DVD le 11 Février 2013
Un film de avec , , (Etats-Unis)
Genre : Comedie - Duree : 1H47 mn
Sortie à la Vente en DVD le 11 Février 2013
Sortie Blu-Ray le 11 Février 2013
Sortie en salles le 10 Octobre 2012
Année de production : 2012
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.67/5 (128 notes)

Résumé du film Ted

À huit ans, le petit John Bennett fit le vœu que son ours en peluche de Noël s'anime et devienne son meilleur ami pour la vie, et son vœu s’exauça. Presque 30 ans plus tard, l'histoire n'a plus vraiment les allures d'un conte de Noël. L'omniprésence de Ted aux côtés de John pèse lourdement sur sa relation amoureuse avec Lori. Bien que patiente, Lori voit en cette amitié exclusive - consistant principalement à boire des bières et à fumer de l'herbe - un handicap pour John qui le confine à l'enfance, l'empêche de réussir professionnellement et de réellement s'investir dans leur couple. Déchiré entre son amour pour Lori et sa loyauté envers Ted, John doit lutter pour devenir enfin un homme, un vrai !

Bande annonce et vidéos (12 vidéos )

Galerie Photos ( 20 photos )

  • TedTedTed
  • TedTedTed
  • TedTedTed
  • TedTedTedTed
  • TedTedTedTedTedTed
  • Ted

Caractéristiques du DVD

Bonus :
Exclusivités Blu-Ray :
- Scènes coupées et alternatives
- Making of
- Commentaire audio que vous allez enfin avoir envie d’écouter avec et

Notes de Prod.

Un ours est né : on vous présente Ted

avait d’abord envisagé TED comme une série d’animation. Mais, avec l’avancée des images de synthèse et des effets visuels, le cinéma s’imposa à lui comme le médium idéal pour la réalisation de ce projet. Il recruta le concours des scénaristes des « Griffin» , et , pour développer l’histoire de cet ours en peluche magique et de son propriétaire dont l’évolution a été stoppée en cours de route. Ensemble, ils élaborèrent le récit d’un garçon solitaire dont le vœu de Noël est miraculeusement exaucé et dont l’ours en peluche devenu vivant fait rapidement sensation dans le monde entier. Mais les années passant, John prend conscience que son nounours adoré est devenu un camarade cynique, grossier et sérieusement défraîchi, et malgré la grande affection qu’il lui porte, il commence à ressentir les effets néfastes de leur amitié exclusive. « Alec, Wellesley et moi travaillons ensemble depuis de nombreuses années.

Potes du tonnerre pour la vie : le casting

Dès qu’ils se sont trouvés, le jeune John Bennett et Ted ont fait le serment de rester meilleurs amis à jamais. Ils ont partagés les joies de l’enfance : jouer dans la neige, regarder Flash Gordon (Mike Hodge, 1980) à la télé, se déguiser en Darth Maul et Yoda pour la sortie de Star Wars Épisode 1 - La Menace Fantôme (George Lucas, 1999), fumer des joints... et regarder Flash Gordon à la télé. Enfants, leur peur du tonnerre les a rapprochés faisant d’eux des « potes du tonnerre» , et cette phobie les a poursuivis jusqu’à l’âge adulte. Et seule une comptine de leur création défiant le ciel qui gronde est à même de leur redonner courage.

Seth MacFarlane en Ted

Assurant les fonctions de scénariste, réalisateur, producteur et interprète principal du film, donne vie au personnage de Ted grâce à une formidable performance vocale et physique. Celle-ci a été rendue possible grâce au port d’une combinaison pour la capture des mouvements et au long travail de post-production de l’équipe des effets visuels, dirigée par la productrice Jenny Full de The Creative-Cartel et par le superviseur Blair Clark. « Je devais porter ce harnachement tous les jours et travailler avec. Il fallait donc qu’il soit très confortable. Nous avons utilisé une technologie développée par la société Moven, un équipement constitué de sangles que l’on porte sur ses vêtements de tous les jours» , explique MacFarlane.

La fusion de deux mondes : les effets visuels

Rares sont les réalisateurs novices qui aient également à jouer dans leur film et à coordonner la présence d’un personnage en images de synthèse ajouté en post-production. Mais MacFarlane n’estime pas que son travail ait été trop laborieux : « J’ai 15 années d’animation à mon actif et j’étais relativement à l’aise. La 3D en images de synthèse est certes différente de la 2D traditionnelle, et j’ai dû m’adapter et apprendre, mais je suis étonnamment parvenu à le faire assez facilement. J’étais entouré d’une équipe fantastique et incroyablement inventive. Nous leur avons demandés d’oublier tout ce qu’ils savaient en termes d’animation à la Pixar ou DreamWorks, et de se concentrer sur le réalisme des mouvements de Ted, en évitant la stylisation excessive qu’on trouve habituellement dans les dessins animés.»

Bienvenue en Nouvelle-Angleterre : les décors

L’histoire de TED se déroule de nos jours à Boston. Les cinéastes s’accordaient à penser que pour donner le plus de réalisme possible à une histoire tout à fait improbable, mieux valait la situer dans un lieu existant. « « Les Griffin» se déroule à Rhode Island, ce qui permet d’encrer une histoire délirante dans la réalité. Nous avons suivi la même logique pour TED : en dehors du fait qu’il s’agisse d’un ours en peluche parlant, nous sommes bel et bien dans le monde réel. Et dans cet univers, la présence de Ted est tout à fait normale, ce qui implique que tout le reste est totalement vrai» , s’amuse le réalisateur.

Les avis sur le film Ted