Terri

    en DVD le 22 Janvier 2013
Un film d' avec et (Etats-Unis)
Genre : Comedie - Duree : 1H45 mn
Distributeur : Pretty Pictures - Editeur DVD : Studio Canal Video
Sortie à la Vente en DVD le 22 Janvier 2013
Sortie en salles le 08 Août 2012
Année de production : 2011
Film à partir de 14/16 ans
Avis spectateurs : 2 étoiles 2.49 / 5 (65 notes)

Résumé de Terri

Terri vit dans une petite ville des Etats-Unis où il est difficile d'être différent. Abandonné par ses parents, il est confié à son oncle James, un homme souffrant qui a bien plus besoin de l’aide du garçon que Terri de la sienne. Sensible, maladroit et en surpoids, Terri a pour particularité de se rendre en cours en pyjama. Prenant conscience de façon douloureuse que sa situation l’exclut irrémédiablement du cercle fermé de la vie du lycée, il se résigne à son statut d’étranger. Aussi est-il surpris lorsque le proviseur adjoint aux méthodes peu conventionnelles, Mr. Fitzgerald, s’intéresse à son cas.
Grâce à lui, Terri va tisser une relation inattendue et imparfaite avec deux autres élèves marginaux exclus de l’impitoyable système scolaire : Chad, un solitaire à fleur de peau révolté et angoissé et, Heather, une fille sexuellement précoce, prise au piège de sa propre beauté.
Présenté en Compétition du 37e Festival Du Cinéma Américain De Deauville 2011

Compétition Officielle, Festival de Sundance (2011)

Photos de Terri (11)

Critiques

Moyenne : 2 étoiles (2 / 4)
Positif 3 étoiles
Première 2 étoiles
L'Express 2 étoiles
Télérama 2 étoiles
Studio ciné live 2 étoiles
Les fiches du cinéma 1 étoiles

Voir en détail

Avis des Spectateurs

Moyenne : 2 étoiles (2.49 / 5)
10 avis 4 étoiles
22 avis 3 étoiles
23 avis 2 étoiles
10 avis 1 étoiles

Caractéristiques du DVD

Bonus :
- 3 scènes inédites
- Le Making Of
- Bande-annonce

Notes de Prod. de Terri

La Naissance du film

Avec TERRI, le réalisateur sort du milieu bohème de New York abordé dans MOMMA’S MAN - présenté en compétition au Festival du Cinéma Américain de Deauville 2008 - pour jeter un regard sans compromis sur la difficulté d'être différent dans une petite ville américaine. “MOMMA’S MAN était un récit personnel, mais je voulais arrêter ce filon pour quelque temps,” déclare Jacobs. “Cette fois, je souhaitais raconter l'histoire de quelqu'un d'autre. Pour pouvoir mûrir en tant que réalisateur, j'avais besoin de faire quelque chose qui me mettait sur un terrain plus instable."

Le Casting

L'équipe du film savait qu'une bonne distribution était essentielle au portrait nuancé du dilemme du protagoniste. "On devait bâtir cet univers avec précaution, pièce par pièce", dit Dickey. “Il fallait qu'on mette en place la meilleure combinaison possible d'acteurs pour saisir le ton, la sensibilité et l'humour du scénario."

Réagir sur Terri