CommeAuCinema

The Dark Knight Rises

    en DVD le 28 Novembre 2012
Le salut d'un héros
Un film de avec , , et
Titre original : THE DARK KNIGHT RISES (Etats-Unis)
Genre : Super-héros, Action - Duree : 2H44 mn
Distributeur : Warner Bros - Editeur DVD : Warner Home Vidéo
Sortie à la Vente en DVD le 28 Novembre 2012
Sortie Blu-Ray le 28 Novembre 2012
Sortie en salles le 25 Juillet 2012
Année de production : 2012
Avis spectateurs : 3 étoiles 3.43/5 (409 notes)

Résumé du film The Dark Knight Rises

Il y a huit ans, Batman a disparu dans la nuit : lui qui était un héros est alors devenu un fugitif. S'accusant de la mort du procureur-adjoint Harvey Dent, le Chevalier Noir a tout sacrifié au nom de ce que le commissaire Gordon et lui-même considéraient être une noble cause. Et leurs actions conjointes se sont avérées efficaces pour un temps puisque la criminalité a été éradiquée à Gotham City grâce à l'arsenal de lois répressif initié par Dent. Mais c'est un chat – aux intentions obscures – aussi rusé que voleur qui va tout bouleverser. À moins que ce ne soit l'arrivée à Gotham de Bane, terroriste masqué, qui compte bien arracher Bruce à l'exil qu'il s'est imposé. Pourtant, même si ce dernier est prêt à endosser de nouveau la cape et le casque du Chevalier Noir, Batman n'est peut-être plus de taille à affronter Bane…

Acteurs et Actrices : The Dark Knight Rises

Bande annonce et vidéos (5 vidéos )

Galerie Photos ( 79 photos )

  • The Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight Rises
  • The Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight Rises
  • The Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight Rises
  • The Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight Rises
  • The Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight Rises
  • The Dark Knight RisesThe Dark Knight Rises
  • The Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight Rises
  • The Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight Rises
  • The Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight Rises
  • The Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight Rises
  • The Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight Rises
  • The Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight Rises
  • The Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight Rises
  • The Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight Rises
  • The Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight Rises
  • The Dark Knight RisesThe Dark Knight Rises
  • The Dark Knight RisesThe Dark Knight Rises
  • The Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight Rises
  • The Dark Knight RisesThe Dark Knight Rises
  • The Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight RisesThe Dark Knight Rises

Notre critique : The Dark Knight Rises

    Le salut d'un héros

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    0 étoile
    Et de 3 ! The Dark Knight Rises, le troisième volet des aventures de Batman, conclue donc la trilogie made in Nolan du héros de comics masqué créé en 1939 par Bob Kane et Bill Finger.


    Le film se déroule huit ans après le précédant volet, The Dark Knight, le chevalier noir, dans la ville de Gotham où le calme est revenu après une période sombre. Batman a disparu, il s'est enfermé pendant huit ans dans son manoir, désireux de se faire oublier de la population de Gotham City après qu'il ait décidé de s'accuser de la mort du procureur-adjoint Harvey Dent.
    Affaibli et seul, le chevalier noir n'est plus que l'ombre de lui même, ayant pour seule compagnie son fidèle majordome Alfred.

    Mais les choses ne vont pas durer… l'arrivée en ville d'une mystérieuse inconnue aux oreilles de chat (Selina Kyle) et d'un dangereux terroriste (Bane) vont obliger Bruce Wayne a revêtir sa tenue de combat ! C'est donc dans un costume flambant neuf que Batman retourne à Gotham City afin de rétablir l'ordre. Mais sa présence n'est pas vraiment bien vue…


    Une suite à la hauteur
    Christopher Nolan nous avait laissés avec des étoiles plein les yeux à la fin du précédent volet des aventures du Chevalier Noir, et c'est donc tout naturellement qu'on en attendait énormément (trop ?) de cette suite (et fin). Il faut dire qu'il avait mis le paquet avec The Dark Knight, le chevalier noir, à commencer par la prestation bluffante du regretté Heath Ledger dans le rôle du Joker, qui avait d'ailleurs reçu un Oscar à titre posthume.

    Si cette suite ne dépasse pas le précédent, elle l'égale haut la main ! Le talent de Christopher Nolan n'est plus à contester. Inception, sorti en 2010, avait fini de mettre tout le monde d'accord. Sa réalisation est immense, dans tous les sens du terme : effets spéciaux, moyens humains et techniques, Nolan ne recule devant rien pour servir au mieux le propos de son film. Pour le plus grand plaisir du spectateur.

    Les effets spéciaux sont à couper le souffle, en particulier dans la dernière partie du film où Gotham City est littéralement mise à feu et à sang par Bane et ses disciples. La palme revient sans conteste à la scène du terrain de football américain qui s'effondre sous les pieds des joueurs dans une séquence spectaculaire.


    Ce qui fait la force de ce dernier volet est la vulnérabilité du héros qu'a choisi d'exploiter Nolan. On sentait déjà la dimension humaine de Batman dans ses précédents volets, mais dans celui là, il apparaît littéralement désabusé, brisé.
    Au bord de la mort, il va, tel un phœnix, renaître de ses cendres et puiser sa force dans les tréfonds de son âme, qu'on pensait perdue à jamais, afin de mener à bien la mission qui est la sienne depuis le départ : protéger Gotham City et ses habitants.

    Sam Mendes a d'ailleurs confié qu'il s'était très largement inspiré du film pour le personnage de James Bond dans Skyfall.

    Un casting 4 étoiles
    La réussite du film ne tient pas seulement à la réalisation de Christopher Nolan. Le réalisateur a également su s'entourer d'acteurs capables de transcender leurs personnages.

    Il y a bien évidemment Christian Bale, présent depuis le début, qui se surpasse dans ce dernier volet, permettant d'incarner brillamment le héros déchu. Mais il y a surtout Tom Hardy, qui incarne à la perfection le (très) méchant Bane. Le défi n'était pourtant pas aisé pour l'acteur car tout le monde avait encore en mémoire l'interprétation magistrale de Heath Ledger dans le rôle du Joker, dernier ennemi en date de Batman. Il le relève pourtant haut la main, crevant l'écran à chacune de ses apparitions, reléguant souvent Batman au second plan.


    Les seconds rôles sont également excellents : Anne Hathaway dans le rôle de Selina Kyle / Catwoman apporte une touche de glamour au film sans pour autant jouer les potiches, puisqu'elle sauvera plusieurs fois la vie de Batman. Joseph Gordon-Levitt dans le rôle de Robin, jeune officier de police, et Gary Oldman dans le rôle du commissaire James Gordon sont excellents.
    Seule ombre au tableau : Marion Cotillard. La frenchie ne convainc pas vraiment dans son rôle de Miranda Tate…

    Une fin en demie teinte (SPOILERS!)
    Si les 3/4 du film sont une vraie réussite, la fin est tout de même un peu décevante (il fallait bien un bémol !). Le personnage de Bane abdique un peu trop facilement, le twist avec le personnage de Miranda Tate est tiré par les cheveux et expédié en deux temps trois mouvements (la scène de mort de Marion Cotillard est désormais devenue culte).

    Le happy end arrive enfin comme un cheveu sur la soupe. Alors que le film semblait atteindre l'apogée de la noirceur avec le sacrifice de Batman, on apprend finalement qu'il est toujours vivant et qu'il coule des jours heureux avec Selina Kyle. Bref, Christopher Nolan nous avait habitués à mieux en matière de conclusion !
    Un conseil : éteignez votre TV 10 minutes avant le générique de fin, là où le film aurait dû s'arrêter pour finir en apothéose.

Critiques : The Dark Knight Rises 3 étoiles

  • Télé 7 Jours
    Télé 7 Jours
    4 étoiles
    " Avec cet ultime envol éblouissant, l'homme chauve-souris assoit définitivement sa suprématie dans les airs, sur terre et... dans les salles obscures ! "
    Philippe Ross (article entier disponible dans Télé7Jours n°2723, page 24)
  • Studio Ciné Live
    Studio Ciné Live
    4 étoiles
    " Une fresque sombre et épique qui dévoile l'âme de Batman. "
    Denis Rossano (article entier disponible dans StudioCinélive n°40, page 24)
  • Ouest France
    Ouest France
    3 étoiles
    " Une galerie de personnages pleins de surprises, dans une cascade de retournements. Tous les plaisirs d'un vrai bon cinéma qui décoiffe. "
    Pierre Fornerod (article entier disponible dans Ouest France du 25 juillet 2012)
  • Metro
    Metro
    3 étoiles
    " Au terme de 2 heures et 44 minutes de projection, difficile de faire la fine bouche devant ce blockbuster qui fourmille de personnages savoureux, de scènes d'actions renversantes et de quelques rebondissements bien trouvés. "
    Jerome Vermelin (article entier disponible dans Metro du 18 juillet 2012)
  • 20 Minutes
    20 Minutes
    3 étoiles
    " The Dark Knight Rises referme en beauté le livre des aventures de Batman. "
    Caroline Vié (article entier disponible dans 20 Minutes du 25 juillet 2012)

Caractéristiques du DVD

Plus de 3h de Bonus :

=> Les 5 Batmobiles réunies pour la première fois. La plus impressionnante des armes de Batman se révèle sous tous ses aspects. Découvrez la naissance et l’évolution de cette merveille technologique, véritable icône culturelle.

- Le prologue : Détournement en haute-altitude. Découvrez les dessous de la séquence d’ouverture.
- Gotham Souterrain : et les chefs décorateurs discutent et construisent le repaire de Bane.
- Retour à la Batcave : Au cœur de la reconstruction de la Batcave avec des images en accéléré, parsemées d’interviews et de commentaires.
- Batman vs Bane : Les acteurs et l’équipe du film révèlent la manière dont ils ont préparé et tourné la scène de combat épique entre Batman et Bane.
- La Bat : Retour sur la création du nouveau moyen de transport apporté par Nolan.
- Arsenal accepté : Découvrez comment furent utilisés les effets spéciaux et les unités miniatures afin de simuler une démolition de plafond par le Tumbler.
- Le gouffre : Les secrets de la construction de deux immenses plateaux de tournage verticaux.
- Jour de destruction : L’équipe du film décrit la séquence de destruction du stade de Gotham.
- La démolition d’une rue : Découvrez comment une série d’effets spéciaux très pratiques à été utilisée pour simuler la démolition d’une rue.
- Le Chant : et Hans Zimmer reviennent sur la création du chant qui sera repris pour le thème musicale de Bane.
- Guerre à Wall Street : Observez la coordination et la production de la scène de bataille à Manhattan.
- La course au réacteur : l’orchestration par l’équipe du film de la séquence de poursuite, avec plusieurs Tumblers et Batpods.
- Le voyage du Chevalier noir : plongez au cœur de l’histoire et des choix thématiques qui structurent le dernier chapitre du voyage de Bruce Wayne. Avec les interviews de Chistopher Nolan, Jonah Nolan, , .
- L’expiation de Gotham : Découvrez comment l’équipe du film a réinventé le personnage de Bane
- Un personnage féminin : Discussion sur le challenge de la création du personnage de Selina Kyle
- La fin d’une légende : L’équipe du film évoque le fait d’avoir travaillé sur The Dark Knight Rises, et leur participation sur la saga.

Notes Techniques

SonImagePackagingMenuBonus
5/55/54/55/55/5

Test DVD

0 étoile

Cette Ultimate Edition aura de quoi ravir les fans de l'homme chauve-souris !


En effet, le Blu-Ray contenant les 3h de bonus est extrêmement riche et intéressant puisqu'il nous offre la possibilité de découvrir l'envers du décor du film.

Au programme :

- Un retour dans l'histoire de la Batmobile, depuis les débuts du Comics jusqu'au film de Nolan (on retrouve avec plaisir des images d'archives ainsi que des interviews des anciens réalisateurs)
- Les dessous de la séquence d'ouverture
- Les décors du film (le repaire de Bane, la Batcave) avec les explications de et des décorateurs
- La préparation des acteurs et l'entraînement de (qui a dû prendre 15kg pour interpréter le rôle de Bane)
- Les dessous de la bagarre épique entre Batman et Bane
- Les explications de la scène de destruction du stade de Gotham grandeur nature
- L'utilisation des effets spéciaux
- La mise au point du personnage de Selina Kyle et de Bane
etc...

Il y a également tout un chapitre réservé au personnage de Batman, sur son voyage au cours du film, parsemé d'interviews de l'équipe. Ces bonus sont très intéressants pour tous les fans de Batman, mais également pour les personnes curieuses de savoir quels moyens dantesques ont été mis en œuvre pour réaliser ce film.
Chloé Valmary

Notes de Prod.

Notes de Tournage...

15 Juin 2012 - La BO de The Dark Knight Rises !

Le 25 Juillet n'est plus si loin mais ces quelques extraits de la bande-originale de The Dark Knight Rises signée Hans Zimmer devrait nous aider à patienter encore un peu d'ici la sortie en salle du dernier volet de la trilogie de !

Notes de production I

GORDON : Batman est le héros que Gotham mérite,
mais pas celui dont Gotham a besoin en ce moment.

Ces mots, prononcés par le commissaire Gordon à la fin de The Dark Knight – Le Chevalier Noir, en 2008, mettaient en place une conspiration funeste faisant de Barman un meurtrier et de Harvey Dent, – mort, à l'insu du public, sous les traits du vengeur Double-Face – un combattant du crime l'ayant payé de sa vie... En se fondant sur ces mensonges, les maîtres de Gotham ont pu faire adopter de nouvelles lois, très sévères, qui ont permis de mettre des criminels derrière les barreaux ou de les expulser hors des frontières de la ville.

Notes de production II

GORDON : Batman doit revenir.
BRUCE : Et s'il n'est plus là ?
GORDON : Il faut qu'il revienne. Il le faut.


Bruce Wayne a tenus sa promesse faite dans Batman Begins : reconstruire le Wayne Manor "exactement à l'identique". Mais pour son propriétaire, retiré derrière ses murailles imposantes, la demeure est devenue un refuge davantage qu'un foyer.

Notes de production III

BRUCE : C'est un costume bien osé pour un chat cambrioleur.
SELINA : Ah oui ? Et qui prétendez-vous être ?


Des héros aux méchants, les costumes ont fait partie intégrante des efforts pour donner vie aux personnages de la trilogie du Dark Knight, comme, bien évidemment, la silhouette inoubliable de Batman.

Notes de production IV

BANE : Les ténèbres te trahissent
parce qu'elles sont mon domaine.

Avant le début du tournage, et sur le plateau, , et ont suivi chacun un régime draconien et un entraînement spécifique en vue de leurs scènes d'action.

Notes de production V

SELINA : Ma mère m'a serinée de ne jamais monter
en voiture avec un inconnu.

BRUCE : Ce n'est pas une voiture.


L'un des défis en jouant Catwoman est de piloter la Bat-Pod, l'engin à deux roues qui apparaît pour la première fois dans The Dark Knight. Imaginée par et Nathan Crowley, le chef décorateur, la Bat-Pod est conçue par Chris Corbould, le directeur des effets spéciaux, et son équipe.

Notes de production VI

SELINA : Un orage approche, M. Wayne.

L'action de The Dark Knight Rises est rendue plus captivante encore en plein vol, lorsqu'un avion de la CIA est détourné : il transporte un homme du nom de Docteur Pavel –  apparemment important aux yeux du gouvernement américain – et d'autres passagers aux intentions douteuses. C'est là que nous rencontrons pour la première fois Bane, qui montre à quel point il se révèle un criminel ingénieux et sans pitié. Au moment où il apparaît, un énorme avion C-130 Hercules se place au-dessus de l'appareil de la CIA et, de la soute, quatre terroristes suspendus à des filins en descendent en rappel. Ils atterrissent sur les ailes du turbopropulseur et tirent sur les hublots qui volent en éclats, avant d'atteler à l'Hercules ce petit avion, impuissant.

Les avis sur le film The Dark Knight Rises