CommeAuCinema

The Dead Girl

    en DVD le 09 Septembre 2009
Un puzzle tragique implacable
Un film de avec , ,
Titre original : THE DEAD GIRL (Etats-Unis)
Genre : Drame - Duree : 1H33 mn
Distributeur : ARP Sélection - Editeur DVD : TF1 Vidéo
Sortie à la Vente en DVD le 09 Septembre 2009
Sortie en salles le 05 Mars 2008
Année de production : 2006
Avis spectateurs : 2 étoiles 2.46/5 (99 notes)
Grand Prix au 33ème Festival du cinéma Américain de Deauville

Résumé du film The Dead Girl

Des personnes étrangères à chacune d'entre elles seront indirectement amenées à résoudre la mort d'une jeune fille.

Acteurs et Actrices : The Dead Girl

Bande annonce

Galerie Photos ( 17 photos )

  • The Dead GirlThe Dead GirlThe Dead GirlThe Dead GirlThe Dead Girl
  • The Dead GirlThe Dead GirlThe Dead GirlThe Dead GirlThe Dead Girl
  • The Dead GirlThe Dead GirlThe Dead GirlThe Dead GirlThe Dead Girl
  • The Dead GirlThe Dead Girl

Dernières news à propos : The Dead Girl

30/11
The Dead Girl remporte le Grand Prix du 33e festival de Deauville

Caractéristiques du DVD

Image : DVD 9 - 16/9 compatible 4/3 – Format 1.77
Son : Dolby Digital 5.1 et 2.0 Anglais ; 2.0 Français
Sous-titres : Français

Notes de Prod.

Note d'intention du réalisateur

Cela fait longtemps que je tente de comprendre la violence continuelle qui existe contre les filles et les femmes dans notre société, et les conséquences de cette violence sur notre existence à court et à long terme. Aux infos, on parle souvent de viol, de torture, d'enlèvement, de mutilation, de meurtre ; les victimes sont des femmes dont on se contente de citer le nom. Quand j'entends ça, je me sens impuissante, alors j'essaye de ne pas y penser.

Interview de Karen Moncrieff

Quelle a été votre source d'inspiration pour “The dead girl” ?
Il y a quelques années, j'ai été jurée dans un procès pour meurtre. Le premier jour, nous avons appris que la victime était une prostituée. Je me suis rendu compte que j'avais des préjugés à son égard. En même temps, j'avais tendance à penser qu'en tant que victime, elle était aussi innocente. Les déclarations des différents témoins m'ont ouvert les yeux sur la vie compliquée qu'elle avait menée. Elle n'était ni une pécheresse ni une sainte. C'était une femme tourmentée qui ne méritait pas de mourir. Le procès fut terminé au bout d'un mois, mais le terrible gâchis de sa vie m'a obsédé.

Les avis sur le film The Dead Girl