The Immigrant
Genre : Drame - Durée : 2H0 mn
Sortie en salles le 27 Novembre 2013 - en VOD/DVD le 27 Mars 2014
Presse
Spectateurs

Résumé du film

1921. Ewa et sa sœur Magda quittent leur Pologne natale pour la terre promise, New York. Arrivées à Ellis Island, Magda, atteinte de tuberculose, est placée en quarantaine. Ewa, seule et désemparée tombe dans les filets de Bruno, un souteneur sans scrupules. Pour sauver sa soeur, elle est prête à tous les sacrifices et se livre, résignée, à la prostitution.

L’arrivée d’Orlando, illusionniste et cousin de Bruno, lui redonne confiance et l'espoir des jours meilleurs. Mais c'est sans compter sur la jalousie de Bruno...

Nationalité : Etats-Unis
Duree : 2H0 mn
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 27 Mars 2014
Sortie en salles le 27 Novembre 2013
Année de production : 2013
Présenté en Sélection Officielle au Festival de Cannes le 24 Mai 2013
Votre avis sur ce film ?
Ma note :
Exprimez-vous

Acteurs

Jeremy Renner
Orlando Le Magicien
Joaquin Phoenix
Bruno Weis
Marion Cotillard
Ewa Cybulski
Angela Sarafyan
Magda Cybulski

Critiques

  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★

Actu à propos de The Immigrant

Marion Cotillard et Boyhood récompensés au New York Film Critics Circle 2014 !

Marion Cotillard et Boyhood récompensés au New York Film Critics Circle 2014 !

Les deux grands gagnants de cette année sont Boyhood et Marion Cotillard qui remporte le prix de la meilleure actrice pour Deux jours, une nuit ET The Immigrant. (02/12/14) > Suite
The Immigrant, mélodrame vibrant de James Gray

The Immigrant, mélodrame vibrant de James Gray

Avec The immigrant, en salles mercredi, le réalisateur américain James Gray reste dans un genre qu'il affectionne, le mélodrame, pour évoquer ses propres origines et placer au centre de l'histoire une femme, personnage lumineux interprété par Marion Cotillard. (25/11/2013) > Suite
James Gray dévoile la bande-annonce torturée de The Immigrant

James Gray dévoile la bande-annonce torturée de The Immigrant

Présenté en compétition du 66ème Festival International Du Film De Cannes 2013 en mai dernier, The Immigrant de James Gray avec Joaquin Phoenix, Marion Cotillard et Jeremy Renner se dévoile dans une première bande-annonce torturée. (28/10/2013) > Suite

En savoir plus sur The Immigrant

Entretien avec James Gray

The Immigrant est-il un film très personnel ?

Oui, très, car il est profondément lié à mon histoire familiale. Ce qui ne signifie pas qu’il soit autobiographique. Par « personnel », j’entends qui parle d’émotions et de problématiques qui me sont proches, que je comprends profondément et que je peux exprimer, alors qu’« autobiographique » supposerait une fidélité aux événements de ma vie. Mes grands-parents sont arrivés aux Etats-Unis de Russie – ou d’Ukraine, selon l’époque dont on parle. Ils venaient d’Ostropol, une ville proche de Kiev. Les parents de ma grand-mère ont été assassinés par l’armée russe blanche pendant la guerre civile, lors d’un pogrom. Et en 1923, mon grand-père et ma grand-mère sont arrivés aux Etats-Unis en passant par Ellis Island. J’ai entendu, bien sûr, d’innombrables anecdotes sur Ellis Island, et le lieu m’a longtemps obsédé. J’y suis allé pour la première fois en 1988, avant la restauration de l’Ile. Tout était resté intact, comme figé par le temps. C’était une vision troublante, ces formulaires d’immigration à moitié remplis, répandus par terre... Ellis Island m’est apparue comme un endroit hanté par des fantômes, ceux de toute ma famille. J’ai donc conçu le projet d’un film qui viendrait de cette histoire. Et puis j’avais aussi, du côté de ma mère, un arrière-grand-père qui tenait un restaurant dans le Lower East Side et y côtoyait tout un tas de personnages douteux. Je me suis renseigné sur ce monde, et j’ai découvert un souteneur local qui s’appelait Max Hockstim. C’est ainsi qu’est né Bruno, ce personnage qui recrute à Ellis Island les femmes célibataires auxquelles on refuse l’entrée aux Etats-Unis et les enrôle dans son harem. Je trouvais que cette histoire pouvait être passionnante, si on l’alliait à l’expérience de l’immigration que mes grands-parents avaient vécue, ce sentiment déchirant d'avoir été arraché à l'Europe de l'Est. Émigrer pour les Etats-Unis était un processus plein de regrets et d'angoisse, et bien sûr d'impatience.

Entretien avec Marion Cotillard

Avant de rencontrer , quel regard de spectatrice posiez-vous sur son cinéma ?

J’étais allée voir Little Odessa à cause de Tim Roth, c’était l’époque où on découvrait cet acteur. J’ai aussitôt été sensible au rapport viscéral qu’entretient avec les personnages et les histoires qu’il raconte. J’accorde beaucoup d’importance au fait qu’il soit vital pour le metteur en scène de raconter son histoire, et j’ai ressenti ça chez lui immédiatement. Ensuite, j’ai vu tous ses films, et particulièrement aimé La Nuit Nous Appartient. Et puis, dans The Yards, La Nuit Nous Appartient et Two Lovers, il a une façon magnifique de filmer les femmes.

Caractéristiques du DVD

Bonus DVD :
- Entretien avec le réalisateur James Gray (13 min)
- Bande-annonce

Bonus Blu-Ray :
- Entretien avec le réalisateur James Gray (1h)
- Entretien avec Darius Khondji (17 min)
- Les effets spéciaux (2min30)
- Bande-annonce> Plus

Notes de Production

The Immigrant est une œuvre très personnelle pour James Gray, qui avait évoqué les racines juives russes de sa famille dans son tout premie > Plus
Remonter