CommeAuCinema

Tôkyô !

    en DVD le 20 Mai 2009
Tokyo, je t’aime… ou pas !
Un film de , et
Titre original : TÔKYÔ! (Japon)
Genre : Drame - Duree : 1H50 mn
Distributeur : Haut et Court - Editeur DVD : MK2 Editions
Sortie à la Vente en DVD le 20 Mai 2009
Sortie en salles le 15 Octobre 2008
Année de production : 2008
Présenté en Sélection Officielle, Un Certain Regard au Festival de Cannes le 15 Mai 2008
Avis spectateurs : 3 étoiles 2.68/5 (81 notes)

Résumé du film Tôkyô !

Le film est composé de 3 chapitres : Interior Design, Merde et Shaking Tokyo.
Chacun d’entre eux est librement inspiré de Tokyo et tourné au coeur de la ville.

"Interior Design" de
Un jeune couple tente de s'installer à Tokyo. L’ambition du jeune homme est claire, devenir réalisateur. Quant à la jeune fille, plus indécise, elle a le sentiment diffus de perdre le contrôle de sa vie.
Tous les deux se noient dans cette ville sans repères, jusqu’à ce que la jeune femme, trop seule, devienne l'objet d'une étrange transformation …

"Merde" de
Une ignoble créature sème la panique et la mort dans les rues de Tokyo. Les media la surnomme « La Créature des Egouts ». L'armée finit par la capturer. Il s'agit d'un homme d'une civilisation inconnue, qui se fait appeler Merde.
Son procès déchaîne les passions.

"Shaking Tokyo" de
Depuis plus de dix ans, il est hikikomori. Il vit enfermé dans son appartement, réduisant au minimum tout contact avec le monde extérieur. Lorsque la livreuse de pizza s’évanouit chez lui durant un tremblement de terre, l’impensable arrive, il tombe amoureux. Peu après il apprend que la jeune fille devient hikikomori à son tour. Osera-t-il franchir la porte qui sépare son appartement du reste du monde ?

Acteurs et Actrices : Tôkyô !

Bande annonce et vidéos (6 vidéos )

Galerie Photos ( 5 photos )

  • Tôkyô !Tôkyô !Tôkyô !
  • Tôkyô !Tôkyô !Tôkyô !

Impressions Cannoises : Tôkyô ! 3 étoiles

  • Comme Au Cinema
    Comme Au Cinema
    3 étoiles
    Décidément, Cannes aime les films collectifs. Après Paris je t’aime en 2006 et Chacun son cinéma l’an passé, voici Tôkyô!, trilogie nippone de Michel Gondry, Leos Carax et Joon-Ho Bong. Nuance de taille pourtant : point de déclaration d’amour cette fois, mais plutôt trois réflexions distinctes, originales et poétiques sur la ville monstre, pour le meilleur et peut-être – surtout – pour le pire et le rire.
    Chacun à leur façon, les réalisateurs déroulent alors leur vision lunaire et/ou allumée de la mégalopole japonaise.

    Comme dans tout projet collectif, il y a bien sûr du bon et du moins bon. Si Gondry reste fidèle à ses divagations visuelles de Géo Trouvetout et offre un moyen-métrage agréablement drôle et lyrique sur une histoire d’amour déclinante qui finira avalée par la ville ; on est également profondément touchés par le segment de Bong, dans lequel le réalisateur coréen met superbement en scène (et en lumière) la solitude d’un hikikomori (ces individus qui choisissent de se retirer du monde) tombant amoureux de sa livreuse de pizza.
    La solitude est d’ailleurs le fil conducteur de Tôkyô !, comme si la capitale ne pouvait que broyer ses habitants. Une solitude doublement criante dans le Merde de Leos Carax : en mettant en scène un énergumène repoussant et dangereux (curieux Denis Lavant), seul et incompris, cloîtré dans les égouts, le réalisateur se trouve finalement lui aussi bien seul. Coincé entre deux films touchants et maîtrisés, son bizarre segment souffre bien vite de la comparaison et de l’étrange malaise d’incompréhension dans lequel il nous plonge parfois.
    Tokyo avale décidément tout…

Critiques : Tôkyô ! 3 étoiles

  • Park
    Park
    4 étoiles
    " Résultat de la visite touristique : deux petits classiques et un immense plaisir coupable. "
    Lemaire Christophe (article entier disponible dans Park n°6, page 124).
  • Métro
    Métro
    4 étoiles
    "Michel Gondry verse avec bonheur dans la poésie absurde, (…) Leos Carax a beaucoup fait rire (…) quant à Bong Joon Ho (…) ses images atteignent le sublime."
    J.L. (article entier disponible dans Metro du 15/10/2008)
  • Première
    Première
    3 étoiles
    " (…) Gondry a renoué avec sa fibre mélancolico-existentielle ; Carax, toujours bien vivant, à de l’humour ; et Bong est aussi à l’aise dans le film de genre que dans le registre sentimental."
    Stéphanie Lamome (article entier disponible dans Première n°380, page 65.)
  • Positif
    Positif
    3 étoiles
    " Le résultat n'est pas loin d'emporter l'adhésion tant la force dramatique de la capitale nippone homogénéise ce qui pourrait sembler dissemblable : trois histoires qui fonctionnent apparemment sans écho et qui pourtant s'enchaînent harmonieusement. "
    J.A.G. (article entier disponible dans Positif n°572, page 41)
  • Elle
    Elle
    3 étoiles
    " (…)Ces trois opus sont unis par une même présence onirique, celle d’une magie suintant des recoins, des sous-sols. Tokyo nous projette dans le 21è et ça promet."
    Philippe Tretiack (article entier disponible dans Elle n°3276, page 54)

Critique Cannoise : Tôkyô ! 3 étoiles

  • Libération
    Libération
    4 étoiles
    " Mais, comme tout se perd, y compris un certain sens de l’exactitude dans la répétition, il s’avère que, patatras, Tokyo ! c’est bien. (…) Merde, le mal nommé, est une bombe, oscillant entre la terreur et le burlesque. (…) Merde n’est pourtant pas un ogre : les trois films se donnent, au final, la main. "
    Philippe Azoury (article entier disponible dans Libération du 16/05/2008)
  • Le Figaro
    Le Figaro
    3 étoiles
    " Le tout est original et finalement très cohérent dans le sens où le trio de cinéastes finit par se rejoindre sur le versant du fantastique. "
    Emmanuèle Frois (article entier disponible dans Le Figaro du 16/05/2008)
  • L'Humanité
    L'Humanité
    3 étoiles
    " L’éclat de rire de la farce est salutaire devant l’obscénité du réel. "
    Michel Guilloux (article entier disponible dans L'Humanité du 16/05/08)
  • Le Monde
    Le Monde
    3 étoiles
    " Merde, moyen métrage furieusement drôle, anarchiste, (…) suit la course folle d’un personnage hirsute (…). "
    Isabelle Regnier (article entier disponible dans Monde du 16/05/2008)
  • Les Inrocks
    Les Inrocks
    3 étoiles
    " L’ensemble présente par ailleurs quelque qualité rare dans l’exercice souvent futile du film à sketchs, celle de la cohérence. "
    Julien Gester (article entier disponible dans Les Inrocks du 18/05/2008)

Caractéristiques du DVD

Image : DVD 9 et DVD 5 - 16/9 compatible 4/3 – Format 1.85
Son : Dolby Digital 5.1 et 2.0 Français
Sous-titres : Français

DVD1 : Le film
DVD2 : Les bonus
- Making of Interior Design (30’)
- Making of Merde (30’)
- Making of Shaking Tokyo (34’)
- Entretien avec & (8’)
- Entretien avec (8’)
- Entretien avec (8’)

Notes de Prod.

Interviews



Le début du film présente un jeune couple confronté à la difficulté de s'installer dans une grande ville inconnue. Le propos du film n'est cependant pas de décrire Tokyo comme une mégalopole inhumaine ; mais de mettre en lumière la personnalité d'une jeune fille qui ne voit pas l'utilité de se fondre dans le monde professionnel des adultes. Cette première partie sera pleine de vie et d'humour, particulièrement dans les moments d'intimité du couple. On suivra ensuite la jeune fille dans son voyage intérieur, quand elle se coupe petit à petit des autres et se détourne du rôle qu'elle tenait jusque-là. La tournure surréaliste que prend le film lorsque lentement elle se transforme en chaise, reflète son état mental d'une façon horrible et cependant cinématique, à la manière de Roman Polanski dans Répulsion dans Le Locataire.

Les avis sur le film Tôkyô !