Un Amour de jeunesse
Genre : Drame - Durée : 1H50 mn
Sortie en salles le 06 Juillet 2011 - en VOD/DVD le 07 Février 2012
Presse
Spectateurs

Résumé du film

Paris, hiver 1999. Camille a 15 ans, Sullivan 19. Ils s’aiment d’un amour passionnel, mais Sullivan veut partir en Amérique du Sud pendant un an et ce projet désespère Camille. A la fin de l'été, Sullivan s'en va, et quelques mois plus tard, il cesse d'écrire à Camille. Au printemps, Camille fait une tentative de suicide.

2003. Camille se consacre à ses études d'architecture. Elle fait la connaissance d’un architecte reconnu, Lorenz, qui lui redonne confiance en elle et dont elle tombe amoureuse.

2007. Camille et Lorenz forment un couple solide. Camille est son assistante, mais elle se sent bientôt capable de fonder sa propre agence. C’est à ce moment qu’elle recroise le chemin de Sullivan. Malgré une première rencontre sans chaleur, Camille le revoit une deuxième fois, et renoue avec lui. Elle n’a jamais cessé de l’aimer ; il devient son amant.

Son cœur est désormais partagé entre deux amours.

Mention spéciale - Compétition internationale au 64e Festival De Locarno 2011
Nationalité : France
Duree : 1H50 mn
Sortie à la Vente en VOD/DVD le 07 Février 2012
Sortie en salles le 06 Juillet 2011
Année de production : 2010
Votre avis sur ce film ?
Ma note :
Exprimez-vous

Bande-annonce

Critiques

  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★★
  • ★★★
  • ★★★

En savoir plus sur Un Amour de jeunesse

Caractéristiques du DVD

Bonus :
- Un livret de 24 pages : entretien avec la réalisatrice, photos inédites, textes autour de l'architecture et paroles des chansons
- Un entretien audio entre la réalisatrice et Laure Adler> Plus

Notes de Production

En voiture. Place de la Concorde. Lorenz conduit.

CAMILLE
Je suis comme toi, j’ai aucune nostalgie du passé. J’attends tout de l’avenir. Parce que pour moi, ces dernières années, enfin jusqu’à notre rencontre, c’est rien, c’est le néant. Je retiens que la souffrance.

LORENZ
Faut pas raisonner comme ça. AL > Plus
Remonter